Travails populaires au Japon ?

2 réponses

Bonjour bonjour~
Depuis quelque temps, je prépare un projet de voyage avec une association grâce à laquelle je partirais seule au pays du soleil levant. Si mon projet passe, je devrais normalement pouvoir partir pour 2 mois et demi en 2015.
Mais comme le budget est assez serré (900 euros maximum de l'asso. + aides possibles des mairies de Nantes et la Roche-sur-Yon) je cherche quelque informations pour peaufiner mon projet:

- Mon projet étant basé sur les différents travails, populaires, moins connus, typiquement japonais et "étranges", je me demandais si vous pourriez m'en proposer.

- Je cherche un itinéraire idéal pour aller du nord au sud en arrivant et en repartant de Tokyo (Les transports et l'hébergement sont déjà réglés)

-Comment me nourrir pour peu cher à travers l'archipel?

Merci d'avance~ :)

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

ThomasKyoto
17 Décembre 2014
04:08

Bonjour,

1) Pour travailler au Japon, il faut un visa qui le permette.
Si tu as un visa de vacances-travail, tu peux être embauché pour des petits boulots.

Parmil les boulots "typiquement japonais, étranges, populaire et peu connus" (dans mon imagination, je pense à Maid, fabricant de Natto ou Elevator Girl), il risque d'être compliqué d'être embauché sans ressembler à un japonais typique qui parle japonais, comme un Japonais.

2) Le Shinkansen est parfait : il passe par Tokyo, va à Aomori et même jusqu'à Kumamoto.

3) Pour manger pas cher, il y a les combini. Ce n'est pas bon, mais ce n'est pas cher.

4) Autre solution : tu fais un travail plus classique pour un étranger de passage ici (serveur), tu manges mieux (car ça vaut vraiment le coup !) et tu auras tout de même une belle aventure, sans demander de participation aux contribuables de Nantes et de La Roche-sur-Yon (car derrière l'argent de la Mairie, il y a peut-être des gens comme moi qui payent des impôts... pas pour payer des voyages non humanitaire).

頑張って!

17 Décembre 2014
09:27

Je suis d'accord avec ThomasKyoto ; par contre je trouve dommage de faire un visa vacances-travail qui ne se fait qu'une fois dans sa vie pour seulement 2,5 mois alors qu'il permet de partir 1an.
Et pour l'itinéraire, il n'y en a pas d'idéal, ça dépend complètement de ce que tu veux faire chaque région ayant ses attraits. C'est comme le Tour de France, il n'y a pas d'itinéraire parfait puisqu'il change chaque année et pourtant, ils font toujours 3500bornes en vélo pour traverser le pays.
En tout cas, bon courage, car la probabilité de te faire embaucher dans ces métiers est quasi-nul (sans vouloir te démotiver), la plupart des étrangers travaillent dans des métiers où il y a un intérêt à embaucher un étranger (restauration, langues...), sinon ils préfèrent s'abstenir.
Dernière chose, j'espère que tu parles très très bien japonais, car en dehors de la restauration (et encore à condition d'avoir de l'expérience), c'est un indispensable.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.