Louer un appartement ou une maison à Tokyo et Kyoto avec Vivre le Japon (avis)

On a déjà parlé des différentes solutions d'hébergement au Japon, mais il est vrai que le réflexe lorsque l'on voyage à l'étranger est de réserver un hôtel. Pour avoir abordé le sujet, vous savez que nous vous conseillons en priorité un type d'hôtel spécifique au Japon, les ryôkan : chaleureux, typiques et pas forcément plus onéreux que les hôtels à l'occidentale. C'est la solution que nous préconisons généralement dans le cadre d'un voyage au Japon, en tout cas pour une courte période. Il y a également le type "minshuku" (chambre d'hôtes) dérivé du ryokan, et dans lequel on vous sert les repas, mais les tarifs sont parfois plus élevés.

Il y a une autre solution dont nous n'avons pas forcément beaucoup parlé : c'est la location d'appartement ou de maison. Depuis plusieurs années, quel que soit le pays de destination, nous ne réservons plus que ce type d'hébergement (sauf lorsque la durée de séjour n'est que 2 ou 3 jours dans une ville). Si l'on trouve facilement des organismes pour louer une maison ou un appartement dans beaucoup de pays, au Japon la donne n'est pas aussi évidente. Le pays a cette tradition de méfiance vis-à-vis du locatif pour étrangers, et si vous n'êtes pas de passage dans le cadre des affaires ou avec un gros budget, il est assez difficile de trouver chaussure à son pied.

C'est sur ce créneau que se positionne l'agence Vivre le Japon, qui propose une solution intéressante et en français pour réserver des appartements ou maisons de taille variée, pour des courts séjours au Japon allant jusqu'à quelques semaines.

Nous avons testé leurs services au cours de plusieurs de nos voyages au Japon (à Tokyo et à Kyoto). Concrètement, les avantages de la location de maison ou d'appartement avec Vivre le Japon sont les suivants :

  • un choix relativement vaste (actuellement 20 maisons à Kyoto / 4 à Tokyo) qui permet d'accueillir des groupes de 2 à 6 personnes
  • des tarifs corrects pour une telle prestation au Japon : à partir de 80€ la nuit + frais de dossiers
  • l'accueil par un "travel angel" en français par un(e) expatrié(e) ou un(e) Japonais(e) travaillant pour Vivre le Japon : visite de la maison, découverte du quartier...
  • un positionnement géographique varié : par exemple à Kyoto, soit dans le quartier animé de Gion, soit plus au calme autour du Chemin de la Philosophie
  • des chambres au choix : soit à l'occidentale, soit avec futon sur un sol en tatami
  • les maisons sont généralement équipées d'un accès Internet en Wi-fi et de la climatisation
  • ménage et linge au choix : soit pris en charge par le voyageur, soit fournis par l'agence contre un petit supplément
  • les commodités : machine à laver, sèche-linge, fer à repasser, sèche-cheveux, grille-pain, cafetière, cuiseur à riz...
  • durée de location à partir de 4 nuits

Avis détaillé

Maison-appartement à Kyoto : Terrazza

Plus exactement, il s’agit d’une « mansion » à la japonaise, à mi-chemin entre l’appartement et la maison telle que nous les connaissons. Située sur les hauteurs de Kyoto au nord-est de la ville, proche du Ginkakuji, Terrazza est la carte haut de gamme du panel de maisons proposées par Vivre le Japon. Et pour cause : 150m² + 50m² d’une terrasse qui donne sur le Chemin de la Philosophie (et qui capte des wifi gratuits), 3 chambres dont une grande pièce japonaise, 2 salles de bain avec 2 baignoires dont une avec pièce ofurô, mobilier moderne, chauffage au sol, baies vitrées interminables, piano dans le séjour… Pour du repos dans cette ville calme qu’est Kyoto, on peut difficilement trouver un aussi grand luxe à un prix si abordable (tous comptes faits, à 5, on en était à environ 50€ par personne et par nuit).

Tsutsumi Sayoko, l’une des 2 « Travel Angels » actuels du groupe sur Kyoto, nous a accueilli avec une gentillesse inouïe et un français impeccable, dès la descente du bus (à 10 minutes de la maison) et ne nous a pas lâchés avant une balade guidée de la maison et des environs pendant plus de deux heures. La maison en elle-même est un régal à vivre au quotidien : propreté, modernité et calme exemplaires, un voisinage adorable, le Café Terrazza en bas et son ambiance cosy… Bref, une excellente expérience que je recommande chaudement, bien que tempérée par l’éloignement de la maison depuis le centre-ville et la gare (comptez 35 à 55 minutes de bus).

Maison à Tokyo : Ikebukuro

La maison d’Ikebukuro à Tokyo est très agréable et fonctionnelle, dans un voisinage Tokyoïte résidentiel qui offre une expérience moins luxueuse mais plus réaliste (c’est aussi vrai en termes de prix). L’hébergement en lui-même est cosy : 100m² pour 4 chambres dont une pièce japonaise et un petit bureau, une cuisine semi séparée de la salle à manger, 2 salles de bain dont un vrai ofurô, bref tout le confort moderne et un bel espace en plein Tokyo. Plus exactement : à 15 minutes à pied de la gare JR d’Ikebukuro, ses néons, son cœur consumériste bruyant et son BicCamera bien élevé.

