Nara : cerfs kawaii et superbes temples

L'avantage de Nara, c'est que la ville est assez petite et qu'à peu près tous les points d'intérêt s'organisent autour du grand parc de la ville. Depuis la gare, on peut donc quasiment tout faire à pied. Seul le Hōryū-ji est un peu plus éloigné, puisqu'il faut faire 12 minutes de train + 20 minutes de marche pour y accéder.

Nara est accessible depuis Kyoto vers le sud en train JR (non Shinkansen). Si vous n'avez pas le Japan Rail Pass, il faut compter entre 1200 et 1400¥ aller/retour selon la compagnie. Le trajet dure entre 45 minutes et une heure, selon le train (local ou rapide). Ils partent toutes les 20 minutes environ.

Pour ma part, j'ai profité de loger à Kyoto pour y passer une journée. Malheureusement, le temps n'était pas de la partie et en milieu d'après-midi, il s'est mis à pleuvoir. Nous avons donc choisi d'annuler la partie Hōryū-ji pour rester sur Nara.

En sortant de la gare, prenez vers l'est pour traverser une petite rue commerçante (souvenirs plein de goodies dérivés de cerfs, évidemment, et de nombreux restaurants) qui mène jusqu'au grand parc. C'est dans ce Nara-Kōen / Tobihino que se baladent en liberté les cerfs shika, proches de nos daims. Pas violents, pas farouches, vous pouvez facilement faire des photos assez proches d'eux, et ils viendront vérifier s'il ne vous reste pas un ou deux Pocky à portée d'un coup de langue.

A Nara, les cerfs peuvent se promener librement dans la ville, en particulier dans le grand parc proche du centre-ville, où se trouve notamment le temple Tôdai-ji. La ville de Nara est située à quelques minutes de Kyoto en train. Voici d'ailleurs une petite vidéo filmée par mes soins, qui montre les cerfs shika dans leur environnement à Nara (la chanson qui accompagne cette vidéo est "Dust if Off" de The Dø, sur leur récent EP) :

C'est donc depuis ce parc que sont accessibles quasiment tous les temples et sanctuaires principaux de Nara. Pour ma part, j'ai visité :

Le Kofuku-ji (temple bouddhiste)

Une bonne entrée en matière avec la célèbre pagode à 5 étages. Dommage que le bâtiment principal fut en rénovation (jusqu'à mi-2010).

Le Kasuga Taisha (sanctuaire shinto)

Un ensemble de petits lieux saints mais aussi (et surtout ?) le long chemin qui y mène et son ensemble de belles lanternes gagnées par la mousse et les lichens.

Le Tōdai-ji (temple bouddhiste)

(rien à voir avec l'Université de Tokyo)

En remontant, c’est un des plus grands temples en bois du monde et il contient le plus grand Bouddha assis en bronze (doré) au monde, jouant donc dans une catégorie voisine du Daibutsu de Kamakura. Consultez notre article complet sur Todai-ji.

Nara-machi (quartier traditionnel)

En repartant vers le centre-ville, puis vers le sud, on passe par un marché couvert des spécialités locales, en direction de Nara-machi. Ce quartier présente un dédale de ruelles étroites et calmes, depuis lesquelles on peut admirer l'architecture des maisons anciennes à la japonaise. Une belle manière de terminer sa balade à Nara.

Informations pratiques sur cette visite

奈良 (Nara)

Page officielle (en français)

Voyage Todai-ji, Kasuga Taisha, Nara-machi, Kofuku-ji
Publié le
13 commentaires
Publié par Gael
Rédacteur en chef
Gael est le fondateur et responsable de la publication sur Kanpai. Amoureux de la culture japonaise au sens large, il voyage au Japon régulièrement depuis 2003 et partage ses infos, bons plans et un certain regard sur l'archipel nippon.
-- Voir toute la carte du Japon
Kanpai vous suggère également ces articles
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.

13 commentaires sur cet article
matt86
12 Avril 2010
11:22

Oui Nara est vraiment magnifique des temples enorme, a couper le soufle, et pendant la saison des cherrys blossum c est vraiment la petites touche en plus qui fait la difference !!!

David
12 Janvier 2011
00:30

Ah, les cerfs shikas de Nara...
Au début on y croit pas de voir des cerfs ainsi, faisant autre chose que de fuir au loin quand ils vous voient... Et puis petit à petit, on s'habitue, ils commencent à faire partie du décor et ils contribuent vraiment à faire du quartier des temples de Nara un des coins les plus beaux et les plus magiques du Japon.

