Cuisine et spécialités d’Okinawa

Évidemment, je ne pouvais pas voyager à Okinawa sans goûter les spécialités culinaires locales. Tout le monde connaît de près ou de loin les bienfaits de la délicieuse et diverse cuisine japonaise, mais je voulais aussi découvrir des plats plus régionaux. À Okinawa, *la* spécialité par excellence est le goya champuru (et non pas champloo comme le samurai !). C’est un légume typique qui semble n’être cultivé que dans la région d’Okinawa, tout du moins dans l’archipel du Ryûkyû. Pour vous donner une idée, il ressemble à une grosse courgette mais avec la « granularité » d’un cornichon. Comme une image vaut toujours mieux qu’une ridicule explication, voici une photo de ce à quoi ressemble du goya.

Hormis différents plats cuisinés avec ou à base de goya champuru, nous avons également pu goûter à l’Okinawa Soba (cf. la photo en haut de l’article). Il s’agit d’un bouillon de nouilles et de viande servis dans un bol. Le jus ressemble à celui des ramen, et les nouilles à du Udon. Généralement, la viande est du porc bouilli, accompagné de petites algues et de katsuobushi (une préparation particulière de thon, sous la forme de filins roses). Il arrive que l’on ajoute également un naruto. À noter qu’il existe deux autres variétés d’Okinawa soba : les Sôki soba et les Tebichi soba, qui changent surtout les morceaux de viande servis avec.

À un niveau plus liquide (!), j’ai pu tester l’awamori, le saké réputé comme le plus fort du Japon. Effectivement, il décrasse un peu la gorge, mais en digestif, "on the rocks", je dois avouer qu’il passe plutôt bien ! J’ai évidemment goûté à la bière locale d’Okinawa, Orion, qui ma foi n’est pas mauvaise du tout même si je conserve une préférence pour la Sapporo ou encore l’Asahi (mmmh, sa version Premium !).

Évidemment, les restaurants à Okinawa vous garantiront un service à la japonaise, c’est à dire toujours impeccable, sans trop d’attente, etc. Pour finir sur la cuisine, on dit qu’Okinawa est l’archipel des centenaires, d’ailleurs il paraît que c’est dans ses îles que l’espérance de vie au Japon y est la plus élevée. La qualité de la nourriture servie y est toujours impeccable, comme très souvent au Japon de toute façon.

Pour plus d'infos, vous pouvez consulter l'article sur le régime d'Okinawa pour vivre plus vieux.

Article intéressant ?
5/5 (5 votes)

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées