Cuiseurs à riz japonais ?

18 réponses

Bonjour à toutes et à tous,

Pour la cuisine japonaise, j'ai toujours cuit mon riz à la casserole mais franchement, ça me prends un temps fou et me dissuade bien souvent de cuisiner.
Je voudrais investir dans un rice cooker mais je me demande quelle est la différence entre les cuiseurs de riz qu'on peut trouver sur le marché nippon ou sur les sites spécialisés et les cuiseurs de riz classiques qu'on peut trouver en France, par exemple chez Darty.

Merci

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Riza-H
30 Janvier 2013
11:15

Bonjour ! ^^

J'étais dans la même situation il y a un mois de cela...Et j'ai décidé de m'offrir un rice cooker à Noël.
Mais n'étant pas Crésus, je me suis payé celui-là : http://tinyurl.com/ad7gkqf
Et bien, je ne suis pas déçue du tout du tout !! ^^ Moi qui ne mangeait presque jamais de riz, cela fait un mois que j'en mange au minimum 3 fois par semaine. Ca vaut le coup, le riz est bien plus léger, c'est délicieux !
Quant à savoir la difference avec un Rice Cooker japonais là, je n'en sais rien, je suis déjà très satisfaite avec le mien, je ne sais pas comment on peut faire encore mieux :-D
Juste une chose, cela prend toujours du temps de faire du riz même avec un Rice cooker, mais la cuisson s'arrêtant toute seule quand le riz est prêt, on ne s'en soucie plus.
Bon appetit ;-)

greg
30 Janvier 2013
12:06

Bonjour, c'est la même chose pour moi!! J'ai un cuiseur classique acheté à confo ça marche tout aussi bien et ça ne coute que 30/60 euro selon le modèle, alors qu'un cuiseur japonais en import ça peut aller jusqu'a 200 euro!!Et puis faut être honnête nous ne somme pas japonais donc la qualité ou la marque des cuiseurs nous sont un peu inconnu,alors qui me dis que le cuiseur japonais a 200 euro n'en vaut pas 20 la bas!!Bref un EU fera très bien l'affaire, il suffit juste de respecter les dose riz/eau pour du riz japonais

Jean
30 Janvier 2013
12:25

Bonjour,
Je ne suis pas un expert dans le domaine mais j'ai un cuiseur japonais de la marque Tiger et ai testé plusieurs fois de cuire du riz avec un cuiseur acheté en France. La différence est très nette. Je ne peux pas vous expliquer exactement en quoi la cuisson est meilleure (j'ai ma petite idée mais pas sûr à 100%). Ce qui est important pour déterminer s'il faut acheter un cuiseur japonais ou non, c'est le type de riz que vous utilisez. Si vous achetez du riz basique ou du riz "japonais" trouvé dans les hypermarchés mais dont la production n'est pas au Japon, un cuiseur à 20 ou 30€ suffira.
Si vous utilisez un type de riz japonais et produit au Japon, alors un cuiseur japonais sera un bon investissement. Maintenant, le riz japonais est aussi assez cher(de l'ordre de 6€ le kilo). Mais vous aurez un bien meilleur résultat avec un cuiseur japonais + riz japonais qu'avec un cuiseur à 30€ et un riz pas cher. Mais ayant essayé les deux, je suis convaincus que le cuiseur japonais est un très bon investissement. Cela dépend surtout de vos exigences concernant le goût et du riz que vous utilisez.

purepure
30 Janvier 2013
13:04

salut,

Sans vouloir faire du mauvais esprit,

Quand tu dis que çà te prend un temps fou et que çà te dissuade de cuisiner ( encore faudrait il pouvoir appeler çà faire de la cuisine que de mettre du riz dans une casserole )

Faire du riz ce prend tout au plus 7mn pour du riz en sachet entre le moment ou l'eau boue et le moment ou tu verses le sachet dans ton assiette,

il faut quand même prendre en compte que cela te prendra autant de temps que de faire du riz normalement et il faut nettoyer le cuiseur ce qui prend plus de temps que de nettoyer une casserole...