Rames
13 Janvier 2011
14:12

c'est vrai que ce petit coin de paradis est vraiment superbe
il en faudrait un peu plus des comme ça dans le monde >_>

SteaG
07 Mars 2011
19:12

Nara est effectivement une ville très agréable à visiter. En août dernier, j'avais également pris un bus qui amenait les touristes de la gare à Heijō-kyō où il y avait régulièrement des démonstrations (pour fêter les 1 300 ans du site, je crois). J'avais ainsi pu assister à la fermeture des portes de la Suzakumon avec des personnes en costumes d'époque. Seul regret, le soleil de plomb qui m'a complètement découragé de traîner dans Nara-machi (que j'avais découvert grâce au superbe film Shara). Ce sera pour une prochaine fois !

Remus
07 Mars 2011
21:06

Vraiment superbe ça me donne envie d'y aller hmmm à méditer.

07 Mars 2011
21:37

Joli (et reposant) montage vidéo et bonne qualité pour du streaming :)

Puce
08 Mars 2011
09:02

Article très complet, et bravo pour la qualité de la vidéo!

Je tiens cependant à rajouter un petit mot concernant les daims. Vous avez été chanceux de ne pas avoir de soucis, simplement ils sont loin d'etre aussi "calmes" et non-violents qu'à Miyajima.

En effet, dès lors qu'un touriste arrive avec de la nourriture, les daims (adultes surtout, pas les faons) ont tendance à se jeter dessus... Et morsures, coups de cornes et tirages de vêtements sont de la partie. J'en sais quelque chose, bleu de 3 semaines sur le ventre suite à une morsure de daim qui voulait un gâteau....
Et je ne suis pas la seule, il suffisait de voir la panique de tout touriste avec de la nourriture à la main. Une autre amie s'est pris des coups de cornes.
Donc avec les daims tout va bien si vous planquez toute nourriture.

Gwendoline
09 Mars 2011
08:32

Totalement d'accord... nos amis les daims sont devenus très violent quand on a eu le malheur de s'approcher un peu trop près d'eux avec de la nourriture... ^^;;;

Mais Nara est splendide, ceci-dit. On a passé la nuit dans un ryokan juste à la lisière du parc, d'ailleurs.

thierry
09 Mai 2011
08:53

à noter que si l'on s'éloigne un peu de la ville, les cerfs deviennent plus sauvages et ne se laissent pas approcher, contrairement à ceux que l'on peut croiser en ville.
un autre endroit magique reputé (entre autre) pour ses cerfs => miyajima ;)

Ludivine
22 Juin 2013
05:18

Bonjour, grâce à cette article "Nara" fera partit de mon planning avec mon compagnon pour l'année prochaine ; mon premier voyage au japon. Soit, toutefois je suis une grand passionné du pays du soleil levant, et connait énormément de chose dont petite infos en passant ; le plus grand bouddha ne se trouve malheureusement pas à Nara mais bien à Nokogiriyama. :)

Ludivine
22 Juin 2013
05:19

* une grande passionnée (pardon)

Jisui Hallai
07 Novembre 2013
12:29

Pour reprendre Puce, ceux de Miyajima sont plus doux que ceux de Nara.

Ayant séjourné en groupe, un de nos membres a eu la mauvaise surprise de se faire boulotter par surprise son plan de la ville par un shika affamé.

Et peu après, nous avons pu voir un trio harcelé un pauvre petit garçon qui avait su être (trop ?) généreux avec eux...

Néanmoins, Nara est effectivement splendide. Mais difficile à apprécier sous le ciel caniculaire nippon (j'y suis allé en août, cette année).

del
31 Juillet 2014
07:53

Hello,
Pour ma part j'ai trouvé Nara magnifique mais les daims m'ont fait de la peine :
Les enfants sont inssuportable avec eux, ils les coursent et leur font peur.
Les japonais vendent des biscuits a leur donner sauf que j'ai revu les même biscuit dans une boutique de Kyoto, il n'etait apparement pas destinés aux daims
Les daims paraissait fatigués
Nous avon vu 3 daims sur un tout petit ilo (ils renait juste debout maid n'avait pas la place de marcher) entouré d'un peu d'eau. Aucune passerelle pour le permettred'en sortir. Un planche de bois a coté qui doit servir pr leur faire a manger.
Les seul daims que j'ai vu en forme et assez libre sont plutot dans le parc qui abrite des habitations traditionnelle.
G trouvé ca un peu dommage car Nara reste incontournable.

Ajouter un commentaire