Rien à dire, donc, du côté de la prestation en elle-même, mais plutôt sur l’accueil et le suivi. Car Olivier R., entrepreneur français au Japon qui joue le rôle de Travel Angel à Tokyo, n’a certainement pas été une vitrine à la hauteur de nos attentes. Dans le cas de notre visite, c’est seulement 6 jours avant notre départ pour le Japon qu'il nous a appris son absence lors de notre arrivée. Pour notre part, ce n’était pas la première fois que nous venions au Japon, nous parlons la langue suffisamment pour gérer d’éventuels soucis et nous connaissons la ville. Mais imaginez une personne qui débarque pour la première fois dans cette spirale qu’est un quartier comme Ikebukuro et qui doit se débrouiller pour trouver la maison avec, sur le dos, ses valises et la fatigue du long voyage en avion

Mais ce n’est pas tout, car l'absence du Travel Angel signifiait autre chose. En arrivant, le ménage n’était manifestement pas fait, tous les draps n’étaient pas lavés, certaines poubelles non jetées (sujet touchy chez les Tokyoïtes dans les quartiers résidentiels, et encore beaucoup plus pour notre Olivier absent) et on a eu le petit bonus de découvrir un tampon usagé caché dans un placard des toilettes ! Accueil charmant, merci aux précédents locataires dont l'hygiène laissait clairement à désirer…

Au final, puisque nous n’avons pas été accueillis ni à l’arrivée ni au départ, nous avons demandé des comptes à Olivier qui n’a pas pu faire grand’ chose d’autre que remonter l’information (après nous avoir accusé à tort sur les poubelles et avec force mauvaise foi sur d’autres sujets dont nous préférons vous passer les détails…).

-- Mise à jour : Olivier, sans doute une erreur de casting, ne travaille plus avec l'agence Vivre le Japon.

Appartements de Gion au cœur de Kyoto

Kyoto, malgré son million et demie d'habitants, ne se dépare pas de ses airs d'immense village. C'est pourquoi y louer un appartement ou une maison, pendant son séjour, est peut-être encore plus intéressant qu'à Tokyo. L'an dernier, nous avions pu être hébergé dans une superbe villa de 150m² sur les hauteurs de la ville : la maison Terrazza. Seul inconvénient : son éloignement du centre-ville, car située proche du Chemin de la Philosophie, et donc le temps de transport conséquent pour effectuer la moindre visite.

Cet été, nous avons choisi un appartement beaucoup plus central et à la superficie plus modeste (mais nous étions à deux et non en groupe plus nombreux). Le quartier de Gion, plus connu pour ses maiko / geiko (les apprenties geisha), cache une ambiance très calme au cœur de Kyoto, presque attenant au centre-ville. Nous avons pu passer quelques heures dans la "maison Gion" et loger quatre nuits dans l'appartement "Kaburenjo".

Il y a juste à traverser la rue pour passer de l'un à l'autre. L'appartement de 36m² est situé au troisième étage de l'immeuble et les deux autres sont également à la location. Au dernier, une grande terrasse qui offre une vue quasi panoramique sur Kyoto. La zone est très calme car il y a peu de passage en voiture dans la rue. Mais en quelques pas, on arrive dans des zones beaucoup plus animées.

Je connaissais déjà Sayoko Tsutsumi, qui nous avait accueilli l'an dernier. Cette fois-ci, c'est Daniel Auguste qui a joué le rôle de Travel Angel pour nous guider à l'arrivée, disponible malgré nos cinq heures de retard à cause du bus de nuit décalé par un typhon. Le service est évidemment impeccable : Daniel est une crème, parle un japonais parfait et il connaît Kyoto comme sa poche. Ses conseils pratiques sont excellents, non seulement pour appréhender le fonctionnement d'un appartement japonais, mais aussi pour noter les bons plans dans Gion en particulier et la ville en général.

L'appartement en lui-même est fonctionnel. Il possède tout le confort nécessaire : cuisine équipée, salle de bain japonaise, toilettes séparées, machine à laver, pièce japonaise indépendante avec futon, qui donne sur un beau petit balcon très agréable. Tout est très propre, climatisé et idéal pour se sentir immédiatement chez soi. Petit bonus non négligeable : le wi-fi permet de se connecter même sur les smartphones et tablettes (les hébergements japonais aiment encore un peu trop le LAN à notre goût).

Nous ne le redirons jamais assez : la location de maison est pour nous l'une des meilleures solutions de logement pour découvrir Kyoto.

---

Alternativement, vous pouvez également passer par Airbnb qui propose un grand choix d'appartements et maisons dans toutes les gammes de budget (et même ~20€ de réduction en passant par ce lien !).

Article intéressant ?
4.8/5 (35 votes)

Galerie photos

  • location-maison-kyoto
  • location-appartement-kyoto
  • location-appartement-tokyo
  • location-maison-appartement-japon
  • location-maison-tokyo
  • Location Maison Kyoto Gion
  • Location Maison Kyoto Salle De Bain
  • Location Maison Kyoto Vivre Le Japon
  • Location Maison Kyoto2
  • Boutique Vivre Le Japon
  • Vivre Le Japon Boutique Paris
  • Vivre Le Japon Boutique

Informations pratiques

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées