Visa de travail en tant qu'indépendant au Japon ?

13 réponses

Hello tous le monde !

J'ai fais tout d'abord quelques recherches sur le site et ainsi que sur internet. Mais j'ai toutefois une ou deux questions qui me taraudent..
Je vais émigrer au Japon d'ici la fin de l'année et j'ai quelques questions concernant les visas..

Tout d'abord j'ai deux nationalités (Française et Suisse) ce qui me permet d'avoir accès à deux panels de visas selon la nationalité avec laquelle je vais voyager.
Je suis également travailleur indépendant avec mes clients. Je souhaiterai connaître (si certains sont au courant) les moyens nécessaires pour "transférer" voir créer un autre statut de travailleur indépendant au Japon. Du coup, le visa travail est un peu impossible à avoir car je dois obtenir un certificat d'éligibilité..

Une idée de comment je pourrai m'y prendre pour un visa longue durée avec un statut légal de travail et de société au Japon ?
Merci par avance pour vos réponses les amis !

Question intéressante ?
5/5 (2 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

18 Février 2015
06:49

Toujours le même refrain, c'est pénible... L'important ce n'est pas le visa, c'est le statut de résidence que tu auras quand tu seras au Japon. Ce statut dépendant de la nature de l'activité que tu exerces, on ne peut rien te dire sans savoir ce que c'est. Mais en tout état de cause, les activités qu'il est possible d'exercer indépendamment sont très limités, la plupart des statuts mentionnant explicitement que l'activité doit être effectuée "sous contrat avec une organisation au Japon".

De la lecture : http://japon.fkraiem.org/2015/01/visas-et-status-de-residence-au-japon/

Thomas / Damax
18 Février 2015
06:54

Bonjour

Tu peux avoir un status d'investiveur si tu as 5 000 000 yens de yens pour creer une entreprise. Il y a un certain nombre de contrainte comme un minimum d'employe japonais.

Il y a un status d'entreprise individuel. Comme toute entreprise, elle peut te sponsoriser ... donc tu te sponsorise toi-meme ! Tu peux en lire plus par la -> http://www.tokyodev.com/2014/04/17/creating-company-japan/

18 Février 2015
10:01

Merci beaucoup pour votre positivisme ... Je sais que ça peut être pénible Bach-kun, mais j'avais besoin de précision ... C'est ma première question sur ce blog et déjà il y en a qui râle, j'en suis navré si je t'ai blasé.
Bref, en tout cas merci pour la lecture, je vais lire cela attentivement.

Pour Thomas, oui j'ai lu quelque chose sur ce visa investisseur, j'ai même lu que ce n'était pas très clair des conditions à remplir pour l'obtenir, je crois qu'il y avait une subtilité non confirmé entre le capital de départ et le nombre d'employés employés. Je crois que le doute se portait sur capital ET employés ou bien capital OU employés.
J'ai également appelé le consulat du Japon en France, qui m'a assuré qu'ils avaient pas ce visa, malgré ce que je leur ai décrit... L'alternative qu'ils m'ont proposé, c'est de partir avec un PVT, continuer à travailler en indé depuis le japon mais avec un statut d'entreprise française, puis, une fois là bas, chercher soit un associé japonais qui peux essayer de me délivrer un certificat d'éligibilité ou bien me marier (ce qui n'est pas l'objectif).

Pour être précis sur la nature de mon activité d'indépendant je suis front-end developer qui rentre dans la catégorie "skilled labor" (si ça parle à quelqu'un).

18 Février 2015
10:14

Autant pour moi, ça ne rentre pas dans skilled labor comme je l'ai dis précédemment...

18 Février 2015
14:34

Si, ça rentre bien dans skilled labor. Je suis dans le même cas que toi. C'est plutôt simple d'avoir un visa pour les ingénieurs informaticiens ... qui ont un master. Pas de diplôme (mini bachelor/BAC+3/formation continue), pas de visa.

Pour investisseur, c'est 5M¥ ET employé japonais (à comfirmé). Mais ça coute chère => http://english.visajapan.jp/toushi.html
Et franchement 5M¥, c'est 35 000€, c'est une paie annuelle d'un employé. Faut aussi des locaux, créer la socièté, avoir un comptable, les charges patronal, ... . 5M¥, ça part très vite.

