Ouvrir un magasin de vêtements au Japon ?

9 réponses

Bonjour a tous j'aimerai savoir s'il est possible ou plutôt aisé pour un expatrié d'ouvrire un magasin de vêtement au Japon particulièrement à Osaka ou mon époux et moi on va s'installer . Que faut t'il prévoire comme document administratif etc..
Merci pour votre aide

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Thomas
01 Février 2014
14:08

Bonjour,

Première question : a tu un quelconque diplome que ce soit de management ou d'IAE ou école de commerce ?

Deuxième question : a tu un diplome de langue japonaise (type LLCE ou LEA ou même JLPT) ?

Parce que je sais pas quel âge tu as mais tu dois sans doute savoir qu'ouvrir un magasin en France ou au Japon n'est pas une chose aisée, qui coute énormément cher et ayant travaillé dans la banque aucune banque ne te fera un prêt pour ouvrir ton magasin si tu n'a pas de diplome d'une école commerce.

Mais sinon je te conseille les livres UberFrance (je suis plus sure du nom) qui édite des livres sur la création d'entreprises à l'étranger et il y en a un sur le Japon

Cordialement,

MERTEL
01 Février 2014
19:31

pfff encore une réponse de pessimiste et de mentalité à 2 balles !!!

Depuis quand il faut des diplômes pour entreprendre !!!!!?????

Le Japon ce n'est pas la France avec le culte du diplôme !

A shibuya, il y a plein de nigériens qui sont venus au Japon sans un sou, sans diplôme et sans parler le japonais et qui réussis à travers les sentiers battus à monter des boutiques de vêtements "street wear" et ça marche bien pour eux et ils n'ont jamais fait appel à une banque. Un nigérien m'a même raconté qu'au début pour faire face au premiers mois, ils dormait dans son magasin, ce qui lui éviter de payer un loyer et faisait sa douche dans un onsen.

Les nigériens sont un exemple de réussite au Japon !

Leur stratégie : exploiter des locaux avec une faible surface au mètre carré (c'est tout petit) et rabattre les clients à l'aide de flyers !

Si eux ont réussis alors toi tu peux le faire aussi encore faut il ne pas te faire décourager par des pessimistes et les gens formatés par des énarques vieillissants !

Mertel de Tokyo (www.nipponoob.fr)

Sbr
02 Février 2014
12:27

Les nigeriens de Tokyo sont loin d'etre des exemples de reussite. Tu leur a jamais demande pour qui ils bossaient? Tu aurais du.
Tu crois vraiment que des gens sans education et sans le sou ont reussi a faire toutes les demarches legales et a sortir les 10millions de yens (sans compter le tarif des "business advisers" qui tape dans les 2-3millions de yens) qu'il faut pour lancer un business au Japon?
Pour quelqu'un qui bosse a Roppongi, ca m'etonne que tu ne connaisses que si peu le milieu.
Les nigeriens de Tokyo sont des victimes de gens peu scrupuleux qui abusent du fait qu'ils viennent d'un pays pauvre et au taux d'education tres bas pour les arnaquer.

Je rejoins Thomas sur toute la ligne, pour lancer un business au Japon, il faut parler japonais (minimum niveau kanken 2.5, le jlpt1 est largement insuffisant), savoir comment fonctionne une entreprise, avoir des fonds et connaitre le fonctionnement du marche japonais (et ca, c'est vraiment le plus dur).
Vendre des tee shirts a des etrangers et des jeunes de Shibuya et vendre des vetements a une clientele entierement japonaise, ce sont 2choses totallement differentes.

MERTEL
02 Février 2014
17:16

Je parlais des nigériens de Shibuya, ils ont des boutiques de vêtements (pas que des T-shirts) qui marchent bien mais le souci c'est que ce n'est pas la boutique ADIDAS avec des cabines d'essayage chics ...

Après c'est pas donner à tout le monde, de dormir dans son magasin, d'être débrouillard, d'avoir de la sagacité et de ne pas se laisser formater par les pessimisme...

Pour toute la paperasse, il suffit d'avoir une épouse japonaise ou une copine japonaise, pas besoin de d'avoir le niveau que tu me sors en japonais, c'est encore une fois une question de sagacité...

tous les nigériens que je connais, ont montaient leur business grâce à des japonaises, pour le côté administratif et pour les garanties.........

Je pense que comme beaucoup d'occidentaux, tu dois regarder les nigériens sous un certain oeil, saches que les nigériens, ce ne sont pas les blacks qui ramassent les poubelles en France et à Roppongi (j'y travaille plus) il sont propriétaires de beaucoup de clubs, et de manière indépendantes et ne travaillent pas avec les yakuzas comme j'ai pu l'entendre, c'est fou comme les touristes fantasment sur les yakuzas, ils sont indépendants et détiennent une bonne partie des bars à Roppongi..., pour avoir voyagé les nigériens sont une communauté qui réussisse partout

(http://blogs.rue89.nouvelobs.com/americanmiroir/2014/01/30/pourquoi-cert...)

