Changer un visa de tourisme (90 jours) en visa étudiant au Japon ?

9 réponses

Bonjour,

J'aimerais faire confirmer par une personne qui en a fait l'expérience qu'il est bien possible d'entrer au Japon avec un visa de séjour temporaire et le faire changer en visa étudiant dans un bureau d'immigration sur place.

Dans mon cas si tout ce passe comme je l'espère j'aimerais partir au Japon mi juin et commencer un semestre de licence au Japon dans le cadre d'un accord entre deux universités en septembre.
J'imagine que je ne dois pas être la seule à souhaité me rendre sur place avant que le semestre à l'étranger ne commence alors je suis à la recherche de témoignages.

Je précise que je serai dans la ville même de l'université que je vise - si jamais aller directement chez eux peut faire avancer les choses plus rapidement au niveau des papiers nécessaires- et que je souhaite entamer la demande en laissant de la marge avant la fin de la durée de mon visa temporaire.

J'ai lu tout et n'importe quoi sur le net et malheureusement certaines explications plutôt détaillées dataient de plus de 2 ans et j'ai peur que les choses aient changer depuis, j'aimerais des avis plus récents.

J'ai évité de mentionner les noms de document que j'ai pu trouver sur internet pour pas influencer vos réponses et être sûre qu'on parle bien des mêmes (:
Merci d'avance pour vos réponses !

Si tout se passe bien pour moi l'année prochaine, je jure que j'écrirai un article explicatif sur les procédures pour les personnes qui souhaiteront faire pareil à l'avenir ;D

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

27 Octobre 2013
03:41

"J’aimerais faire confirmer par une personne qui en a fait l’expérience qu’il est bien possible d’entrer au Japon avec un visa de séjour temporaire et le faire changer en visa étudiant dans un bureau d’immigration sur place."

Le visa (ou l'exemption de visa) ne sert qu'à entrer au Japon. Au moment où tu entres au Japon, tu n'as plus de visa, tu as un "statut". Si tu entres sans visa avec l'autorisation de 90 jours, tu as le statut de "visiteur temporaire". La loi dit que si tu as le statut de visiteur temporaire, tu ne peux changer de statut que pour des raisons de force majeure. En pratique, comme c'est quasiment toujours le cas au Japon, la loi est appliquée selon l'humeur de l'officier. Si ta fac japonaise te fournit un CoE (Certificate of Eligibility), ça devrait le faire, mais tu ne le sauras que si tu essaies.

27 Octobre 2013
03:55

P.S. : Oui, je sais que le CoE sert en principe à obtenir un visa, et pas à changer de statut. En pratique, il semble qu'il facilite tout de même grandement le changement de statut, ne serait-ce que parce qu'il fait bonne impression sur l'officier.

27 Octobre 2013
03:59

P.P.S. : Pour ce que la loi dit, voir

http://www.immi-moj.go.jp/english/tetuduki/kanri/shyorui/02.html

En particulier, tout en bas :

" In addition ,if applicant has the status of residence "Temporary Visitor" the applicant must satisfy the requirements stated above and have unavoidable and exceptional circumstance"

27 Octobre 2013
05:37

Résumé : c'est possible en théorie, ceux qui disent sur le net qu'ils l'ont fait ne mentent sans doute pas. Il faut simplement arriver à t'attirer les bonnes grâces de l'officier que tu verras pour qu'il te fasse cette fleur : il n'est pas idiot, il sait aussi bien que toi que tu ne remplis pas la condition "have unavoidable and exceptional circumstance" et que tu veux juste éviter de t'embêter à obtenir un visa.

27 Octobre 2013
05:55

Et pour terminer mon monologue. Non, je ne l'ai jamais fait moi-même, et je ne vois pas ce que ça change : la loi est très claire à ce sujet. Elle dit que le changement de statut est possible si on a le statut de visiteur temporaire, et pose les conditions pour. Si tu n'es pas rassurée de penser que l'officier pourrait, à juste raison, te refuser le changement de statut, tu peux aller chercher ton visa étudiant à Paris, rentrer une première fois au Japon sans utiliser ton visa, puis faire un aller-retour en Corée pour re-rentrer avec ton visa. Là, pas de problème.

