Dress code professionnel au Japon ?

6 réponses

Bonjour,
je dois prochainement aller au japon pour un déplacement professionnel.
En France, il est toléré (même si ce n'est pas forcément la norme) dans mon secteur d'activité une tenue on dira décontractée ... (genre jeans et sweat-shirt).
Qu'en est-il au Japon ? Il s'agit de rencontre avec des cadres supérieurs de multinationales (Japonaises donc) actives dans les produits électroniques professionnels et grand public. Mais il n'y a pas de négociations commerciales en cours.
(Je crois que je connais la réponse mais j'aimerais éviter d'acheter un costume ...).
J'aimerais bien ne pas paraître grossier.
Bonus : toute information sur les règles et usages dans ce genre de contexte sera bienvenue.

Question intéressante ?
3/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

As1304
14 Décembre 2013
12:57

Bonjour très souvent cadre "rime" avec costume. Donc je te conseille d'en avoir un, c'est plus sérieux pour rencontrer des cadres à l'autre bout de la planète quelqu'en soit le secteur d'activité.

Sinon petit détail, je crois qu'il est impoli de saluer et serrer la main en même temps. Meme si beaucoup d'étrangers le font. Donc tu salues puis tu sers la main, sinon tu laisse ton interlocuteur géré le truc.
Prépare des cartes de visites, ils les échangent facilement et là aussi y a une gestuelle à faire. En cherchant sur le net tu devrais trouver des vidéos.

Voilà ce que je peux t'apporter.

spanrk
14 Décembre 2013
13:12

Salut,

Cadres sup de multinationales = costume cravate, sombre c'est cool, noir c'est parfait.
Cartes de visites pretes bien sur (ya un tas de regles a respecter, mais pas pour "nous" : tendre les cartes a deux mains, placer la carte au dessus, la regarder pendant quelques secondes etc ...)
Pour le bonjour, tu peux faire comme eux, t'incliner, c'est surement eux qui vont te tendre la main.

Penses a profiter du Japon !

flavien
14 Décembre 2013
14:39

par expérience (aussi dans l'électronique grand public),
le costume est obligatoire, à la limite blazer + pentalon de toile ça peut aller (et encore pour un ingénieur...). Par contre je n'ai jamais mis de cravate (question de principe).
Ceux qui vont te recevoir vont faire un effort, à toi d'en faire de même.

Les cartes de visites sont absolument nécessaire (ils risqueraient de se sentir insultés), par contre sachant que tu es étrangé, peu importe que tu les tendent d'une main ou que tu joue le cérémonial.

Incliner la tête pour les saluer risquent de surtout les impressionner, ça ne pose aucun problème pour un étrangé de serrer la main en même temps (à part pour 2-3 maniaques que tu ne verra probablement pas).

Il est très impressionnant de saluer tes hotes par ordre d'importance : le chef en premier, puis l'ordre dans lequel ils se présente (à moins que tu ne veuille insulter le chef).
Il y a deux hypothèses :
1. ton correspondant vient t'acceuillir à l'accueil, tu le salue, puis il t'amène en salle de réunion et fait les présentation dans l'ordre
2. une hotesse (d'accueil!) t'amène en salle de réunion, tout le monde se lève, le chef se présente en premier et te présente les autres.
Bref, l'erreur serait de courrir saluer un gars que tu connais en ignorant les autres (dont le chef). Ne rigole pas, j'ai un collègue qui a fait ça, je te raconte le froid que ça a jeté.

Après, les règles de base de politesse (se lever pour saluer par exemple), 2-3 mots de japonais (genre ohio-gozaïmas, conichon-ahh, dommo, aligato...) et se passe très bien.

signé quelqu'un qui s'est fait inviter au japon plusieurs fois aux frais de la princesse.

Bobby
14 Décembre 2013
18:26

Merci pour ces infos.
Bon ... je vais devoir acheter une veste ;-)

15 Décembre 2013
16:34

Je suis une femme mais je peux témoigner.
J'étais journaliste dans la presse professionnelle spécialisée dans l'électronique et j'ai fait plusieurs voyages au Japon pour des visites d'expos et des reportages, donc avec des rendez-vous personnels et personnalisés avec des cadres, commerciaux et ingénieurs.
Le code n' a sûrement pas changé, sauf peut-être dans des entreprises très jeunes.
Il faut être habillé plus que "correctement", ce qui veut impérativement dire costume. La cravate n'est peut-être pas obligatoire si je crois ce que certains disent, mais elle est fortement conseillée. Je n'ai jamais de personnalités sans cravate même lorsque l'entretien était dans l'usine avec des ingénieurs de recherche et développement, c'est arrivé une fois. Mes interlocuteurs étaient en "uniforme", c'est-à-dire pantalon et veste style blouson, le tout en toile, fourni par l'employeur avec le logo bien visible ... et une cravate !
Pour les salutations, s'incliner, plus ou moins bas selon l'importance de l'interlocuteur. Laisser les interlocuteurs japonais prendre l'initiative pour serrer la main, car ce n'est pas une coutume chez eux et on risque de les gêner ou leur forcer la main en tendant la sienne.
Pour les cartes de visite, tout a été dit. Présenter sa carte en la tenant à deux mains avec légère inclinaison et en disant qui on est avec son titre.
Attention, ne pas ranger les cartes reçues dans son porte-cartes. Quand on s'assied, placer les cartes reçues à côté de son bloc-notes, ne pas les empiler même quand il y en a quatre, il faut garder bien visibles les noms pour pouvoir s'adresser aux personnes. En France aussi, cela fait partie du savoir-vivre en rendez-vous, ce qui est trop souvent oublié. Si vous rencontrez plus d'une ou deux personnes, il n'est pas toujours possible de se souvenir instantanément du nom de chacun pendant l'entretien.

Bobby
16 Décembre 2013
23:10

Merci encore.
Le contexte est bien de cet ordre là (ingénieurs r&d, et commerciaux).
Je note tout ça.
Devant vos bons conseils, je rajoute une info : dans certains cas, il est prévu un dîner le soir avec des représentants de l'entreprise rencontrée dans la journée (dîner organisé par la dite entreprise). À quoi puis-je m'attendre ? très formel et un peu compassé ou une ambiance plus détendue ?

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.