Jean
30 Janvier 2013
13:34

purepure : Oui et non. Le riz japonais prend beaucoup de temps à cuire. Les cuiseurs ont justement été inventés parce que le riz prend beaucoup de temps à cuire et il faut constamment le surveiller. Avec un cuiseur, il suffit de laver le riz pour enlever l'amidon et les impuretés (5 minutes), d'appuyer sur un bouton et d'attendre. On peut même régler l'heure à laquelle on veut que le riz soit prêt (réellement pratique).

Pour le nettoyage du cuiseur, je ne partage pas votre avis. Le bol du cuiseur s'il a un bon revêtement (la plupart des cuiseurs japonais sont très biens pour ça) sera très facile à nettoyer, sûrement plus facile sur laquelle il peut y avoir du riz collé (si on le cuit longtemps).
Il faut savoir aussi que cuisiner un bon riz est assez difficile à la casserole.

purepure
30 Janvier 2013
13:54

au temps pour moi alors, mes excuses,
je pensais que vous parliez de faire cuire du riz classique dans un cuiseur et non pas du riz longue cuisson ou riz à sushis/makis plus compliqué et long effectivement.

mea culpa

noune
31 Janvier 2013
00:20

que ce soit du riz japonais ou non, ça revient au meme j'ai envie de dire.
Meme si je suis la première a dire que le riz japonais a une qualité supérieure à ceux qu'on trouve par chez nous, il en vient aussi de notre méthode de cuisson.
Concrètement attendre que l'eau bout pour mettre le riz et l’égoutter ensuite tue une partie de son gout. Donc quelque soit le riz, le mieux est de mettre juste la quantité d'eau suffisante pour une absorption total de l'eau à fin de cuisson. Ce qui à la casserole prend bien 15 minutes.

C'est là où le cuiseur apparaît, car s'il ne réduit pas forcément le temps de cuisson, il permet un gain de temps avec pour seul besoin mesurer la quantité de riz et d'eau qui va avec. Tu peux donc partir faire autre chose en attendant gentiment qu'il se cuise seul et "appelle" avec un "ding" ou autre quand il est prêt.

Ensuite, meme si je suis majoritairement d'accord avec Jean, je tient juste à rectifier quelque chose.
Le riz, si la qualité est recherché, et si riz japonais est pris, il n'a concrètement PAS besoin de nettoyage préalable. Par riz japonais comprenait celui qu'on achète dans des épicerie japonais, qu'on peut trouver dans les grandes villes ou sur internet, du style nishiki, non celui des supermarchés ou meme épicerie asiatique, du monde, qui vende du riz "japonais" produit en Italie ^^"
Perso, c'est justement le gérant du magasin ou je vais qui m'a expliqué que, les riz japonais étant produit industriellement, puisque nourriture de base là bas, il y a longtemps que les familles n'ont plus à laver leur riz, puisque ce travail est fait, par des machines, lors du processus de fabrication. Ainsi, si un riz demande de "laver avant d'utiliser" c'est qu'il est de mauvaise qualité.

Désolé pour le pâté je me suis emportée ^^" Mais ce sujet me tient a coeur et je tenais à rectifier les "on-dit" occidentaux.

Cwiss
31 Janvier 2013
15:08

Bonjour à tous et merci pour toutes vos réponses. Effectivement j'utilise du riz pour faire sushi et maki mais surtout bento ou donburi...

- L'étape du lavage me prend peut-être 20 minutes (très amidonné, donc de mauvaise qualité peut-être, selon tes informations, Noune)
- Ensuite je laisse reposer le riz dans son eau de cuisson, pendant 20 min environ.
- Puis je lance la cuisson à proprement parler, jusqu'à absorption complète de l'eau.
- Puis je laisse "reposer dans sa vapeur" (selon la recette).

