Senshusei, au cœur de la police anti-émeute Japonaise

Angry White Pyjamas : livre de Robert Twigger

J'ai découvert cet ouvrage de Robert Twigger récemment et j'avoue l'avoir particulièrement apprécié. Robert Twigger est écrivain et alors qu'il vit à Tokyo et enseigne l'anglais à de jeunes Japonaises, il fait un amer constat: il n'est pas en forme et il n'est pas courageux. Il décide alors de commencer un art martial et débutera l'Aikido Yoshinkan. Six mois après il s'inscrit à la formation Senshusei, où sont formés les membres de la police anti-émeute de Tokyo. Une formation particulièrement rude de 11 mois, 5 heures par jour, 6 jours par semaine et où les blessures sont monnaie courante.

Plus que le simple aspect martial de l'ouvrage, ce qui m'a plu est le ton souvent candide et plein d'humour de l'auteur, qui « débarque » dans ce monde de brutes. A noter qu'à ce niveau le titre original « Angry White Pyjamas » est particulièrement explicite. Tous les grands du Yoshinkan sont présents et la formation se déroule à un moment clé de l'histoire de l'école, puisque c'est l'année du décès du fondateur Gozo Shioda. Décès qui entrainera comme souvent une guerre de succession. Plus qu'une simple transcription des cours, Robert Twigger décrit à la perfection la rigueur des entrainements dans leur esprit, mais aussi l'évolution mentale et physique de chacun des senshusei au cours de cette année.

Mais ce livre contient plus que ça et donne je pense un certain nombre de clés de compréhension du Japon. Que ça soit en comparant les façons de faire des enseignants, mais aussi en décrivant le quotidien de Robert Twigger: ses cours d'anglais, sa vie avec sa petite amie, ou tout simplement ses relations avec les Japonais et les autres Gaijin. Ce livre est un véritable plongeon au cœur du Japon et de ses arts martiaux.

Article intéressant ?
4.6/5 (5 votes)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles