Études au Japon pour étrangers sans diplôme ?

18 réponses

こんいちわ!

Ayant 18ans,aucun diplôme et toujours en recherche de ma voie,j'aimerais savoir s'il y a des études au japon accessible aux étrangers sans diplôme,et avec quel genre de diplôme on en ressort ? Le secteur m'importe peu tant que le diplôme pourrait me permettre d'obtenir un visa pour habiter au Japon.
Et jusqu'à quel âge on peut s'y inscrire ? Car je pense que ça sera pas donné donc il va me falloir travailler pour avoir les sous nécessaires,à par si une bourse existe pour les gens dans mon cas ?

Question intéressante ?
5/5 (6 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

25 Novembre 2014
23:46

Tu dis être sans diplôme mais as-tu au moins un bac ? Si oui plusieurs possibilités s'offrent à toi, mais il va te falloir beaucoup d'argent, les bourses pour les profils autres que universitaires et qui ne demandant pas trop de comptes à rendre ne sont pas si nombreuses.

noy
26 Novembre 2014
08:39

A part ça, as-tu déjà visité le Japon ou t'es-tu intéressé sur la vie en dehors de celle d'un touriste avant de te lancer un projet d'expatriation ?
Tu n'as pas un domaine en particulier qui t'intéresse un minimum même si ça n'est pas pour vivre dans ce pays ? Tu n'as vraiment aucun diplôme ?

noy
26 Novembre 2014
08:40

J'oubliais, quel est actuellement ton niveau de japonais ?
Je doute que ton projet soit viable dans ta situation.

Kira
26 Novembre 2014
10:50

Quand je dis que je n'ai aucun diplôme c'est que j'ai vraiment aucun diplôme.
Non je n'ai pas encore eu la chance de visité le Japon,oui je me suis intéressé à la vie d'un citoyen japonais,je voulais entamer un apprentissage en pâtisserie,mais au bout d'un an de recherche je n'ai pas trouvé,maintenant je suis juste dégoûté de ce pays qui ne fais rien pour aider ses jeunes citoyens qui comme moi était un peu abruti pendant la période collège et qui le regrette maintenant.
J'ai commencé un apprentissage en autodidacte,je viens tout juste de finir de mémoriser les hiraganas,là j'entame l'apprentissage de la grammaire en général sur le site kanji-link

27 Novembre 2014
15:02

Bonjour,
Il est vrai que l'apprentissage est une voie difficile en France mais je doute que cela soit vraiment mieux au Japon. Avec un tel projet tu t'expose, au mieux, à survivre au Japon. Si tu veux y vivres, accroches-toi à ton idée de CAP en france, bosse ton japonais en parallèle et la situation te sera beaucoup plus favorable avec un diplôme en main et une meilleure aisance de communication en Japonais.

27 Novembre 2014
15:47

autant que le diplôme, l'expérience comptera énormément .
Si ils veulent un jeune diplômé sans expérience, ils ont la horde fraichement diplômé qui déboule sur le marché du travail chaque année.
Pour faire la différence il faut de l'expérience.

26 Novembre 2014
10:54

"Le secteur m'importe peu tant que le diplôme pourrait me permettre d'obtenir un visa pour habiter au Japon." Je veux bien que c'est ton rêve d'habiter au japon mais as tu bien étudier un peu le pays en profondeur, ce genre de phrase me fait penser plutot à quelqu'un qui idéalise le japon via la culture populaire (manga, musique etc) le japon est surement un très beau pays mais il ne faut pas l'idéaliser non plus... ce n'est peut être pas ton cas mais quand je vois cette phrase j'ai des doutes. N'importe quel diplome pour habiter au japon ce n'est pas très intelligent de faire ça. Ton diplome va surement t'ouvrir des portes vers le marché du travail, et le travail on y passe les 3/4 de son temps, donc c'est bien de vivre dans le pays de ses rêves mais si on fait un travail qui ne nous convient pas du tout tu vas vite oublier les coté positif du 'pays de tes rêves'.

