Handicap au Japon : quelle accessibilité ?

Voyager au Japon avec une invalidité physique, moteur ou personne aveugle

Cela faisait un moment que nous voulions rédiger un article sur le voyage au Japon lorsque l'on souffre d'un handicap physique. Nous ne sommes pas nous-mêmes touchés par un handicap moteur mais au Japon, on sent que c'est un sujet mieux pris en compte que dans beaucoup d'autres pays.

Notre démarche de publication a été motivée pour beaucoup par un commentaire posté sur l'un de nos anciens articles, dont la fille se déplace en fauteuil roulant. Nous n'avons malheureusement pas beaucoup d'infos concrètes à livrer sur le sujet, n'ayant pas eu l'occasion d'expérimenter une telle situation. En revanche, nous proposons de décrire nos ressentis sur la prise en compte du handicap au Japon, et engageons tout le monde à partager ses conseils.

L'objectif étant de savoir dans quelle mesure le Japon facilite-t-il son accessibilité à des voyageurs handicapés. Voici donc quelques remarques à ce sujet :

  • Ne pas oublier de prévenir la compagnie aérienne et surtout les aéroports de départ et d'arrivée (cf. la mésaventure honteuse récemment connue par Stéphane Laporte à Paris).
  • S'informer auprès des hôtels de l'accès handicapé ; lors de la réservation, par exemple Hotels.com le précise ou non avec la phrase suivante "Chemin accessible aux personnes à mobilité réduite".
  • Au Japon il y a beaucoup de rampes (même si elles servent aussi pour les vélos) et d’ascenseurs (même s’ils servent aussi pour les transports de bagages ou les personnes âgées), en particulier dans et à proximité des gares ; on trouve aussi beaucoup de bateaux le long des trottoirs, mais cela vaut surtout dans les grandes villes.
  • On trouve de très nombreux "tenji blocs", des bandes jaunes à picots (podotactiles) pour aider les aveugles à se repérer, en particulier dans les zones de transports. Elles ont été initiées au Japon le 18 mars 1967.
  • La plupart du temps, le personnel des établissements visités (musées, temples, sanctuaires...) n'hésitera pas à aider voire à accompagner sur demande.
  • Les trains au Japon sont totalement adaptés au passage de fauteuils roulants, en largeur et en "dénivelé" ; si ce n'est pas le cas, le personnel de la gare peut installer une rampe en quelques instants et prévenir votre gare de destination pour la descente.
  • En japonais, une personne à mobilité réduite se dit 身体障害者 / "Shintai Shogai Sha" ; un fauteuil roulant se dit 車椅子 / "Kuruma Isu".
  • On trouve souvent des boutons d'appels (par exemple pour les ascenseurs ou les portes automatiques) également situés à hauteur des personnes en fauteuil roulant ; "ouvrir" se lit 開 et "fermer" 閉.

Et vous, dans quelle mesure pouvez-vous renseigner une personne à mobilité réduite, future voyageuse au Japon ? Nous comptons sur vous en commentaires !

Article intéressant ?
5/5 (15 votes)

Informations pratiques

Accompagnement privé

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Japan Accessible, site dédié aux touristes handicapés au Japon (en français)

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Guide de conversation audio au Japon

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

coyoyann
01 Octobre 2011
12:16

Et quelles installations sont disponibles pour les déficients visuels ?

David @ Ogijima
01 Octobre 2011
16:42

Toutes les gares et un certains nombres de rues dans les villes (les rues principales) ont des lignes jaunes et surélevées à leur attention. Des espèces de picots sont souvent présents en haut des escaliers (qui permettent aussi aux voyants pressés mais maladroits de ne pas faire de chute malencontreuse eux non plus).
Les trains et les bus annoncent toujours les stations à l'avance, et j'en oublie certainement.

Bref, le Japon est aussi très bien équipé pour les mal et non-voyants.

Frédéric BUONO
23 Février 2013
19:34

Je me suis un peu penché sur le sujet lors de commissions traitant de l'accessibilité du domaine et des bâtiments publics.

J'ai pu constater que le sujet est traité avec beaucoup d'attention et de sérieux:
- Dalles podotactiles et marquage contrasté sur les trottoirs.
- Plan des toilettes en brailles allant jusqu'à faire la différence entre les cuvettes western et les simili-turc.
- Passages piétons avec signal auditif.
- Peu ou pas de rehauts pour passer du passage piéton au trottoir.

Par contre, le partage de l'espace entre les piétons et les vélos est assez angoissant, même pour un clairvoyant.