Enfin bref, la recette que j'ai trouvé, bien qu'efficace, me prend du temps et implique que je surveille alors qu'avec un autocuiseur, je pourrais m'occuper d'autre chose...
C'est vrai que pour les autres types de riz, je me contente de laisser bouillir puis de mettre le riz pendant 5-10 min, puis j'égoutte...

@Jean et Noune: c'est vrai que je n'ai jamais testé le riz japonais produit au Japon mais plutôt celui produit en Italie, héhé (j'ai vérifié hier pour le coup)

Je pense dans un premier temps me tourner vers un cuiseur bas de gamme, et investir par la suite, en fonction de ma conso (je fais peu de cuisine japonaise mais avoir les bons outils pourrait me motiver à faire plus et de meilleure qualité...)

Jean
31 Janvier 2013
19:53

@Noune : Je pense que le fait que ce soit un riz japonais ou non peut être important. Il ne sert à rien d'acheter un cuiseur entre 5 et 10 fois plus cher si c'est pour acheter un riz qui est banal. Un bon cuiseur ne transformera jamais un mauvais riz en bon riz. Donc si quelqu'un veut faire du Shinode autant prendre un cuiseur à 30€, ça ne changera pas grand chose.

Le riz que j'utilise est un riz produit à 魚沼市 (Uonuma) dans la préfecture de Niigata. Ce riz est très connu pour son goût et sa qualité et est sûrement le plus connu des コシヒカリ (Koshihikari). Pourtant, je peux vous assurer qu'il nécessite un lavage. Et mes quelques amis japonais lavent aussi le riz.
Certes, le Nishiki est un riz qui ne nécessite pas de lavage, mais c'est seulement une variété de riz parmi tant d'autres.
Je crois même avoir eu l'impression que certains riz de qualités mais pas aussi bons que le 魚沼コシヒカリ étaient moins amidonnés.
Je peux comprendre que le sujet vous tient à coeur et vous semblez aller vraiment au-delà de ce qu'on peut entendre. Mais quand une personne semble ne pas dire trop de bêtises, évitez de parler de « on-dit » occidentaux." quand vous n'êtes pas d'accord sur un seul point.^^
Et attention, aux magasins de produits asiatiques. Ils sont très pratiques pour trouver certains produits mais les vendeurs ne sont pas toujours très informés. ^^
@Cwiss : 20 minutes c'est assez conséquent. Comment massez-vous le riz ?
Si vous optez pour un cuiseur bas de gamme, pas besoin d'investir dans des sacs de riz japonais onéreux et pas forcément faciles à trouver.
Un autocuiseur japonais très correct peut vous revenir à 150€. Ce n'est vraiment pas cher si on l'utilise souvent pendant plusieurs années. Mais le meilleur moyen reste encore de l'acheter au Japon et de le ramener en France. (Frais de port pour ce genre de produits autour de 100€ sur Rakuten par exemple)

noune
01 Février 2013
01:11

Jean, je suis désolée et absolument confuse si vous avez mal pris ce que j'ai dit.

Surtout ne prenez pas mal les "on-dit occidentaux" en aucun cas il ne se réferai à ce que vous avait dit mais plutot à ce que j'ai pu entendre chez l'un ou l'autre français que je connais qui parle sans vraiment etre informé ou mal informé.

Je suis bien d'accord que certains vendeurs sont peu informés en effet, mais je ne pense pas que ce vendeur me racontait des sornettes, à moins que je sois vraiment bien plus naïve que ce que je pensais ^^".

Après je me laisse le bénéfice du doute en matiere de cuisine japonaise parce que je suis loin d'etre une experte, et au vu de vos réponses je veux bien vous laissez la maitrise, disons le bien, vos réponses m'impressionne par leur précision, et l'information demandé pour les donner.

Je suis absolument d'accord avec vous sur le fait que la qualité du riz est important. Je ne pense pas avoir jamais dit le contraire et si cela s'est laissé comprendre, vous m'en voyez désolée.

