Travailler comme commercial au Japon ?

5 réponses

Bonjour/bonsoir à tous/toutes :)

Voila, je vais vite me présenter ; je suis Océane, 20 ans, actuellement étudiante en commet extérieur à Liège (en Belgique :D).
Allons donc directement droit au but : je fais donc des études de commerce, et je me demandais s'il était possible, sous certaines conditions, de travailler dans le commerce au Japon ...?

Je parle donc le français, l'anglais, j'ai un bon niveau en espagnol (B2) et niveau intermédiaire en néerlandais (A2-B1). Bien sur, j'apprendrais le japonais (du mieux que je pourrais). Je me disais que peut-être je pourrais avoir mes chances dans un poste comme "responsable client europe" dans une compagnie, utiliser le fait que je sois européenne et que je parle plusieurs langues pour lier les "deux mondes".

Cependant, mon amie japonaise m'a elle même dit que le commerce est principalement fait avec des pays d'Asie assez proches et que de plus, étant une ile, ils se ferment "involontairement" (elle m'a cité l'exemple qu'elle connait beaucoup de japonais qui n'ont jamais prit l'avion hors du Japon, voir qui sont même toujours resté sur leur 'ile').
Mon amie parle le japonais, l'anglais (parfaitement), l'espagnol comme moi et un tout petit peu de mandarin. Je crois qu'il n'y a pas beaucoup de japonais qui manient aussi bien les langues qu'elle, mais je me retrouverais directement en "compétition" contre cette nouvelle jeunesse, et j'ai peur d'être clairement mise de coté vu mes origines différentes..

Pourriez-vous me dire ce que vous en pensez ? :) Je préfère être pragmatique que de me faire des idées pour rien >< Merci !

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

17 Décembre 2014
09:18

En fait la meilleure solution pour toi, c'est de te faire embaucher par une entreprise occidentale et ensuite de te faire muter sur place. Car au Japon, on embauche très très rarement des étrangers pour ce type de postes. Et pour espérer y arriver, il te faudrait un niveau de japonais parfait, élément indispensable pour espérer travailler dans un bureau au Japon. En effet quel que soit ton niveau de langues ou de maîtrise de ton métier, si tu ne parles pas couramment japonais, tu n'as aucune chance de trouver un boulot de salary-man/woman surtout qu'à compétence égale voire supérieure, un japonais sera TOUJOURS prioritaire sur toi, surtout que tu es une femme... ce qui n'aide pas non plus dans un pays où la plupart des femmes arrêtent de travailler une fois mariée ou enceinte.
Donc deux solutions :
- tu te fais embaucher par une entreprise européenne (ou autre) qui t'enverra ensuite au Japon.
- tu apprends le japonais a un excellent niveau et ensuite sur place, tu commences par des petits boulots (serveuse...) avant d'espérer trouver quelque chose.
Dans l'un ou l'autre, bon courage, car il t'en faudra, mais si tu es vraiment motivé tout est faisable au Japon.

18 Décembre 2014
07:42

En effet , les japonais au niveau de leur marché de l'emploi sont très protectionnistes et engagent jamais des personnes étrangères à des postes demandant beaucoup de responsabilités. Et même les sociétés japonaises à l'étranger ont des japonais comme responsables.
La chose que tu pourrais faire est de d'abord aller au Japon au moins un an pour apprendre la langue et connaître la culture. A partir de ça tu pourras avoir accès à des postes au Japon via des entreprises étrangères et notamment des entreprises françaises dans les domaines des marques de luxe ou de la gastronomie ! :)
Voila !
Accroches toi et bonne chance !! :)

swyl
20 Décembre 2014
20:29

Tu pourras toujours essayé de te tourner vers des entreprises s'occupant de clients étrangers installé au japon.

Mais avant cela il va te falloir gagner de l'expérience,car personne n'exprime de jeunes diplômés.

swyl
20 Décembre 2014
20:34

N'expatrie (saleté d'auto-correct)

20 Décembre 2014
20:43

Merci pour toutes vos réponses ! :) Je pense que je vais m'occuper d'abord de ma carrière, et si cela est possible, essayer de voir si je peux me diriger vers la zone asie :)

Car si je veux vraiment bien apprendre le japonais, partir 1an dans une école est conseillé, et bon... Etant quelqu'un de très pragmatique, dépenser 15 000 € pour un rêve sans savoir si j'ai mes chances... voila quoi :( Même si je comprends que parler leur langue est une obligation, comme si je travaillais en Belgique sans parler français (ou néerlandais du coté flamand).

"Tu pourras toujours essayé de te tourner vers des entreprises s'occupant de clients étrangers installé au japon.
Mais avant cela il va te falloir gagner de l'expérience,car personne n'exprime de jeunes diplômés."

dis-tu, mais c'est un peu comme ça partout dans mon pays (et surement en France aussi), pas seulement concernant le Japon. :). Je pense d'abord travailler un peu à l'étranger, cela prouvera que je suis capable de me débrouiller seule et que je suis à l'aise dans une autre langue. Ce sont des valeurs importantes pour moi, mais cela ne regarde que moi...

Enfin bref, merci de vos conseils et on verra si un jour le vent me porte là ! :)

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.