Le seul handicap qui n'est vraiment pas pris en compte, c'est l'absence du sens de l'orientation:
- Plans faux et sans le Nord!
- Peu ou pas de nom de rue, que ce soit en 2D ou en braille!
- La distribution du courrier par un postier français ne pourrait jamais être assurée ;-)

ceche
01 Octobre 2011
12:37

Bonjour !
Voilà un article qui fait plaisir à voir.
Par ailleurs, une précision pour les personnes mal/non-voyantes : les trottoirs, les gares, les escaliers... sont équipés de bandes podotactiles pour guider les cannes blanches. Pas seulement à la traversée d'une rue comme en France, non, non ! Sur tout le chemin ou presque ! Ex : dans la rue, la bande vous mènera à la gare et dans la gare, elle vous mènera aux guichets et aux quais ! Le rêve !
D'ailleurs, le braille est presque aussi de partout !
Chapeau !

David @ Ogijima
01 Octobre 2011
16:43

Oups, j'avais pas vu que tu avais déjà répondu à Coyoyann.

myunoyume
01 Octobre 2011
14:02

Encore une agréable surprise du Japon.

Hier j'étais à Yoyogi sur la Yamanote en train d'attendre mon train.
J'ai vu un agent venir avec une femme en fauteuil roulant pour la faire descendre du quai via un escalator qui montait en sens inverse.
Un autre agent bloquait la montée en bas, ils ont ainsi pu faire partir le tapis en sens inverse et surtout dégager des trappes pour bloquer les roues et faire descendre en douceur le fauteuil.
Dans les bus également, il y a des systèmes d'attaches et ils n'hésitent pas à faire attendre le bus pour installer en toute sécurité le fauteuil.

Je n'ai jamais vu un tel service en France donc je ne sais pas si on peut trouver les mêmes choses, mais dans un pays qu'on accuse souvent d'ignorer les gens qui sortent du lot et de taper sur le clou qui dépasse, ça fait vraiment plaisir de voir que le confort est offert à tous les usagers.

Encore une leçon à apprendre et retenir...

Niwatori
01 Octobre 2011
14:12

pas grand chose à ajouter concernant les non voyants, effectivement, il y a des guides partout. au sol, en auditif, les gens...
Pour les fauteuils roulants, je peux témoigner en racontant ce que je vois autour de moi. Aujourd'hui encore, j'ai pris le bus pour aller au centre ville. Et aujourd'hui encore, une personne en fauteuil roulant a pris le même bus. Aujourd'hui encore, j'ai été surpris et je me suis demandé pourquoi en France les chauffeurs font des grèves pour s'être fait caillasser la tête, et ici, les chauffeurs arrêtent le bus, descendent pour sortir une rampe du plancher, replient eux même les fauteuils situés sur l'emplacement handicapé, demandent au voyageur son arrêt de destination (et s'en souviennent évidemment), et, le moment venu, refont la manœuvre. Une fois, il y a eu 2 chaises roulantes sur le trajet... deux fois le ballet du chauffeur.

J'ajoute qu'avant de vivre à Osaka, je vivais dans des petites villes en France. Du coup, je ne sais pas si ça vient de ça, mais je remarque vraiment beaucoup de handicapés ici. Non ou mal voyants, en chaise roulante, handicapés mentaux, et d'autres plus lourds encore. Tout ça pour dire que je ne sais pas si ça vient d'une proportion supérieure due notamment au nombre d'habitants, ou si les raisons sont plus complexes (moins de "dépistage" pré-natal, évidemment moins d'avortements, plus grande ouverture d'esprit, plus grande facilité à vivre son handicap grâce aux dispositifs/au regard des gens... Bref, je n'ai pas de réponse...) mais ce qui me semble sûr, par contre, c'est la facilité à vivre ici pour une personne à mobilité réduite habituée à vivre en France.

David @ Ogijima
01 Octobre 2011
16:47

Niwatori,
Le fait que tu voies plus de handicapés et de mal/non/voyants à Osaka qu'en France vient de deux choses :
- La France est tellement mal équipée en la matière que les handicapés français n'ont que peu d'autre choix que de passer leurs journées chez eux sans trop sortir. Encore plus dans les petites villes.
- Dans les grandes villes, quelles qu'elles soient, on voit plus de gens "différents" tout simplement parce qu'avec la densité de population tu as plus de chances d'en croiser (une illusion d'optique en quelque sorte).