Pierre
27 Octobre 2013
09:16

Je te conseille de vérifier avec les personnes qui s'occupent des étudiants internationaux dans ton université au Japon (ceux qui vont t'envoyer le CoE). L'été 2012, j'ai voulu faire mon malin, je suis rentré avec un visa touriste de 90 jours et je pensais aisément changer vers un visa étudiant une fois le CoE en mains. La procédure est tout à fait faisable, et les officiers de l'immigration ne m'ont jamais parlé de cas de force majeure,cependant, alors que tu vas devoir fournir un certain nombre de documents pour obtenir le CoE, il faudra, pour changer de statut (de visa donc) fournir à nouveau ces documents et le déclenchement de la procédure force également l'université japonaise à fournir un certain nombre de documents spécifiques à ton cas. Soit sûre qu'ils soient enclins à faire ça. Dans mon cas, mon université à refuser de le faire. Je suis donc allé passer quelques jours à Séoul, ce qui valait le détour et surtout, tu ne fais pas la queue au guichet (car il y a peu de non-Japonais ou non-Coréens qui se rendent à l'ambassasde du Japon à Séoul).

Une dernière chose, tu ne peux pas faire ce que recommende Bach kun dans son dernier message. Une fois que tu es en possession d'un visa, on ne te donne pas le choix au comptoir de l'immigration entre tel ou tel statut. Mais de tout façon il est peu probable qu'en juin, tu aies ton visa pour Septembre.

Sarah
27 Octobre 2013
13:28

Merci d'avoir pris le temps de me répondre, ça correspond à ce que j'avais pu trouver !

En effet je suis quasiment sûre qu'en partant en Juin mon université d'accueil n'aura pas encore envoyé le CoE ce pourquoi je précisais que je serai dans la ville de mon université. J'espère qu'ils accepteront de me fournir les documents dont tu parles Pierre.

Autrement la Corée reste mon plan B (même si j'aimerai l'éviter) alors j'ai une question à ce propos : est-ce que je peux entrer sur le territoire japonais avec un aller Paris-Fukuoka en juin et un retour Fukuoka-Séoul en Août ? Ça serait plus partique d'autant plus que ça me fera payer 200€ de moins.

27 Octobre 2013
17:34

"Je suis donc allé passer quelques jours à Séoul, ce qui valait le détour et surtout, tu ne fais pas la queue au guichet (car il y a peu de non-Japonais ou non-Coréens qui se rendent à l’ambassasde du Japon à Séoul). "

Et tu as pu obtenir ton visa à l'ambassade à Séoul ? Là encore c'est une entorse à la loi (qui dit que tu dois obtenir ton visa à l'ambassade du pays où tu as ta résidence habituelle). Et après on dit que les Japonais sont ultra-respectueux des lois. :D

Pierre
08 Novembre 2013
20:14

Sarah,
J'espère aussi que ton université acceptera de te délivrer les documents. Concernant ta question sur les billets d'avion, tu peux rentrer sur le territoire Japonais sans billet retour. Pour ma part je n'avais eu qu'à signer une décharge auprès de la compagnie aérienne indiquant que je ne me retournerais pas contre eux si j'avais des problèmes liés à une hypothétique situation illégale au Japon.

Bach-kun,
Oui, j'ai n'ai eu aucun problème pour obtenir mon visa à Séoul. Je ne sais pas exactement ce que dit la loi (en soulevant l'éventualité d'un A/R vers Séoul, le MoJ m'avait gentiment dit qu'ils ne "conseillaient pas cette démarche") mais il y a bien un guichet de délivrance de visas pour les non-résidents. C'est donc que ce ne doit pas être illégal mais pas non plus très conventionnel.
Un seul constat dans mes relations avec les officiels : avec un CoE en poche, il n'y a pas trop de soucis à se faire...

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.