Quelle est la somme d'argent idéale pour profiter d'un Visa Vacances/Travail ?

6 réponses

Salutations,

Je souhaite partir au Japon pour une longue durée en bénéficiant d'un Visa Vacances/Travail. Cherchant à profiter au maximum de ce visa, et n'ayant pas de piste particulière pour un emploi, j'imagine que les 4 500 €uros sur le compte en banque conseillés par l'ambassade du Japon ne me permettront que de tenir 3 voire 4 mois maximum, en me serrant la ceinture et finalement, ruinant l'ambiance globale de ce projet.

Voici donc ma question : quelle somme d'argent serait idéale pour profiter un maximum de ce Visa ? Sachant qu'une fois sur place, je chercherai des petits boulots dans lesquels j'ai déjà une expérience, même si au départ, j'arriverais sur place au petit bonheur la chance (bien que j'eusse fait quelques contacts lors d'un précédent séjour, donc je connais déjà un peu la vie là-bas).

N'hésitez pas à me faire part de vos avis.

Merci d'avance !

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Thomas
10 Janvier 2013
17:43

Je te conseilles vivement dans les 10 000 euros et cela minimum. Je m'explique, déja pour avoir une certaine stabilité financière, pouvoir profiter du voyage.

ET SURTOUT, je ne sais pas du tout tes qualifications mais malgré le fait que beaucoup de gens veulent rester aveugle sur ce sujet tabou le Japon est un des PAYS LES PLUS PROTECTIONNISTES de la planète c'est à dire priorité aux Japonais. En clair il est très difficile de trouver un job au Japon (malgré quelques personnes qui vont te dire qu'elles connaissent quelqu'un qui connait quelqu'un qui a trouvé un job pour la plupart serveur ou prof de langue : donc autant dire un truc qui va vite te souler si t'est qualifié ^^).

Alors un grand conseil, essaye vraiment de trouver un pti job avec internet la bas (je sais plus les noms des sites mais par exemple Gaijin pot ect ou Works news).

Ensuite révise bien ton anglais parce que la paperasse est en anglais pour les étrangers (et de l'anglais assez pointu enfin du voc spécifique quoi : je penses que tu seras content de temps en temps de remplir des papiers en anglais plutot que de t'arracher la tête en essayant de déchiffrer des formulaires en japonais ^^)

Ensuite ben bon courage c'est une expérience géniale. Mais avant tout cela réfléchis bien aux sacrifices je suis pas la pour casser ton rêve mais juste pour que justement ben tu y arrives. Donc bref en clair :

- Bosses ton anglais
- Bosses ton japonais
- Essaye de trouver un job déja avant de partir
- Prend une très bonne assurance : parce qu'au Japon c'est aussi inhumain qu'aux Etats Unis côté santé : pas d'argent, pas soigné (et puis c'est très cher).

Ah oui une chose, je sais pas si tu est étudiant ou autre mais je te conseille vivement d'aller à une école de langue la bas car c'est toujours appréciable d'avoir une petite communauté française là bas qui peut t'aider ect.

Bref bon courage.

Leaelyn
10 Janvier 2013
21:12

Bonjour!

Je pars moi même un an au Japon grace à ce visa a partir de mars 2013 et mon budget est de 5000€.
C'est vrai ça parait pas enorme mais il est a priori assez facile de trouver un petit boulot (ou baito), du moins à Tôkyô.
Si tu es déjà parti auparavant (ce qui est conseillé pour partir une si longue période), tu dois avoir une idée du cout de la vie sur place et ainsi pouvoir te dégager un budget probable, selon tes besoins.

Pour exemple, moi je table sur 1000€/mois (dont 300€ de logement).
Avec 5000€ j'ai donc 5 moins pour trouver un travail.
J'ai une formation de prof de français et des contacts sur place donc je pense pouvoir trouver assez rapidement dans ma branche, mais ça ne me dérange pas de travailler dans un resto ou ce genre de chose.

En fait, tout dépend de ce que tu veux faire, du style de vie que tu as et du type de travail que tu es près à faire.

Pour ce qui est de l'assurance, pour répondre au message de Thomas, il faut souscrire à la sécu japonaise, c'est obligatoire pour les longs séjours (plus de trois mois) et ça couvre 70% des frais médicaux (pas besoin de faire l'avance)!

Pour les écoles de langue, il y en a des très chères sur Tôkyô, mais on peut aussi trouver des leçons à 100Y (soit un peu moins d'1€) pour 2h avec un prof particulier!

Enfin, comme tu vois, je voyage économique, mais c'est comme ça que j'aime voyager!
Après, tout dépend de ce que tu aimes toi!

Si tu prépare ce genre de voyage, tu trouveras à priori toutes les info dont tu as besoin sur internet et l'ambassade ou le consulat de ta région pourront également répondre à tes questions!

