Visa de travail au Japon en hôtellerie ?

7 réponses

Bonjour.

D'après nombres d'informations collectées sur le net, il existe différents visa de travail, chacuns orientés dans un domaine spécifique.

Il y a une liste énuméré sur le site visajapon.com, mais je ne sais pas se qu'elle vaut...

Ayant comme objectif une senmongakko en hôtellerie (qui accepte les étudiants étrangers, bien qu'elle ne soit pas fait uniquement pour eux), je me demande si dans cette branche, je "pourrais prétendre" obtenir un visa travail à l'avenir étant donné que sur la liste dont je vous ai parlé, il n'y a explicitement quoi que ce soit d'écrit pour l'hôtellerie.

J'aimerais si possible votre point de vue sur le sujet :-)
Cordialement

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Camcrem
16 Octobre 2014
16:57

Je ne suis pas experte en la matière mais pour moi il n'y a de visa spécifique pour l'hotellerie!
Cela rentre dans le cadre du visa de travail classique qui te donne la possibilité de travailler normalement dans la plupart des domaines.
Si tu trouves une entreprise qui est prête à te sponsoriser alors tu l'auras "facilement".
Pour ce qui est de l'école tu auras de toute façon un visa d'étudiant basique.
J'espère avoir pu t'aider ^^

16 Octobre 2014
17:43

Merci pour ta réponse !
"Cela rentre dans le cadre du visa de travail classique qui te donne la possibilité de travailler normalement dans la plupart des domaines."

Excuse moi, je ne saisi pas tout... Il existerait un visa de travail qui engloberai la plupart des domaines? Ce que je crains en fait, c'est que le bureau de l'immigration refuse de délivrer le visa sous prétexte qu'elle ne rentre dans aucune catégorie mentionné dans la liste des "visa de travail". Et cela même si un employeur me sponsoriserai.

16 Octobre 2014
18:00

Je suis loin d'être un expert mais tu si tu parles d'aller en école (gakko) alors prend un visa étudiants avec une dérogation pour avoir le droit de travailler. Si ton école te propose de bosser en même temps que d'étudier alors ils pourront t'aider à y voir plus clair sur ce sujet ou prendrons ptet bien le tout en charge. ;)

16 Octobre 2014
23:13

Compagnon de galère, on a les mêmes soucis ;)
J'avais écrit sur un forum et tu m'as répondu rechercher la même chose que moi, ça te dis de me contacter en privé ?

17 Octobre 2014
08:48

Salut,
J'aimerais bien mais j'ai beau chercher, je ne trouve pas comment contacter en privé :(

Jean-Claude
17 Octobre 2014
08:58

Bonjour,

Pourquoi ne pas contacter directement l`ambassade du Japon en France au lieu de poser la question ici ? Eux seront en mesure de vous dire si vous pouvez obtenir un visa de travail dans ce domaine.

Bonne continuation,
Cdlmt

17 Octobre 2014
16:32

Si tu n'as pas un diplome de niveau universitaire ou 10ans d'experience, meme un diplome d'une ecole japonaise ne te sera d'aucune aide pour obtenir un visa te permettant de travailler.

http://www.juridique.jp/immigration.html

Pour ce qui est du boulot de cuisinier, qui fait partie de la categorie "skilled labor" avec la mention 3-10ans d'experience (en fonction du type de travail), ca fait partie des types de travail qui demandent aussi 10ans d'experience.

En gros, il te reste:
- le visa d'investisseur si tu a 5millions de yens a mettre pour monter une affaire (tu as de la chance, de mon temps c'etait 10millions et l'obligation d'embaucher au moins 2employes japonais en cdi)
- le tranfert intra-compagnies si tu bosses pour une chaine qui aurait une filiale au Japon et qui pourrait t'y envoyer
- le visa epoux, qui est de loin le plus facile pour les gens avec peu ou pas de qualifications et qui permet de faire n'importe quelle activite.

Pour ce qui est du sponsorship de la part des compagnies, a part pour bosser en tant que prof de langues chez aeon, faut pas trop rever.
Dans les annees 80-90 c'etait courant mais maintenant a moins d'etre dans une branche tres demandee et de faire partie des meilleurs de son domaine, la plupart des compagnies ne veulent pas prendre le risque.
Un sponsor est legalement responsable des personnes qu'il fait venir au Japon et on peut lui demander de payer les frais de retour au pays (si la personne perd son emploi ou veut tout simplement rentrer) ou d'expulsion en cas d'offense severe.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.