Cwiss
01 Février 2013
09:46

Bonjour à tous

@Jean: je vais essayer de décrire au mieux. Je mets le riz dans un saladier puis je "rempli" d'eau. Dans un premier temps, je plonge mes mains dans le tas de riz puis je malaxe. Dans un deuxième temps, je prends le riz par poignées successives entre mes mains (hors de l'eau) et je frotte les grains entre eux, un peu comme si je voulais m'appliquer de la crème. Puis je change l'eau et je répète l'opération.

(Ca va paraître stupide mais une fois, j'ai chronométré toutes les étapes afin de voir où je pouvais optimiser, parce qu'effectivement, la cuisson du riz entre le lavage et l'assiette me paraissait très longue. C'est là que j'ai vu 20 min o_O)

Aussi, si j'achète le cuiseur au Japon, je ne risque pas d'avoir un souci au niveau des différence de voltage au Japon et en France? Parce que j'y vais en mai donc ce serait l'occasion...

Jean
01 Février 2013
11:36

@Cwiss : Je ne sais pas si la technique que j'ai est mieux mais elle est assez similaire aux façons de laver le riz de mes amis japonais.
Je ne remplis pas entièrement le bol de mon cuiseur, je mets je pense 4 cm d'eau. Ensuite, j'effectue je mets la main dans le bol et je fais un tour puis je repousse le riz vers le côté opposé du bol (en faisant attention à ne pas l'écraser). Ensuite, quand l'eau est bien blanche, je rempli le bol d'eau, je mélange un peu et je vide complètement l'eau en faisant attention à ne pas perdre de grains de riz. Je recommence 2 à 3 fois et c'est bon normalement.
Attention, il n'y a pas besoin que l'eau soit parfaitement transparente. C'est vraiment trop long. Il restera toujours un peu d'amidon après chaque lavage donc vous risquez de recommencer à chaque fois si vous êtes trop exigeant. Si l'eau n'est plus blanche mais qu'elle reste un peu (mais vraiment un tout petit peu) trouble, ça va. Inutile de gâcher une ressource aussi précieuse comme l'eau. 3 ou 4 lavages comme expliqué au-dessus, devrait vous permettre d'enlever la quasi-totalité de l'amidon. Tout ça dure 5 minutes normalement.

Au Japon, vous pouvez trouver des cuiseurs adaptés aux voltages français. Il y a les 110V (de mémoire) pour le Japon, des 220V pour certains pays étrangers et même des 110-220V qui vous permettront d'utiliser le cuiseur au Japon et en France. Cela reste un peu compliqué quand même. J'avoue avoir été aidé pour l'achat de mon autocuiseur.
En mai, si vous pouvez aller dans le ビックロ(Bicqlo) à Shinjuku, vous devrez sûrement en trouver (j'ai acheté le mien dans cette enseigne). Dans les Yodobashi ou Bic Camera, je n'en ai pas toujours trouvé. En tout cas, n'hésitez pas à demander à un vendeur des informations, ils sont très (trop? ^^) serviables.

@noune : Ne vous inquiétez pas. La cuisine japonaise n'est vraiment pas mon fort. Si l'on me posait des questions dessus, je serais incapable d'y répondre. Même en ce qui concerne le riz, je ne suis qu'un initié. Il y a des gens un million de fois plus compétents que moi et je pense qu'utiliser le mot "précision" pour décrire mes réponses n'est pas représentatif de la réalité. Pour les vendeurs je ne sais pas trop. Peut-être qu'ils vendent seulement des espèces de riz qui ne nécessitent pas de lavage et donc ils vous ont expliqué cela. Mais j'ai quand même l'impression que la plupart des riz se lavent.^^

noune
01 Février 2013
17:26

J'espere au moins que le malentendu est dissipé.

Où achetes-tu le riz que tu utilises ?
Par internet ? ou dans un magasin ?

