Partir au Japon pour moins de 1000 euros

Mon objectif ici, c’est qu’après avoir montré que partir au Japon n’était pas si compliqué, on peut partir au Japon pas cher, et je pousserai même jusqu’à dire qu’on peut vivre un excellent voyage au Japon pour moins de 1000 euros.

Alors, comment faire ?

Réserver son vol

Alors, oui, bien sûr, il est logique de commencer par là. Je vais essayer de vous donner mes petites astuces, que j’ai apprise en planifiant mes voyages ces dernières années. Qu’il s’agisse d’un voyage au Japon, ou d’un voyage aux Etats Unis, ou à l’île Maurice, les actions à mener sont les mêmes !

Quelle période ? Quel jour ?

Idéalement, je vous conseille de choisir une période hors vacances scolaires françaises, et dans un cas encore plus idéal, hors vacances scolaires japonaises. Alors, je sais, ce n’est pas à la portée de tout le monde, parce que vous avez des enfants, ou votre conjoint(e) est instit’ ou parce que votre chef vous oblige à poser vos congés en Août et « c’est comme ça et pas autrement ». C’est pour ça que je dis « idéalement » car rassurez vous, votre cas n’est pas désespéré.

Ce qui peut également faciliter l’obtention d’un prix bas, c’est de ne pas partir le samedi. Et bien sûr, pareil pour le retour. Par exemple, en partant le vendredi, j’avais économisé 150€ environ sur mon billet l’an dernier. J’avais même pu profiter d’une escale plus courte ! Cette année, je vais encore plus loin en partant un lundi soir pour rentrer un mercredi soir. Si vous le pouvez, partez en semaine !

Essayez de privilégier une période creuse. Et sachez que même en période creuse, le Japon est intéressant ! Par exemple, de mi-Mars à fin Avril, ce n’est pas forcément la pleine période touristique, et pourtant, au Japon, c’est la saison des cerisiers ! De même que Septembre s’avère être un super choix car les températures estivales sont toujours là, mais l’atmosphère est bien moins étouffante. N’oubliez pas non plus le mois de Novembre, le mois des Momiji (feuilles d’érables rouges) où vous pourrez d’ores et déjà profiter de quelques décos de Noël en plus !

Janvier peut être génial si vous êtes résistant au froid. C’est sans doute le mois le plus froid au Japon, mais l’hiver ne dure pas là bas et dès Février-Mars, on revient à des températures plus douces

Maintenant que vous savez tout ça, passons à la suite.

Comparer les prix

Nombre de comparateurs de vols sont disponibles sur internet et peuvent vous aider dans votre démarche. SkyScanner et le tout nouveau Google Flights sont des outils géniaux pour vous aider à comparer plusieurs vols de compagnies différents à des horaires différents.

Surveiller les réseaux sociaux

Vous avez une compagnie favorite ? Ou une agence de voyage que vous préférez utiliser ? Alors Likez sa page Facebook, suivez son compte Twitter ! Si les bons plans peuvent être rares, ils sont très intéressant !

Par exemple, j’ai pu partir à New York en février dernier grâce à une vente flash Air France relayée sur Facebook pour... 350 euros alors que le tarif moyen tourne autour des 500 euros pour cette destination.

ET ! Je pars à Tokyo en juin prochain grâce à une promotion Emirates relayée sur les réseaux sociaux là aussi pour... 425 euros ! Alors ? Likez, tweettez, ça peut vous aidez à dénicher une bonne promo !

Ne pas s'y prendre trop tôt

Le Japon fait partie de ces pays qui sont très bien desservis et par de nombreuses compagnies aériennes. Le nombre de sièges n’est donc pas vraiment limité, et donc on n’est pas ici dans une course à la réservation. J’ai tendance à penser qu’on peut s’y prendre 2-3 mois à l’avance seulement pour partir au Japon. 6 mois tout au plus. Avant, ça ne sert à rien, et vous seriez plein de remords en voyant surgir une promo qui vous donnera l’impression d’avoir payé votre billet 2 fois trop cher...