(article à prendre avec des pincettes car il fait polémique en ce moment mais il y a un peu de vrai, on parle des nigériens encore un fois)

Le but de mon post n'était pas d'être méchant mais de casser ce pessimiste qui devient plus exacerbant !!

A chaque fois, qu'une personne parle d'un projet ou d'un rêve, faut qu'on le casse , en lui sortant un tas de truc pour lui faire comprendre que c'est impossible !

J'ai juste montré du positivisme avec des exemples concrets... DONC OUI, monter une petite boutique de vêtement c'est possible au Japon , pas besoin d'avoir fait les mines ou d'avoir un doctorat en japonais !!

Sbr
02 Février 2014
21:08

" Pour toute la paperasse, il suffit d’avoir une épouse japonaise ou une copine japonaise, pas besoin de d’avoir le niveau que tu me sors en japonais, c’est encore une fois une question de sagacité…

tous les nigériens que je connais, ont montaient leur business grâce à des japonaises, pour le côté administratif et pour les garanties………"

Pauvres japonaises, reduites a servir de visa et de traductrices ambulantes. Les gens pareil valent pas mieux que ceux qui se marrient pour avoir des papiers, j'ai bien plus de respect pour ceux qui ramassent les poubelles en France que pour ceux la.

Il ne s'agit pas ici de casser du reve mais d'etre realiste. Monter un business, ca prend du temps, de l'argent et ca demande des connaissances, personne n'a dit que c'etait impossible, c'est meme plutot facile mais il faut bien tout planifier.
10millions de yens ca peut paraitre beaucoup pour quelqu'un qui ne gagne meme pas 200k par mois mais pour la majorite des gens qualifies, c'est moins de 2ans de salaire.

Tout le monde n'a pas envie de dormir comme un rat dans un magasin de 3m2.
Tout le monde n'a pas envie de se servir des gens pour remplir sa paperasse.
Tout le monde n'a pas envie d'avoir une petite boutique a Shibuya ou a Roppongi.

Si ils ont envie d'ouvrir une boutique, ils ont plus interet a consulter un cabinet de specialistes qui fera tout dans les regles de l'art et qui leur donnera toutes les informations necessaires que de compter sur "la debrouille".

Olivier
03 Février 2014
02:05

Bonjour , j'ai monté une petite boutique a proximite de Osaka. Si vous voulez vous installer dans le Kansai, je peux vous présenter a plusieures autres entrepreneurs dans le coin . Ainsi vous pourrez vous faire votre propre idée sur la faisabilité de votre projet et surtout votre niveau de compétence / motivation. Vous trouverez mon adresse mail dans ce site www.laccent.com

NEKOJITA
04 Février 2014
11:04

Mertel, leurs soi-disant "Club" ou "Striptease" de Roppongi sont de la prostitution. C'est gars rabattent dans la rue comme au kabukicho. Un gars seul et occidental ne peut pas faire un pas sans avoir chacun de ces gars à la suite lui proposer "un club" à putes.

Thomas
10 Février 2014
21:32

"Le Japon ce n’est pas la France avec le culte du diplôme !"

Énorme ça m'a bien fait rire : c'est le pays par excellence qui a le culte du diplôme.

En tout cas certes elle peut réussir et naturellement je l'espère mais si elle n'a pas des fonds personnels, un projet stable ET l'appui de la banque (qui risque fort de refuser si elle n'a pas de diplôme) ça risque de ne jamais se réalisé

Rania
01 Mars 2016
00:51

Bonjour,
Le business c est une question de don n est pas donne a tout. Il y a des gens qui peuvent reussir sans diploma sans experience et certaines comme a dit Mertelpersonnes leur faut certaines etudes experience comme a dit Thomas
En fait cela depend de la personne. Je pense que c est une bonne idee d entendre tout les points de vues et surtout avec des gens qui ont des experiences dans ce domaine. Et en fait c est une aventure ou bien l echec ou la reussite
Je vous conseille de venir et voir avant de commencer et apres de juger
Moi je vie au Japon a osaka. Il y a des gens qui ont reussi d autres non
Moi quand je vivais au japon et avant d y aller en France j ai demande un avis sur l education de mes enfants sur net
Alors j ai entendu beaucoup de choses que c etait pas vrai et j etais d ecoutager
Mais c etait tout a fait faux et mrs enfants ont bien reussit leur etudes en France
Je vous souhaite bon courage
Le japon est un pays merveilleux par contre

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.