Bref, (avis perso) visa investisseur c'est un mauvais choix. En front-end/web, il y a plus de travail que de candidat ... je le sais, je fais le dev interne d'une entreprise de recrutement.

18 Février 2015
18:02

J'ai seulement un BAC+2 mais 4-5 ans d'expérience dans mon job.. Je suis indépendant depuis un moment mais je n'ai pas envie de redevenir employé... Après je vais continuer mes recherches sur les visas et donner un peu d'infos par la suite..

20 Février 2015
11:08

C'est surtout écrit bac+3 biensûr la réalité est différente.
Une amie à Fukuoka a eu son visa avec un BTS (BAC+2 si je ne trompe pas). Son aventure (car au début c'était pas bon) est par là =>http://www.benefukuoka.com/2014/03/une-nouvelle-vie-commence.html?m=1
Et moi, j'ai eu un visa de travail à partir d'un visa vacances-travail sans sortir du pays (alors que le site de l'ambassade dit le contraire).

Bref, c'est probable que ça ne fonctionne pas pour ta situation mais des cas des similaires ont réussis.

20 Février 2015
14:23

Bon, j'ai un peu recoupé les infos de mes différents interlocuteurs dans les consulats du Japon côté français et suisse.
En gros, je dois aller là bas, faire toutes les démarches pour créer ma société là bas et après avoir obtenu un certificat d'éligibilité (sûrement grâce à du self sponsoring via la société) demander un visa et pour le coup un statut.
Les deux consulats m'ont indiqué relativement la même démarche.

Si ça peut répondre à quelqu'un qui se posait la question, j'en serai ravi.
Merci Damax pour ton lien !

26 Février 2015
00:35

Je suis dans ce cas. Personnellement mes clients sont aux 4 coins de la planète et se fiche de savoir ou je travaille.
Je ne cherchais pas de client japonais, mais continuait de bosser pour mes clients à partir du Japon.

Tu es développeur, tu devrais profiter du fait qu'il est impossible pour quelqu'un de prouver que tu travailles ou pas.
Contrairement à un métier comme serveur, ou l'employeur peut se faire contrôler, en tant que développeur tu es tranquille. Profites en.

Personnellement, je me poserai ta question que si je compte rester au Japon pour plus de 1 an.

Si tu restes moins, tu perdra ton temps avec les bureaucrates pour rien.

Jacky
09 Août 2016
13:16

'' nceioeziu !!!
Je suis dans ce cas. Personnellement mes clients sont aux 4 coins de la planète et se fiche de savoir ou je travaille.
Je ne cherchais pas de client japonais, mais continuait de bosser pour mes clients à partir du Japon. ''

Bonjour,
Je suis aussi dans cette situation. In dépendant aussi. Je voudrais rester au Japon.
Mes clients viennent de l’étranger.
Je ne travaille pas pour les Japonais.
Que du contraire je leur ramène de la liquider.
Sous quel statut je dois m’inscrire à l’immigration ?

Le marriage est il vraiment la seule solution pour rester au Japon ?
Merci de votre réponse

26 Février 2015
00:49

Merci pour ta réponse nceioeziu, mais oui je suis bien dans le cas où je vais rester et m'installer :-)
Mais effectivement, c'est un peu ce qu'on m'a dit.

Jeremy11200
04 Mars 2016
09:31

Bonjour!

Etant vendeur independant de la marque cosmétique LR, je chercherais à faire connaître les produits que je propose sur le marché japonais.
Si quelqu'un aurait une adresse, une personne à contacter la bas, une entreprise, un revendeur...? je suis preneur, car je ne sais vers qui m'orienter
merci d'avance!

14 Juillet 2016
23:39

Bonjour
Si tu veux lançais ta marque de cosmétique sur le marché japon
C'est très dur
En premier des produits sont il déjà vendu en France dans qu'elles enseignes
de magasin
Deuxièmement qu'elle genre de produits
Car ici il y a beaucoup de produits cosmétiques français ,japonais et américains
Moi j'ai déjà connu une jeune entreprise française de cosmétique au Japon
Qui marche très bien maintenant et reconnu dans tous les chaînes de magasin Damaru
Si tu veux avoir plus de renseignements
Tu peux me contacter
Je vie au Japon depuis plus de 10 ans ma femme et japonaise
Cordialement

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.