Les seules périodes qui nécessitent qu’on s’y prenne un peu tôt, ce sont les vacances d’été et les fêtes de fin d’année car les prix bondissent pour ces dates là...

Accepter des escales longue durée

Enfin « longue durée ». De plus d’une heure ou deux en fait. Si vous aviez l’habitude d’enchaîner les vols en survolant votre escale, vous pouvez oublier ou presque cette possibilité. C’est aussi ce qui fait baisser le prix d’un billet. Donc dites vous qu’une escale de 3 heures c’est top, 5 heures c’est pas trop mal, 9 heures c’est "long mais bon, je pars au Japon pas cher". Faites le plein de films, de jeux, sur vos smartphones, vos tablettes, vos laptops, car vous en aurez sans doute besoin.

Par contre, n’imaginez pas que partir à petit prix au Japon est synonyme d’escales à répétitions ! Déjà parce que par défaut les agences vous proposent désormais rarement des vols à plus de 2 escales, et puis parce qu’à titre perso, je n’aime pas trop l’avion donc les décollages et atterrissages, moins il y en a, mieux je me porte. Donc je ne vous propose que des solutions à une voir deux (et encore) escales.

Accepter de partir tôt et/ou d'arriver tard

Pas de secret, pour obtenir le meilleur prix sur un billet, il faut faire quelques sacrifices. Et les horaires de départ et / ou d’arrivée en font partie. C’est pourquoi, après vous avoir conseillé de partir plutôt en semaine, je vous donne un ultime conseil : celui d’accepter de partir tard (ou très très tôt) et d’arriver tôt (ou très très tard) ! Attendez vous à devoir partir à 21h ou 01h30 par exemple et arriver à minuit.

Quel prix ?

Maintenant que je vous ai donné toutes mes astuces pour obtenir un billet d’avion pas cher pour Tokyo ou Osaka, vous attendez forcément un prix ! Ou en tout cas une fourchette de prix. Je tiens à préciser qu’en bonne flipette de l’avion (eh oui, on a tous nos faiblesses) je regarde vraiment quelle compagnie prendre. Et donc ce n’est pas peu fière que je vous annonce que vous pourriez partir au Japon avec des vols à partir de 536 euros avec de très bonnes compagnies aériennes.

536 EUROS ! Et parce que je vous vois arriver à me dire « moi je trouve pas ça, c’est faux », etc, j’ai testé des départs des villes suivantes : Paris, Lyon, Nice, Toulouse, Bordeaux, Genève à des périodes diverses comme Janvier, Mai, Juin, Septembre, Octobre, ET MÊME le mois d’Août ! J’ai pensé à tout le monde !

De 536 euros à 700 euros, avec de très bonnes compagnies comme Emirates (si vous avez du bol, vous aurez même un A380), Qatar, Etihad (juste 3 des meilleures compagnies du moment) ou encore Swiss (que j’ai testé et recommande vraiment), Austrian, KLM, Air France...

Et encore, ces prix sont hors promo. L’an dernier, j’avais vu en Janvier, des tarifs avoisinant les 450-500 euros avec Alitalia pour un départ en Mars. Et il y a donc eu la fameuse promo Emirate récemment avec des prix à partir de 425 euros !

Et si contrairement à moi, l’avion ne vous fait pas peur, il y a également Aeroflot, une compagnie russe récurrente sur les trajets France > Japon qui propose à certaines périodes de l’année des départs depuis Paris à moins de 400 euros ! Je n’invente rien, un très bon ami à moi est parti comme ça l’an dernier à ce prix là !

Et les assurances ? Prendre ou pas l’assurance annulation / multirisque ? Vérifiez que vous n’êtes pas déjà couverts. Possesseur d’une VISA ou d’un Mastercard GOLD ? Normalement l’assurance est comprise si vous payez vos billets avec cette carte. Encore un moyen d’économiser quelques euros !

À savoir

Parce que ca se saurait si c’était si facile d’obtenir la meilleure offre tout de suite, il y a quand même 2-3 choses en plus de celles que je viens de vous écrire à savoir. Et à mon sens, surtout UNE info. Et oui, si astucieux soit on, on n’est jamais plus fort qu’internet et ses méandres.

Vous êtes vous déjà dit « mais c’est pas possible, hier mon billet d’avions était 50€ moins cher » ? Vous êtes vous déjà heurté à un prix double en réservant votre billet de train alors même que 2 heures avant son prix était encore raisonnable ? Moi, oui. Et si je soupçonnais internet de se jouer de moi, je ne trouvais pas d’explication à ce phénomène. Et pourtant …

Jetez un oeil à cet article écrit par Le Monde, et vous verrez de quoi je parle !

Donc, la manip’ ultime, c’est de comparer les prix sur un ordinateur depuis une connexion wi-fi ou LAN et de réserver le tout depuis un autre ordinateur dépendant lui même d’une autre connexion ! Alors, bien sûr, parfois ça ne changera rien, mais pour l’avoir moi même expérimenté, des fois ça marche. Ça ne vous fera pas économiser 50% de votre billet, mais 10 ou 20 euros de gagné, ça paye l’assurance au pire !

Vicieux le web ? Non, jamais !

Bien choisir son hébergement

Ca y est, vous avez trouvé un super prix pour votre billet d’avion pour le Japon, et désormais, il vous faut trouver où loger. Là encore, pas de panique, il n’y a pas de quoi avoir peur, je vais vous aider à trouver où dormir au Japon ! Partons sur une base de 2 semaines pour 2 personnes qui est à mon sens, la moyenne des séjours touristiques au Japon.

Notez que je parle bien d’hébergement et pas forcément d’hôtel puisque comme vu avec l’article sur les hôtels japonais, plusieurs choix s’offrent à vous au Japon.

Dans un premier temps, il va vous falloir choisir dans quelle catégorie d’hôtel vous souhaitez dormir. Un business hôtel, un ryokan ou un capsule hôtel ? Notez que je vous déconseille d’opter pour le capsule hôtel, sauf si vraiment vous voulez en faire l’expérience un soir...

Comparer les hôtels avec Trip Advisor

Une fois votre catégorie choisie (allez, je vous aide, le mieux pour bien dormir pas trop cher, pendant 2 semaines, c’est le business hôtel – qui n’a de business que le nom d’ailleurs) vous pouvez déjà lister les hôtels dispo à vos dates avec le site Trip Advisor.

Pourquoi Trip Advisor ? Trip Advisor, c’est un peu LA référence du voyageur. Même les agences de voyages s’en servent ! Ce site vous permet de lister quasiment l’intégralité des hôtels d’une ville, même les plus récents, ce qui n’est pas le cas d’un prestataire direct comme Booking.com ou Hotels.com. Une fois sur ce site, et les hôtels triés en fonction de leur dispo pour les dates et le nombre de personnes que vous aurez choisi, à vous de jouer.

Vous avez la possibilité de faire le tri des hôtels au Japon trop cher pour vous grâce à un outil de fourchette de prix ! Servez vous en, et prenez un prix max de 60€ max par nuit par exemple. Cette manipulation retirera de la liste un bon nombre d’hôtels et vous rendra la tâche plus facile pour la suite !

Par son aspect communautaire, Trip Advisor regroupe les avis des clients ayant séjourné dans les hôtels à travers le monde. Ces avis sont constitués de notes, photos et de compte rendus rapides des internautes. A partir de tous ces critères, Trip Advisor établit un classement par ville et vous pouvez choisir de trier les meilleurs hôtels de Tokyo par exemple. Cela dit, propreté japonaise oblige, la plupart des hôtels sont TRÈS bien notés ! Ils sont quasi tous « Excellent » ou « très bon ».