Guilhem
01 Octobre 2011
19:11

Bonsoir,
et un grand merci pour ton article et les commentaires qui suivent.
Encore une fois, je ne sais pas si un jour nous aurons la chance d'effectuer ce merveilleux voyage dans les conditions qui sont les nôtres mais ce qui est sûr c'est que plus il y aura d'articles traitant de ce sujet et plus il sera facile aux personnes à mobilité réduite et autres handicaps, de se déplacer et voyager avec un minimum de confort et de sécurité.
Même si le constat en France n'est pas aussi désastreux que ça, je suis agréablement surpris de constater qu'au Japon, tant d'aménagements ont été réalisés. Mais je suis aussi convaincu d'une chose : tout cela tient à un état d'esprit et à une considération empathique des personnes "différentes" qui permet une intégration naturelle (différente de "forcée" ou "subie") dans cette société. Prenons en de la graine !
Encore merci et au plaisir de te lire de nouveau (car grâce à toi, on visite le japon... et en toute accessibilité !)

al
02 Octobre 2011
01:37

tout a fait d`accord, la population au Japon etant presque le double de la France sur une surface beaucoup moins grande, on verra plus de personnes handicapees. Il n`existe pas plus de risque qu`ailleurs.

en revanche pour les grands (un peu de fantaisie mais qui n`enleve pas le caractere serieux de l`article), je Japon peut etre un inconvenient... lorsque vous mesurez plus de 1m90, les trains, les baignoires, les anciens appartements, certains restaurants, et j`en oublie sont autant de pieges et de difficultes.

thierry
11 Octobre 2011
06:38

étonnant que personne n'ait parlé des fameux "coucou" destinés aux non-voyants que l'on entend à tous les carrefours. personnelement, j'adore ce son ;-)

rafayoshi
15 Octobre 2011
16:22

Mon mari, japonais, est en fauteuil roulant depuis dix ans. Nous allons chaque année à Tokyo pour 3 semaines environ. Les progrès faits sont impressionnants ! Le Japon était en retard dans les années 90 mais plus maintenant ! Aucun soucis pour le métro: pas besoin de prévenir, on se présente à l'entrée et on dit où on va. Souvent, un employé nous escorte jusqu'au train si c'est nécessaire, et à l'arrivée, un autre nous attend devant le wagon !!! Les escalators se transforment en plateforme, les employés ont des rampes d'accès pliables et il y a de plus en plus d'ascenseurs ! En France, on fait des tarifs réduits sur les transports, mais ce n'est pas accessible; au Japon, pas de tarif spécial, mais un service et une accessibilité presque totale ! Autre point crucial: il y a des WC partout ! (Cela a toujours été les cas au Japon: WC partout, impeccables et gratuits !) Les WC pour personnes en fauteuil sont immenses et pratiques (il y en a dans les trains aussi). Pour l'hébergement, la plupart des hôtels ont des chambres "heartfull" : chambres "accessibles". En général, elles sont facilement réservables au dernier moment (évidemment, elles sont de styles occidentales... Tatamis et fauteuil ne sont pas trop compatibles... Par contre, on a réussi à aller à une auberge traditionnelle pour profiter des sources thermales.
Ils avaient réussi à aménager la chambre de façon à garder le style japonais, avec les futons etc, en parfaite accessibilité ! Bref, la vie est bien plus pratique pour une personne en fauteuil à Tokyo qu'à
Paris. Pour l'avion, certaines compagnies aériennes offrent la gratuité de tout le matériel "médical" sans limite de poids. (Par ex: AF 30 kg de bagage+ fauteuil+ tout le matériel médical...) Voilà en gros...

in62
30 Juillet 2012
14:26

J'essaye de trouver des infos sur l'accessibilité au Japon vu que je cherche du travail dans ce domaine.
J'ai toujours été persuadée que le Japon était en avance dans cette thématique alors qu'en France c'est pas le cas... d'ailleurs c'est pour ça que je trouve pas de boulot.

Alors merci pour les infos même si j'arrive un peu tard pour lire l'article ^^

Sarah
13 Octobre 2012
11:06

Je vous conseille ce site web si vous avec des questions à ce sujet, posez leur... Ce sont deux françaises qui sont parties au Japon (Tokyo) et ont fait des petits reportages vidéos. L'une d'entre elle est en fauteuil. En dehors du sujet handicap qui est abordé ici, ce site est vraiment chouette aussi ! Donc Enjoy !
http://www.perlesdetokyoites.fr

Sarah
13 Octobre 2012
11:07

si vous avez* et non avec ;)

Ajouter un commentaire