Personnellement j'ai le souvenir du riz au Japon que je mangeais à la louche, et je cherche désespérément à retrouver ce gout ici.

Du coup, je teste ce que je trouve ou ce dont on me parle. Pour le moment je m'y approche mais je n'y suis pas encore tout a fait.

Jean
01 Février 2013
19:56

En fait, j'ai ramené 10 kg de riz de Uonuma dans ma valise depuis le Japon. J'essaie de ne pas trop l'utiliser (seulement avec des amis en général). Sinon, dans certains leclerc on peut trouver du Koshihikari de la région de Toyama. Il est pas extraordinaire mais il est quand même pas mal.

Niveau goût c'est sûrement l'un des points où je pêche un peu. J'arrive à reconnaître un bon riz, un mauvais et un très bon riz mais je peux clairement pas te dire si le riz que je cuisine a un goût différent de ceux que j'ai mangé au Japon.
Quel genre de riz cuisines-tu ? Avec quel appareil ?

David
04 Février 2013
10:37

Je vais aussi ajouter mon grain de riz a la discussion. Alors j'habite au Japon et je suis cuisinier. Pour commencer, tous les japonais que je connais lavent leur riz avant cuisson. Il existe en effet des riz que l'on a pas besoin de laver, mais c'est peut être 10% de ce qu'on trouve. J'en ai acheté une fois, et le soir même, ma femme m'a demandé pourquoi le riz était si mauvais. (c'est moi qui cuisine) Et j'étais d'accord, il n'était vraiment pas bon.

Ensuite, concernant les différences entre un cuiseur style "magasin asiatique" à 20 euros et un Japonais à 150 euros, c'est tout d'abord la pression à laquelle le riz est cuit. Même les vieux cuiseurs à riz en terre cuite avait un 2eme couvercle pour augmenter la pression. Ensuite, la chaleur est plus régulière mais surtout elle vient du dessous et également des côtés, contrairement au cuiseurs pas cher qui ont juste une résistance dessous.

Vous pouvez également mieux garder le riz au chaud, jusqu'à 24 heures. Ce qui est pratique puisqu'au Japon, on mange aussi du riz au pdj.

A chacun de voir ce qu'il préfère, pour moi, ce sont 2 produits différents, même si les 2 sont des cuiseurs à riz. C'est comme comparer un réchaud de camping avec une plaque a induction. C'est vrai que sur les 2, on devrait arriver a se préparer un repas :-)

04 Février 2013
10:56

Casserole ou cuiseur, lavé, pas lavé, japonais ou autre.... mon riz est PAS BON !!!
J'ai donc suivi avec grand intérêt vos joutes épistolaires et gastronomiques, et glané plein de renseignements.
Vu d'où je pars, je ne peux que m'améliorer grâce à vous !
MERCI à tous. Il est temps de préparer le déjeuner, 11h heure française, et je m'en vais faire.... des pâtes !!!

Tsukiyo
05 Février 2013
23:17

Bonsoir,

Juste pour la petite polémique sur le riz "japonais", il faut noter que les japonais consomment plus de riz et de loin, qu'ils ne peuvent en produire et que du coup, le riz "japonais" est en fait produit aux États Unis ;) il n'y a pas une journée où l'on ne mange pas du riz sous quelque forme que se soit y compris des aliments à base de farine de riz et bien entendu l'alcool

de passage
21 Avril 2016
23:03

Bonsoir,
et désolé de faire ressurgir un sujet légèrement passé ... si quelques connaisseurs s'attardent encore un peu sur cette page : y a-t-il un grosse différence entre la cuisson vapeur à la casserole et l'autocuiseur (japonais de préférence, un vieux fantasme :D) autre que le temps de cuisson que je ne trouve pas forcement contraignant (personnellement, il en va de soi) ?
Merci pour les commentaires précédents (très instructifs) et pour les éventuelles réponses :)

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.