Les photos officielles sont toujours bien plus flatteuses que les photos des clients. Normal. Et en tant que photographe je peux vous le dire, on a tous nos secrets pour faire paraître une pièce plus grande, plus lumineuse et surtout l’hôtel ne vous montrera jamais la chambre avec vue sur l’immeuble d’en face !

Les photos des clients sont donc bien plus proches de la réalité, et vous montreront des pièces que les photos officielles ne vous montreront pas comme la salle de bain ou la vue sur la rue etc. Attention cependant, partout dans le monde il y a eu le problème des bed bugs il y a maintenant 2-3 ans, qui n’est plus vraiment d’actu, donc avant de vous alarmer à partir d’une photo, regardez bien sa date de publication.

Les avis sont détaillés en 4 catégories comme séjour en famille / en couple / solo / professionnel. Lire ces avis peut tout changer, vous conforter dans votre choix ou au contraire, vous faire revenir sur votre décision car la chambre est trop bruyante par exemple.

Comparer les prix ! Vous avez jeté votre dévolu sur une dizaine d’hôtels, vient le moment d’étudier la question du prix. Trip Advisor vous propose généralement plusieurs centrales de réservations comme Expedia, Hotels.com, Booking.com etc. Vous verrez en comparant une première fois les prix grâce à ce moteur interne qu’il peut y avoir des variations de dizaines d’euros d’une centrale à l’autre !

Utilisez Trivago

Pour bien choisir son prestataire, Trivago.fr vous permet de compléter votre comparaison de prix sur un hôtel précis car il compare beaucoup plus de centrales. A consulter également afin de faire descendre le prix toujours plus bas.

Avec ou sans petit déj ? Là où Booking.com ou hotels.com se contenteront de vous dire qu’à ce prix là, il n’y a pas de petit déj inclus, Trivago va lui, trouver des offres avec le petit déj inclus, sur ce même hôtel via une autre centrale de réservation. Un détail, mais qui sur 2 semaines représente un petit budget !

Vérifier sur le site officiel de l'hôtel

J’ai toujours pensé que regarder le site officiel ne servait à rien, à part à voir s’afficher un prix bien plus élevé que chez Expedia ou Booking.com. Cette fois encore, le Japon m’a donnée tort.

Plus cher ? Moins cher ? Négociable ? Souvent plus chère, la réservation via le site officiel d’un hôtel m’a toujours découragée. Pourtant, par hasard, j’ai regardé sur le site officiel de Aizuya Inn pour mon séjour en juin, et peut-être sont ils l’exception qui confirme la règle, toujours est il qu’ils nous ont offert un prix moins cher que les centrales de réservation sur lesquelles j’avais déjà vu un prix intéressant, et qu’en plus, ils nous offrent le petit déj de base, non inclus pour toute réservation via Booking / Expedia / hotels.com etc. Sympa !

Pourquoi je jetterai toujours un œil la prochaine fois ? Parce que j’ai pu voir en regardant le site officiel que le personnel parlait plusieurs langues, trouver des photos qui ne figurent pas dans les centrales de réservation, des infos complémentaires, négocier le prix et communiquer directement avec le gérant pour nous attendre à notre arrivée tardive en ville alors qu’ils sont sensé fermer 1h avant. Rien que ça.

Donc oui, gérer votre réservation en direct avec l’hôtel peut comporter quelques avantages !

Quel prix pour une auberge, un business hotel ou pour un ryokan au final ?

Premier bilan à mi-chemin de l’article. Voici ce que j’ai trouvé pour 2 semaines (14 nuits) en pleine période touristique (juillet) à Tokyo, point de départ pour la suite de nos aventures.