Bref je serais toi (c'est un conseil comme un autre tu peux bien entendu t’asseoir dessus ^^) c'est de ne pas négliger ta reflexion sur le type d'études que tu souhaites faire car ça conditionnera une bonne partie de ta vie future et si tu t'oriente mal ton expérience japonaise à la longue pourrait vite te sortir de cette idéalisation que tu as l'air d'avoir du pays et ça serait dommage.

En tout cas je t'invite à réfléchir sur les métiers dans lequel tu pourrais t'épanouir et de bien lire les retours des expatriés (plutôt que ceux des touristes) qui te donneront une idée de la vie au japon au quotidien avec ses bons cotés et ses mauvais

Je suis désolé de ne pas pouvoir répondre plus précisément à ta question mais je te souhaite bonne chance en tout cas dans tes démarches et ton projet.

noy
26 Novembre 2014
10:55

Ah ouais tu n'as même pas le brevet.
J'ai cru comprendre que pour bosser là-bas en tant que pâtissier là-bas il fallait 10 ans d'expérience hors du Japon.
Autrement ça serait mieux que t'aies un diplôme d'études supérieures (université, école de commerce/d'ingénieur même si c'est pour y aller par exemple avec un visa working holiday.
Sans diplôme ni un bon niveau, tu ne pourras pas t'installer à long terme.

cyrielle
26 Novembre 2014
12:08

Bonjour,

pour te remonter un peu le moral car il y a bcp de négatif dans tous ça :/
je te conseillerais vivement de reprendre ton cap pâtisserie d'avoir de l’expérience et là de te lancer dans ton grand voyage au Japon.
c'est ce que j'aimerais faire mais j'ai déjà un diplôme et boulot dans une autre branche, si je pouvais recommencer c'est ce que je ferais alors profite tu es jeune :) il faut juste de la patience, et bravo pour ton apprentissage de la langue la aussi pareil patience ...
car je commence un peu mais dur dur :)

bon courage

Kira
26 Novembre 2014
13:25

Ngee,au vu de mes "qualifications" je n'ai pas vraiment le choix du travail que je vais faire,ça sera pareil que je sois en France ou au Japon,donc autant être dans le pays qui me plaît.Je souhaite rejoindre une école de langue au Japon,je me suis renseigné sur nihongo center et si j'ai bien compris,j'ai vu qu'après avoir fini chez nihongo center je peux me diriger vers une université publique.Je pense y aller pour essayer d'améliorer mon japonais au maximum que je puisse,pour pourquoi pas être professeur de français particulier,ou bien interpètre en free-lance.

Noy,je vais avoir 19ans mars prochain,déjà rien que quand j'annonçais au pâtissier que j'avais 18ans il tirait la tronche car les patrons ne sont pas assez aider financièrement par rapport aux apprentis âgé,alors mes chances seront encore amoindri à partir de mars.Je suis au courant que le Japon ne prend que des immigrés de qualité,mais au vu de l'âge moyenne de leur population ils vont être obligé d'augmenter l'entrée d'immigrant,donc surement être un peu moins stricte au niveau des qualifications à avoir.

Cyrielle,je n'ai jamais commencé pour cap pâtisserie car comme dit plus haut,impossible de trouver un patron.
Mais merci pour ce message,courage à toi pour ton apprentissage,si tu n'as pas encore appris les hiraganas/katakanas je te conseil d'aller sur japan activator,ils ont des applications qui m'ont vraiment aidé à mémoriser les hira.

26 Novembre 2014
17:41

Je ne sait pas comment tu t'y est pris pour ta recherche pour ton CAP mais, j'ai commencé mon apprentissage à 19 ans et je n'ai eu aucun problème pour trouver, j'ai aujourd'hui un BEP et un BAC Pro tout deux obtenu avec mention et suis actuellement en WH ,après avoir travaillé quelques année en France au préalable pour ne pas arrivé la fleur au fusil ,et travail dans une pâtisserie française sur place ...
Après faut voir de quel ténacité et motivation tu as fait preuve en face des patron auxquels tu t'est présenté .
Et pour compléter ce que dit Noy, 10 ans d'expérience c'est uniquement le pré-requis de "base", de ce que des professionnel on pût me dire à ce sujet, même avec un cv en béton, une entreprise pour te sponso, un max d'expérience et de chaudes recommandations, obtenir un visa n'est pas chose aisée.

