Visa pour travailler 3 mois au Japon hors PVT ?

2 réponses

Bonjour à toutes et à tous.

Le Japon est, comme beaucoup d'entre nous, une de mes plus grandes passion. Cela me permet de nourrir un projet concret et ambitieux à son propos. L'an dernier, j'ai pu faire un séjour linguistique de
semaines à Tokyo. J'en suis revenu enchanté. Suite à cela, j'ai décidé de partir après mes études ( dans 3 ans ) en PVT au Japon. Pour cela, j'aspire à faire de grosses économies ! J'en ai déjà économisé, je travaille tout l'été pour ça, l'été suivant et des petits boulots par ci par là.
J'apprends également le japonais depuis 3 mois à raison de 1/2 heure ou 1 heure par jour avec la méthode ASSIMIL.

Mais dernièrement, en discutant avec des amis, on m'a demandé pourquoi je ne partirai pas 2/3 mois l'été prochain en travaillant. DE ce fait, je pourrai partir sans laisser un gros trou financier dans mon budget concernant le PVT. Après plusieurs recherches, je n'ai pas trouvé de réponses précises à ma question donc je vous le demande directement. Est-il possible de travailler au Japon pour 2/3 mois juste (n'importe quel boulot) sans que cela m'empêche d'avoir le VISA WH ( qui est valable qu'une fois. ) ?

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

15 Juin 2014
17:20

Les visas qui prmettent de faire "n'importe quel boulot" sont :

- Le WH
- Le visa étudiant (+ permis de travail), mais avec des horaires limités
- Le visa époux

Ce n'est en particulier pas le cas du visa travail, qui n'est accordé que pour des emplois qualifiés et doit être sponsorisé par l'employeur.

GATTACA
15 Juin 2014
17:21

Avec les "visa touristique" (qui n'est pas un visa), tu n'as pas le droit de travailler. Ne grille pas une visa working holidays pour seulement 2 ou 3 mois. Comme tu l'as déjà dit, on ne peut l'avoir qu'une seule fois.
De plus, pense à une chose, c'est que le temps que tu trouves du travail sur place, tes 2 ou 3 mois seront bien entamés, peut être même écoulés.
Tu peux toujours essayer, surtout si tu connais du monde bien placé sur place, mais ça va être très difficile. Déjà que pour engager des étranger pour une durée indéterminée, c'est la croix et la bannière, alors pour un étranger qui ne compte rester que 3 mois... Vu les complications administratives que cela entraine pour un employeur d'engager un étranger, il ne va pas ce donner la peine.
Et si jamais l'idée te passe par la tête, oublis le travail au noir. C'est un coup à te faire expulser avec une interdiction de séjour plus ou moins longue et surtout une quasi certitude de ne jamais avoir de visa working holidays à l'avenir.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.