L’auberge (et pas auberge de jeunesse) : 84 700¥ (687€) pour une chambre double soit 42 350¥ (343.5€) par pers. Notez qu’en dortoir dans cette auberge le prix tombe à 29 400¥ (238€) par pers. Voir l’Aizuya Inn recommandé par Trip Advisor

Le business hotel : 751€ pour une chambre double soit 375.50€ / pers. Voir l’hôtel Horidome Villa à Tokyo recommandé par Trip Advisor

Le ryokan (l’option la plus chère) 117 600¥ (salle de bain commune) ou 134 400¥ (salle de bain privée) pour 2 soit 58 800¥ (477€) ou 67 200¥ (545€) par pers. Voir le ryokan Katsutaro recommandé par Trip Advisor : à partir de 238€ !!!

Vous allez me dire "mais je ne veux pas passer mes 2 semaines dans Tokyo". Ne vous inquiétez pas, je ne vous propose pas 2 semaines à Shibuya ou Akihabara, mais bien de profiter de la capitale ET de sa région. Cela sera le sujet de la dernière partie : transports et excursions.

Nos recommandations

J’ai 2 hébergements à vous recommander car je les ai testés :

  • L’auberge Aizuya Inn à Ueno.
  • Le business hotel Blue Wave Inn à Asakusa.

Dans le premier, c’est le style japonais qui m’a convaincue, le prix très abordable et le gérant francophone. N’hésitez pas à mentionner Neko et Sushi si vous séjournez chez eux, Raoul le gérant connait bien le site !

Dans le second, c’est sa situation géographique à deux pas de Senso-Ji et son prix abordable aussi qui m’ont décidé. Les chambres ont d’ailleurs parfois vue sur le temple, ou vue sur la toute récente Tokyo Sky Tree.

L'alternative Airbnb

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, Airbnb c’est Le site de location d’appartements / chambre chez l’habitant. C’est donc l’occasion de découvrir Tokyo au rythme japonais !

Pourquoi malgré la barrière de la langue cette option mérite toute votre attention ? Parce que vivre le Japon chez un japonais c’est encore plus sympa. Parce que là aussi, le prix est parfois attractif ! Parce que vivre chez l’habitant c’est aussi recevoir des bons plans, des infos qu’on n’aurait pas trouver tout seul, et c’est découvrir le Japon du quotidien, plus loin que du simple tourisme. Et puis c’est plus intime, on a un vrai échange alors qu’à l’hôtel, nous ne sommes que des clients !

À quel prix ? Je vous propose des chambres dans une maison / appartement dans un quartier proche de nombreuses animations comme Shinjuku, Ebisu ou Harajuku.

À partir de 448€ par pers. + frais Airbnb près de Shinjuku / à partir de 350€ par pers. + frais Airbnb à Ebisu / à partir de 539€ par pers. (ou 396€/pers. si vous êtes 3) + frais Airbnb un studio à Harajuku / à partir de 511€ par pers. (ou 315€/pers. si vous êtes 4) + frais Airbnb un studio à Shibuya

L'ultime économie : le Couchsurfing

Le Couchsurfing, comme son nom l’indique consiste à « squatter » le canapé d’une personne habitant dans la ville de votre choix, Tokyo dans notre cas.

Créée en 2004 aux USA, la petite organisation est devenue depuis lors une grande entreprise et fonctionne un peu comme un réseau social. Le principe ? Les gens proposent leur canapé comme logement d’appoint à des touristes de passage dans le but d’échanger, de rencontrer des personnes du monde entier ! Une belle façon d’enrichir sa culture à moindre coût !

Petit bémol cependant, vous ne pourrez sans doute pas Couchsurfer chez la même personne plus de quelques jours. Malgré cela, le Courchsurfing reste une option sympa à envisager, surtout si vous êtes du genre baroudeur et que vous aimez changer souvent d’endroit pour dormir, d’autant que le gros point fort de cette solution, au delà de sa gratuité, c’est la relation, l’échange que vous aurez avec vos hôtes !

Il est également tout à fait possible qu’une personne vous réponde qu’à défaut de pouvoir vous accueillir chez elle, elle peut se rendre disponible pour prendre un café, ou même vous faire visiter la ville. Vous pouvez également poster ce genre de demande sur le site pour rencontrer des japonais Couchsurfeurs !

Voir le site CouchSurfing

Bonus : Des solutions d’appoint, des solutions fun ou complètement dépaysantes, voilà ce que je vous propose dans les bonus aujourd’hui !

Dormir dans un temple ?

Malheureusement, passer 2 semaines complètes dans un temple semble impossible. Loger dans un temple semble aussi réservé à Kyoto. Donc je vous mets l’info plus comme un bonus que comme un vrai moyen d’économiser.

Le complexe le plus célèbre pour y loger est Koyasan, près de Nara au sommet du mont Koya. Attention cependant, vous ne pourrez pas passer plus de 3 nuits sur place.

À partir de 9500¥ par nuit soit 4750¥/pers. à 2 soit : 38€ par nuit et par personne !

L’expérience du manga kissa

Bon celui là, je vous le mets vraiment pour le fun, parce que 2 semaines là dedans, je pense que c’est super dur et pas du tout reposant, bien qu’on dise que de nombreux jeunes Japonais optent désormais pour ce mode de vie moins cher à assumer qu’un loyer !

Le manga kissa c’est un café manga qui offre des box individuels dans lesquels les japonais sont libres de faire ce qu’ils veulent. Le café met à disposition des mangas, un ordinateur par box, une connexion internet, parfois même la TV, et libre à vous de dormir par terre si ça vous chante, on vous fournira des couvertures ! L’entrée est aux alentours de 1000¥ pour 6 heures, plus vous restez, plus cette somme augmente bien sûr.

Une ou 2 nuits pour le fun pourquoi pas ? Mais à long terme...

À partir de 1000¥ par nuit et par personne !

Economisez sur vos trajets en dormant !

Vous pouvez également gagner une nuit d’hôtel en prenant le bus de nuit ou le train de nuit quand vous vous rendez de Tokyo à Kyoto par exemple.

Et si vous êtes mordu de karaoké, certains établissements vous permettent de dormir dans le karaoké box où vous avez démarré votre soirée sur des sofas, canapés ! A partir de 1500¥ la nuit par personne, c’est économique, mais pas très confortable et surtout pas viable à long terme puisque le karaoké vous mettra surement dehors à sa fermeture vers 6h du matin ! Là aussi, je vous le mets plus pour le fun que comme une vraie solution.

Les sorties

Avant de partir sur une liste de sorties pas trop chères au Japon, il faut identifier quel type de voyageur au Japon vous êtes. Est-ce la première fois que vous venez au Japon ? Ou alors peut-être êtes vous déjà venu une fois ou deux ? Si c’est votre première fois au Japon, alors vous allez sans doute concentrer votre séjour dans et autour de la capitale alors que si vous êtes déjà venu, vous souhaiterez voir plus loin que Tokyo. Voyons comment satisfaire ces deux profils.

Première fois au Japon, voir l'essentiel, sans Japan Rail Pass

Lorsqu’on découvre le Japon, on arrive très souvent à Tokyo. Et nombre de visites vous y attendent et pour les faire, il ne vous en coûtera que le prix du train JR ou du métro pour vous rendre à l’endroit voulu. Ici tout est tellement différent de chez nous que la visite d’un quartier est une occupation à part entière qui vous prendra vite une journée !

Certains diront que Tokyo n’est pas représentatif du Japon, mais croyez moi, vous verrez tellement de choses différentes en quelques jours ici que vous aurez l’impression d’y être depuis des semaines ! D’un quartier à l’autre, il y a tant à découvrir, et comptez sur moi pour ne pas me contentez de vous faire traverser le carrefour de Shibuya.