Sincèrement avant d'envisager d'aller t'installer au Japon tu devrais sérieusement réfléchir à quel métier tu veux faire, un métier qui te plaise et dans lequel tu est prêt a t'investir à 200%.
Car si tu souhaite t'installer sur le long terme il te faudra beaucoup de motivation, un maximum de compétence et de l'expérience, beaucoup d’expérience.
Pour citer mon patron " le japon est un pays de spécialiste où rien de moins que l'excellence est demandé", à cela il faut ajouter qu'avoir des relations peut s'avérer vitale.
Le simple fait d'être français ne te qualifie pas pour être ni professeur ni interprète, sinon il n'y aurais pas de diplôme requis pour, diplômes qui te seront demandé à coup sûre si tu veux avoir accès à des emplois sérieux et correctement rémunéré.
Car rien de ce que tu pourra trouver sans ne pourra te garantir un visa de travail de longue durée ... sachant que même en les ayant l'obtention d'un visa n'est pas assuré.
Et je rejoins Ngee à propos du choix du diplôme et du travail, au vue du temps que tu passe ,ici (au japon), sur ton lieu de travail, tu as vraiment intérêt à l'aimer car 3/4 temps au travail est loin d'être une exagération, d'expérience ...

A cela s'ajoute la barrière de la langue, de la culture et les contraintes financière lié à la demande d'un visa (WH ou Étudiant) et à la vie sur place ...

En bref réfléchit a ce qui te plait, dans quel métier tu te sens d'investir 99% de temps, fourbis tes armes, planifie sérieusement ton projet et lance toi.
Le japon est un pays fascinant avec bon nombres de bon coté, mais également un certains nombres de mauvais coté, si tu te lance à l'aventure de la façon dont tu semble vouloir le faire présentement, tu as de grande chance de te heurter à de cruelles désillusions , de finir injustement dégouté, pas plus diplômé mais probablement bien moins fortunée.
Si tu envisage de "faire ta vie" ici, s'entend, sur le long voir très long terme ...

Cordialement.

Kira
26 Novembre 2014
18:50

SwL,la plupart des pâtissiers que j'ai visité,dès que je leur ai dis que j'avais 18ans ils ont tiré la gueule une d'entre elle m'a clairement dit "tu es trop vieux" après c'est compréhensible,sachant que j'habite dans une ville pas très grande donc qu'ils doivent pas forcément faire des bénéfices de fou alors en plus si il doit prendre le temps de me montrer de m'expliquer des choses ils vont plus perdre de l'argent qu'en gagné.
Mais bon merci pour ce message qui m'a fait redescendre sur terre,l'année prochaine je vais retenter ma recherche d'apprentissage mais en ayant le permis cette fois-ci.

27 Novembre 2014
01:41

Après il faut savoir que plus un apprentis est "vieux" plus il coûte chère.
En première année de BEP (à 19 ans donc) je gagnais plus que le deuxième apprenti qui lui était en deuxième année ...
C'est pourquoi il faut se montrer d'autant plus tenace et motivé pour convaincre.
A cela s'ajoute le fait qu'il faudra expliqué a tes futures employeur pourquoi tu as attendu si longtemps pour choisir cette voie, et pourquoi tu l'as choisi, car il le demanderont a coup sûre.

Quoi qu'il en soit courage et bonne chance.

