Maid café


L’expérience otaku

L'avis Kanpai
Notez cette destination
15 votes | moyenne : 5

2 dans Akihabara

Le Maid Café est une expérience que nous n'avions encore jamais eu l'occasion de tester lors de nos voyages au Japon. Même si nous sommes loin d'être amateurs de ce genre de pratiques, il est indéniable que l'univers otaku y fait beaucoup référence et que ces cafés sont un des rares pendants de cette culture "dans la vie réelle".

À ceux qui ne savent pas de quoi il s'agit, dans la culture populaire japonaise la maid est une domestique, archétype de personnage notamment dans les animés. Fantasme plus ou moins réalisé de son "maître" (en japonais : goshujin-sama), elle est une figure plus évidente à personnifier par le cosplay que d'autres représentations de la culture otaku. Nous avons déjà abordé un ou deux de ces animés, par exemple Mahoromatic.

C'est la raison pour laquelle on trouve beaucoup de ces maids dans les rues du quartier Akihabara, pôle électronique et justement otaku à Tokyo (mais aussi par exemple dans le quartier Den-Den Town à Osaka). Pas besoin de patienter longtemps pour commencer notre enquête : sortis de la gare d'Akiba un après-midi, nous nous sommes faits alpaguer deux ou trois fois en à peine cinq-cents mètres. La raison est que souvent les Maid Cafés sont invisibles de l'extérieur car placés dans les étages des immeubles.

La formule est simple : une jeune femme déguisée en soubrette vous démarche (voir photo) soit en vous distribuant un prospectus, soit en vous présentant une plaquette du café pour lequel elle travaille. Dans notre cas, après nous être assurés avec la maid que l'établissement correspondait à ce que nous cherchions, elle nous a accompagné pendant cinq à dix minutes de marche jusqu'au café.

Chaque Maid Café est différent. Si l'on ne trouve généralement que du personnel féminin et jeune, en tout cas en clientèle et au service, celles-ci sont généralement toutes parées du même costume. On trouve des établissements identiques à des cafés classiques, le cosplay mis à part, mais aussi beaucoup de lieux thématiques. Dans notre cas, il s'agissait d'une représentation (un peu cheap) de l'époque d'Edo où les clients jouent le rôle de seigneurs.

Fonctionnement d'un Maid Café

Le principe est souvent le même d'un établissement à l'autre. On paye un droit d'entrée (dans notre cas, 1.500¥ soit ~10,90€) qui offre une boisson. La maid vous explique le fonctionnement du lieu et vous appelle systématiquement goshujin-sama. Chaque boisson servie fait l'objet d'un petit cérémonial où le client doit reproduire certains gestes et déclamer une formule moe simultanément avec la maid. 

Puis c'est une sorte de jeu de rôle qui s'installe. La serveuse, qui force son aspect kawaii (mignon), est dédiée à votre table et doit vous faire participer à un maximum d'activités possibles, par exemple :

  • prendre des photos décorées avec une ou plusieurs maids de votre choix (il est interdit de les toucher) ;
  • commander une pâtisserie, un dessert voire un plat pour déjeuner ;
  • jouer à un jeu de société (par exemple jankenpon, c'est à dire pierre-feuille-ciseaux), un jeu de cartes ou jeu vidéo avec une des soubrettes ;
  • d'autres activités diverses qui dépendent de chaque Maid Café ;
  • ou simplement passer quelques minutes à discuter avec une maid.

Bien entendu, chaque activité est payante et souvent à des tarifs assez prohibitifs. Précisons que n'importe lequel de ces exercices n'a absolument aucun caractère sexuel. D'ailleurs, nous avons été étonnés de trouver un public assez varié, constitué principalement de jeunes adultes (à vue de nez entre 18 et 30 ans) mais loin des clichés un peu glauques ou pervers auxquels on peut s'attendre. Il n'est pas rare de voir des couples dans un Maid Café, ou même un groupe de filles entre elles. 

En revanche, nous avons été un peu plus gênés par le fait que les serveuses sont parfois très jeunes. Bien sûr, difficile de savoir quel âge ont vraiment les maids, mais nous avons pu nous retrouver mal à l'aise en nous faisant servir par une jeune fille qui joue quand même le rôle fétichiste d'une soubrette. Et qui en rajoute dans la voix, les mimiques, les expressions d'animé parfois un peu tournés vers le ecchi. Comme d'habitude, le rapport humain à l'occidentale a parfois du mal à se trouver dans certains pans de la culture japonaise.

Voici une vidéo publiée par un Maid Café assez classique appelé "MaiDreamin", qui montre le fonctionnement de leur établissement :

Au final, ce n'est pas une expérience que nous réitérerons, tout simplement parce qu'elle ne nous correspond pas. Et aussi parce qu'il y a tellement de petits cafés classiques adorables à découvrir dans tout le Japon, que nous ne nous voyons pas passer du temps dans des établissements somme toute très factices, fantasmatiques et bruyants.

Ce n'est pas ce que nous recherchons personnellement lors d'un voyage au Japon, mais certains apprécient ce côté kawaii et décalé. Le Maid Café est donc idéal pour y trouver leur bonheur, quitte à révolter le courant féministe. À noter, pour nos lectrices, qu'il existe des Dansô Café ou Shitsuji Kissa dont le concept est identique mais avec des domestiques hommes.

Mise à jour : un maid café a ouvert à New York en 2013, faut-il s'attendre à en voir débarquer en France et dans le reste du monde également à l'avenir ?

Maid café par la communauté Kanpai

Kotaete (questions-réponses)

Poser une question

Kakikomi (blogs membres)

Publier votre article

Que voir autour : dans Akihabara

-- Voir toute la carte du Japon
Météo à Tokyo
Aujourd'hui
25 °C
Demain
26 °C
-- Consulter les prévisions météo du Japon
Comment se rendre à Maid café

Depuis la gare JR Akihabara (train), 5 à 10 minutes à pied

Jours et horaires d'ouverture

Ouvert tous les jours

Horaires variables selon les établissements

Durée / période de visite

Une à plusieurs heures sur place

Tarif

Ticket d'entrée généralement à partir de 1.000¥ (~7,20€)

Boissons et plats aux prix souvent élevés

En japonais

メードカフェ (Maid Cafe)

メイド喫茶 (Maid Kissa)

Autre(s) nom(s)

Maid Kissaten

Ressources

Deux exemples :

Trouver un hôtel à Akihabara
Chambres d'hôtel au Japon
À partir de 15€
Confiseries japonaises
-5% en cliquant ici
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Débuter l'apprentissage du japonais est indispensable pour tout un tas de raisons qui appartiennent à chacun.

Les eBooks de la collection "Apprendre le japonais" de Kanpai sont parus indépendamment, mais se répondent entre eux. Ce pack les réunit en toute cohérence et vous offre ainsi l'ensemble des informations requises pour débuter votre apprentissage du japonais en toute sérénité et vous débrouiller en arrivant au Japon.