Le Japan Rail Pass, bien que très utile, est une dépense supplémentaire qui à mes yeux en tout cas, ne l’est vraiment que lorsqu’on multiplie les longs trajets et encore plus lorsqu’on souhaite se rendre à Kyoto par exemple. Ce n’est pas notre cas pour l’instant, je vous propose donc des visites sans Japan Rail Pass :

• Dans Tokyo

  • Le quartier Akihabara, connu comme le quartier geek et otaku de Tokyo
  • Le quartier Asakusa, plus traditionnel avec son temple Senso-Ji
  • Les quartiers Shibuya et Harajuku, rendez-vous de la mode et des Tokyoïtes branchés
  • Le quartier Odaïba, île artificielle avec des centre commerciaux, un Gundam géant et des parcs d’attractions
  • Le quartier Shinjuku, quartier animé de Tokyo, surtout de nuit
  • Le quartier Ueno, à la fois populaire et paisible avec son parc à cerisiers et le Zoo qui abrite des pandas
  • Les quartiers Roppongi, Ebisu, Ikebukuro et Ginza, très modernes

• Un peu plus loin

Budget : Total environ 200€

Vous êtes déjà venu au Japon, allez plus loin que Tokyo sans Japan Rail Pass

Si je ne doute pas que l’envie de retourner dans certains quartiers de Tokyo sera trop forte pour y résister, je pense néanmoins que pour un deuxième séjour, vous aurez envie de découvrir autre chose. Déjà abordés dans la première partie, comme destinations bonus, je vous propose de les mettre ici à l’honneur.

Et parce qu’on est toujours dans une optique de voyage au Japon pas cher, je ne compte pas le Japan Rail Pass dans ce budget. Alors, où va-t-on ? On sort un peu de Tokyo, et on en découvre d’autres quartiers aussi. Programme :

• A Tokyo

  • Shiodome, nouveau quartier de Tokyo, gratte-ciels, shopping et la tour de Nippon TV
  • Midtown, musée d’art et galeries marchandes très design
  • Kiyosumi Teien et Kyu Shiba Rikyu des parcs au style japonais classique

• Un peu plus loin

  • Le musée Ghibli à Mitaka
  • Kichijoji, quartier populaire proche du musée Ghibli
  • Tokyo Disney Resort
  • Kamakura en bord de mer, de nombreux temples et un Boudha de bronze géant
  • Yokohama cité contemporaine en bord de mer
  • Nikko, une mini Kyoto plus proche de Tokyo
  • Fuji-san et Kawaguchiko, les lacs du Mont Fuji
  • Takao-san et Mont Mitake, deux excursions en nature à l’extérieur de la ville
  • Kawasaki, une sortie en campagne dépaysante
  • Hakone, vers Fuji-san

Budget : Total : environ 250€

Avec un Japan Rail Pass

C’est votre première fois au Japon, et pourtant, il vous prend l’envie de quitter la capitale pour découvrir d’autres villes comme Kyoto, Osaka, Hiroshima, et Nara par exemple. Si faire plusieurs heures de train par jour ne vous fait pas peur, alors j’ai une solution pour vous, pour voir plus loin que Tokyo tout en gardant un budget raisonnable.

Si vous êtes au Japon 2 semaines, je vous propose soit de prendre un hébergement de 2 semaines à Tokyo, et de multiplier les aller retours pendant une semaine en journée avec le Japan Rail Pass, soit de faire une semaine à Tokyo, et de vous promener d’hôtels en hôtels de ville en ville la deuxième semaine mais ça inclut de vous balader avec vos 20kg de valises et c’est loin d’être un plaisir à chaque fois... Je vais partir sur la première solution pour cette partie.

Pourquoi c’est simple de faire des aller retour en journée au Japon ?

Que ce soit pour aller à Kyoto, ou à Osaka, il y a un train toutes les 30 minutes de la gare de Tokyo. En prenant un train très tôt (6 ou 7h) et un autre en fin de journée (20h-20h30) ça vous laisse une bonne journée pour découvrir Kyoto ou Osaka.