Voila voila! J'espère que ça t'aidera un peu :)

kévin
11 Janvier 2013
04:45

salut enzo,
comme tu le vois, le budget varie beaucoup selon les gens, leur mode de vie, leurs ambitions pour leur séjour, etc.
Je suis aussi en Working holiday au japon et j'ai choisi de ne pas travailler. Sachant cela, mon budget est plus conséquent que mes camarades car le table sur 15 000 euros pour l'année.

J'ai fait un premier bilan de mes trois premier mois si ça t'intéresse et je détaille mes dépenses (http://wakarimasen.fr/3-mois/). Ca te permettra de te faire une idée et de voir ou tu te situes par rapport à ton projet.

C'est en effet une formidable expérience à vivre, ne la gâche pas en étant peut-être trop court financièrement.
Pour la langue, c'est anglais obligatoire. Je ne parle pas japonais et, même si je passe forcément à coté d'une partie de mon séjour, je ne suis pas pour autant handicapé. Si j'avais été moins con, j'aurais appris la langue il y a bien longtemps.

Il ne me reste plus qu'a te souhaiter bonne chance dans cette aventure !

Enzo
11 Janvier 2013
13:10

Merci pour vos réponses aussi rapides que variées, ça me fait plaisir d'avoir des avis différents mais tout aussi intéressants les uns des autres.

Bien que mon niveau en japonais soit très bas (j'arrive à lire une vingtaine de Kanji et j'arrive à comprendre des phrases basiques) mon niveau en anglais est déjà plus convenable, sans pour autant le parler couramment, j'arrive à me faire comprendre et entretenir une conversation avec des anglophones sans souci majeur, et avec certains non anglophones aussi. Et dans le pire des cas (je me souviens que je m'étais perdu à Oita, près de Beppu, et le gérant du Cybercafé ne parlait pas un mot d'anglais et parlait dans un japonais très différent du tokyoite lambda) j'avais mon carnet de dessins qui m'a sauvé la mise dans les moments les plus opportuns.
De toute façon, je compte bien apporter un ou deux bouquins et prendre des cours sur place si j'en ai l'occasion.

Pour le boulot, je ne suis pas difficile, je n'ai pas de spécialité particulière si ce n'est un diplôme en vente, mais j'ai fait bon nombre de boulots très différents (ménage, usine, ouvrier agricole, restauration, vente en librairie, livreur, croupier, et j'en passe...). Pas très alléchant pour décrocher un visa de travail certes, mais pour des petits boulots ça et là, sait-on jamais.

Ensuite, J'en viens au loyer de Leaelyn. 300 € par mois, c'est en dortoir ? Car je logeais en Guest House pour ma part, et j'en avais pour à peu près 450 € de loyer (Sakura House), Je n'ai pas eu à me plaindre de cet appart', mais si je peux trouver moins cher, je prends, mais je préfère garder une chambre séparée, l'intimité c'est important. ^^

Pour ce qui est des économies, je vais faire tout mon possible pour en avoir le maximum, je m'étais fixé l'objectif de partir avec 8 000 €, si je peux en avoir plus ce sera mieux, encore faut-il que je trouve du travail, bon j'ai déjà de bonnes économies.

Dernière chose, je vais sur mes 30 ans à la fin de l'année, donc je suis un peu pressé par le temps, même si je souhaiterai partir en mars/avril 2013, dans le pire des cas septembre/octobre 2013. Après je ne sais pas si je pourrais partir mars/avril 2014, étant donné que j'aurais passé mes 30 ans, j'avoue avoir du mal à comprendre les termes du visa concernant la limite d'âge.

Merci beaucoup pour vos réponses en tout cas.

11 Janvier 2013
14:01

La limite d'age est relativement simple: tu as jusqu'à la veille de tes 31 ans pour faire une demande de PVT (c'est le cachet de la poste qui compte).
Ensuite, tu a 12 mois pour rentrer sur le territoire.

Tu as encore un peu de temps devant toi ;)
Bon courage pour cette expérience

Leaelyn
11 Janvier 2013
14:17

Oui, 300€ c'est en dortoir!
Dans le quartier de Kagurazaka, au centre de Tôkyô.
C'est la ou j'ai été pour mes précédents voyages et je suis tombée amoureuse du quartier que je n'ai plus envie de quitter!
J'ai bien conscience qu'un an en dortoir c'est pas tellement envisageable donc je pense prendre une chambre un peu plus tard dans le même quartier, il y en a autour de 38 000Y mais je ne sais pas ce qu'elles valent. (Un peu type placard à balais apparemment mais je veux pas m'excentrer et je veux pas payer cher dooonc.....)

Si tu cherches un logement, je te conseille ce site entre autres : http://www.tokyoroomfinder.com/ (c'est pour Tôkyô par contre)

Ils ont des logements pas très cher pour leur disposition!

Sinon je confirme le message de Shifty, tu as jusqu’à la veille de tes 31 ans pour faire la demande de visa et ensuite un an pour partir effectivement!

Si tu pars cette année, hésite pas à me contacter, on pourra aller boire un verre! :)

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.