KathyTiller
26 Novembre 2014
20:36

Bonjour Kira,

Je ne sais pas si ça peut correspondre à ce que tu recherche mais à une époque j'avais envisager de partir au Japon avec Workaway. http://www.workaway.info/hostlist-JP.html
C'est un site (en anglais) qui te met en relation avec des particuliers qui cherchent des gens,ou des associations pour des petits travaux. Tu es logé et nourri et en échange tu travaille quelques heures oar jour pour eux. L'avantagepour toi c'est que tu pourrais être sur place et apprendre la langue et ça juste pour le prix du transport. En plus ça peut te faire une super expérience à mettre sur ton cv je pense.
Par contre je n'ai jamais utilisé Workaway au final donc je te répète juste ce qu'ils expliquent sur le site et je ne peux pas te dire si il y a des abus de la part des personnes qui t'accueillent.
Ça me parait une piste à explorer en tout cas.
En espérant avoir pu t'aider....

Kira
27 Novembre 2014
20:15

Kathy je te remercie pour ce site,oui ça pourrait être intéressant,je vais garder ce site en mémoire au cas où si je ne trouve toujours pas d'apprentissage.

08 Décembre 2014
17:12

Oui c'est mieux que tu reprennes tes études en France avant d'envisager partir au Japon. Car aujourd'hui le seul visa que tu peux espérer obtenir c'est le Vacance-Travail valable un an... mais c'est pas lui qui va te donner du travail. Et en trouver au Japon sans diplôme, mineur (car tu es mineur au Japon) et sans maîtriser la langue... Je te le dis de suite, il te sera 10 fois plus facile de te trouver un maître d'apprentissage en France.
Pour le Visa Etudiant qui te permettrait d'apprendre le japonais sur place et de travailler 20h/semaine (non suffisant pour vivre à l'année sans grosses économies), il faut le Bac et c'est non négociable.
Et oublie ton idée comme quoi leur population vieillie et qu'ils auront besoin de bras, ils préfèrent mettre un robot plutôt qu'un immigré. Le Japon est un pays à part.
De même que ton idée de faire l'interprète en free-lance, même les meilleurs avec des doctorats pleins les bras gagnent à peine leur croûte, c'est un métier extrêmement difficile et il oblige d'avoir un très haut niveau de maîtrise des 2 langues. Le métier de prof de français est moins exigeant... mais le salaire est en conséquence, pas de diplôme adéquat en France, ça donne un tout petit salaire et quelques heures par ci, par là... autant dire que pour payer ses factures, y a mieux, sans oublier qu'un bon niveau de Japonais te sera demandé.
Si tu veux réellement avoir tes chances, passe ton CAP en pâtisserie ou cuisine, fais toi un peu d'expérience et travaille à mort ton niveau de japonais. Economise ensuite pour aller y passer un mois de vacances pour pouvoir appréhender le pays, faire du repérage et préparer ta venue avec le Visa Vacance-Travail qui te laissera un an pour trouver un job avec une boîte qui voudra faire les démarches pour que tu ais un Visa Travail.
Maintenant que tu sais que ce sera pas facile, bon courage !

Kira
08 Décembre 2014
18:23

Je ne dis que ce que j'ai lu,je ne dirais pas ce genre de chose sans m'être renseigner au préalable,tenez je vous donne même la source : http://www.nipponconnection.fr/immigration-le-japon-reflechit-a-accueill...

J'ai repris mes recherches concernant des études que je pourrais reprendre pour l'année prochaine.
Je le sais bien que cela ne sera pas facile d'obtenir un visa,mais ne vous inquiétez pas j'ai la motivation qui suit,pour l'apprentissage de la langue j'avance lentement mais sûrement.
Je compte allez en vacances au Japon dès que j'en aurais l'occasion et les moyens,pour me faire une idée de la vie quotidienne là bas.
Mais merci d'avoir pris la peine de m'écrire ce message. ^^

08 Décembre 2014
18:33

Ton article rappelle bien une chose... ce n'est qu'une piste de réflexion et aujourd'hui l'immense majorité des japonais refusent d'augmenter l'immigration pour compenser la baisse de la population. Et comme tu as pu le lire dans l'article, la plupart des immigrés sont embauchés pour des besoins très spécifiques et pas pour des emplois que pourraient occuper des japonais. Te reste plus qu'à devenir un grand pâtissier et avec de l'obstination tu devrais pouvoir trouver du boulot sur place.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.