En passant par Kyoto ou Osaka, vous accéderez aussi très facilement à Nara. Par contre, en logeant à Tokyo, il est impossible de faire l’aller retour pour Hiroshima dans la journée. Le simple aller prend quasiment 6h de trajet. Par contre, les villes comme Kamakura, Kawaguchiko, Yokohama, Nikko, Kawasaki, et les Monts Mitake et Takao sont accessibles avec le Japan Rail Pass. Privilégiez donc vos trajets vers celles ci dans la semaine actives du Japan Rail Pass !

Semaine sans Japan Rail Pass • Dans Tokyo

  • Le quartier Akihabara, connu comme le quartier geek et otaku de Tokyo
  • Le quartier Asakusa, plus traditionnel avec son temple Senso-Ji
  • Les quartier Shibuya et Harajuku, rendez-vous de la mode et des Tokyoïtes branchés
  • Le quartier Odaïba, île artificielle avec des centre commerciaux, un Gundam géant et des parcs d’attractions
  • Le quartier Shinjuku, quartier animé de Tokyo, surtout de nuit
  • Le quartier Ueno, à la fois populaire et paisible avec son parc à cerisiers et le Zoo qui abrite des pandas
  • Les quartiers Roppongi, Ebisu, Ikebukuro et Ginza, très modernes

Semaine avec un Japan Rail Pass • Un peu plus loin

  • Kyoto
  • Nara, près de Kyoto, célèbre pour ses daims et ses temples
  • Osaka, plus populaire que la capitale, avec une ambiance très différente
  • Le musée Ghibli à Mitaka
  • Kichijoji, quartier populaire proche du musée Ghibli
  • Tokyo Disney Resort
  • Kamakura en bord de mer, de nombreux temples et un Boudha de bronze géant
  • Yokohama cité contemporaine en bord de mer
  • Nikko, une mini Kyoto plus proche de Tokyo
  • Fuji-san et Kawaguchiko, les lacs du Mont Fuji
  • Takao-san et Mont Mitake, deux excursions en nature à l’extérieur de la ville
  • Kawasaki, une sortie en campagne dépaysante
  • Hakone, vers Fuji-san

Budget : 80€ environ + 206€* de JRP (*au 17/05/2013 suivant cours du yen)

Tous ces budgets ont été calculés pour des départs depuis la gare de Ueno, à proximité de l’hôtel le moins cher vu lors de notre article sur les hébergements pas cher à Tokyo.

Dans ces budgets, les entrées dans les différents temples / musées que vous visiterez ne sont pas inclus mais les tarifs pour ces visites au Japon ne sont pas très élevés. Comptez en moyenne 400 Yens pour visiter des temples et dans les 800 yens pour certains musées. La gratuité est souvent de la partie aussi et nombre de vos visites se feront dans les quartiers des villes et leurs magasins ! Et ça, ça ne coûte rien !

Astuce : A Tokyo, privilégiez les trajets en métro, moins chers que les trajets en JR.

BILAN

L’heure est venue de dresser un bilan, ou plutôt un budget final poour notre voyage, dans sa globalité après avoir pour rappel, pris :

  • ses billets d’avions pas cher pour le Japon
  • un hébergement pas cher au Japon
  • des sorties pas chères au Japon

Avec un billet d’avion à 536€, un hébergement de deux semaines à 238€ et des sorties à 200€ on atteint un budget de … 974€ !!!

Budget qui sera de 1060€ si vous prenez un Japan Rail Pass , ou de 1024€ si vous multipliez les sorties longues hors Tokyo. Cela reste raisonnable, et proche de la promesse de départ.

Budgétiseur de voyage au Japon

J’espère que ce guide vous a plu, et qu’il vous servira à préparer votre voyage au Japon ! Et surtout, j’espère qu’il cassera le cliché du voyage au Japon trop cher !

Article intéressant ?
4.83/5 (106 votes)

Informations pratiques

Comment s'y rendre

Commandez vos Japan Rail Pass (dès ~240€)

Découvrez les promos vols Japon

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Hébergement

Réservez votre hôtel via Booking ou Hotels.com

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Accompagnement privé

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Kanpai vous suggère également ces articles