Refus d'entrée des non-Japonais dans les restaurants ?

7 réponses

Bonjour à tous,
Je voulais demander l'avis de la communauté Kanpaï sur les fois où un restaurateur refuse l'entrée à des touristes dans un restaurant.
Déjà, ça ne m'est pas arrivé souvent. C'était plutôt une exception mais je m'interroge toujours sur les raisons qui font qu'un restaurateur nous refuse poliment l'entrée en croisant les bras. Je passe sur les bars, nous n'avons quasiment pas essayé, sachant que certains sont privatifs. Merci d'ailleurs à mon ami Lionel qui nous a fait entrer dans un bar minuscule à Golden Gai, c'était génial. Nous sommes également entrés dans un karaoké avec des amis de soirée à pas d'heure du mat. Inoubliable aussi.
A mon dernier voyage donc, on nous a refusé l'entrée dans un restaurant 2 fois seulement sur 2 semaines de voyage. A chaque fois, il s'agissait de restaurants qui avaient l'air un peu plus classe que la moyenne, rempli de salariman éméchés et le patron nous jettait un coup d'oeil rapide avant de croiser les bras et de nous dire un truc qu'on n'a pas compris.
Evidemment, lorsqu'on rentre avec un ami japonais quelque part, il n'y a jamais aucun problème.
Etant donné que c'est à peu près la seule chose qui m'a mis un poil mal à l'aise lors de mon voyage, je voulais savoir ce que vous en pensiez.
Est-ce que les japonais refusent parfois les touristes dans les restaurants ? Quelles en sont les raisons à votre avis ? Ca les ennuie peut être d'essayer de parler anglais ou alors peut être ce sont des restaurants d'habitués... ou encore les restaurants dont je parle étaient-ils tout simplement complets.
Ca m'a mis le doute, aussi je vous demande.
Merci d'avance...

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Namikaze Senju
19 Mai 2013
13:03

les Yakuza's ont besoins eux aussi de moment de détente ;)

Parodotaku
19 Mai 2013
13:33

Est-ce qu'il existe une filiale japonaise de S.O.S Racisme ?

Marie
19 Mai 2013
14:04

Personnellement, ça ne m'est jamais arrivé...
Pourtant nous avons varié le type de restaurants....à Kyoto et Tokyo.
Nous sommes allés dans des petits restau où justement il y avait pas mal de salary men, d'autres où c'était plutot du genre familial, et enfin des restau plus chics.

Concernant vos 2 refus, peut-être s'agissait-il en effet de restaurants complets ?

flo
19 Mai 2013
14:58

moi j'ai pu voir a l'entré d'un restaurant une pancarte avec ceci : "interdit aux étrangers qui foutent le bordel !!!" mais sinon jamais eu de refus pour n'import quel restaurant en 5 voyages !!

20 Mai 2013
11:30

Cela m'est arrivé à Kyoto dans la rue Pontocho très connue pour ses petits restaus où l'on peut trouver des menus coûteux. De l'entrée du restaurant, je ne pouvais pas voir l'intérieur et donc savoir si le restau était complet.
J'étais habillée de façon assez cool et je pense que cela ne correspondait pas au standing du restaurant. A mon avis, en France, si on essayait d'entrer dans un très bon restaurant en étant habillé cool, on aurait le même comportement.
Une autre fois à Tokyo, dans un petit restau cette fois, j'allais dîner avec mon fils qui avait 20 ans. Nous avons eu l'impression que les gens se disaient (oh des touristes, on n'a pas besoin d'eux), il y a eu un murmure lors de notre entrée mais la propriétaire du restaurant a été très sympa. Le fait d'avoir été discrets et de pas être ni condescendants ni arrogants a fait que tout s'est bien passé.

Zazen Rouge
20 Mai 2013
12:20

Bonjour Ivan,

Même si cela ne m'est jamais arrivé, je conçois que cela puisse être déroutant de se voir interdire l'accès à un restaurant. Comme l'ont mentionné les autres utilisateurs, il peut y avoir plusieurs raisons à cela:

- Les propriétaires ont eu des soucis avec des étrangers, à qui ils n'ont pas réussi à expliquer le règlement de l'endroit. Ils ont choisi une solution de facilité: refuser l'entrée à tous ceux qui ne parlent pas japonais. Dans ce cas précis, je suis d'accord avec l'activiste Debito Arudou (qui a parfois néanmoins des méthodes controversées). Il discute avec les propriétaires de tels bars/restaurants, et les aide à instaurer une charte en anglais. Si tu as de nouveau affaire à ce type d'établissement, tu peux contacter des personnes comme Debito (tu trouveras son contact facilement par Google), qui combattent ce genre de problème.

- Les propriétaires appartiennent à la mafia, ou sont ultranationalistes. Ce cas là est plus rare et plus difficile à résoudre. Mais cela aide beaucoup de savoir parler japonais et de manifester son intérêt pour la culture du pays.

- Enfin, certains restaurants de très haut standing refusent tout simplement l'entrée aux personnes qui n'ont pas été introduites par un habitué, qu'elles soient étrangères ou japonais. C'est vrai par exemple des établissements luxueux qui accueillent les maiko et geiko dans le quartier de Gion à Kyôto. Les relations clients/propriétaires reposent sur une relation de très haute confiance, et l'addition n'est parfois envoyée que bien plus tard, car on sait que le client honorera ses promesses. Il est donc difficile pour ces endroits d'accepter de parfaits inconnus.

Deux solutions pour ce dernier cas de figure, dont la pratique est nommée "ichigen-san o-kotowari" ("Nous refusons les personnes qui ne sont encore jamais venues"): se faire introduire par un ami habitué qui vous invitera, ou utiliser les services de quelqu'un comme Peter McIntosh (Kyoto Sights & Nights sur Google) qui se portera garant pour vous.

Voilà, c'est ce qui me vient à l'esprit pour l'instant ! J'espère toutefois que cela ne t'arrivera plus ;)

Ivan
20 Mai 2013
20:05

Merci à tous de vos réponses. Je vais travailler mon japonais pour saisir les nuances dans la réponse si cela m'arrive à nouveau. Je précise que j'ai complètement confiance dans la gentillesse des japonais et que c'est toujours ma destination préférée.
A+

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.