Baito : embauche et rémunération ?

4 réponses

Bonjour,
j'ai quelques petites questions concernant les Baito. évidemment, je m'adresse à ceux qui ont déjà vécu l'expérience. ;-)

En possession d'un visa étudiant nous pouvons travailler 28 heures par semaines (après avoir reçu l'autorisation de travailler! ). j'imagine que chaque baito est rénuméré différemment, mais peut-on payer la totalité du budget alimentation du mois avec celui-ci ?
Aussi, qu'est ce qui me dit que je trouverai et enchainerai les petits boulots facilement ? Quelqu'un a t-il déjà galeré pour trouver quelque chose?

Les petites boulots auront une place importante dans mon projet, c'est pourquoi je dois être sûr des problèmes que je peux rencontrer.

Cordialement

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Sarah G.
07 Juillet 2014
19:14

Bonsoir,

Alors, moi j'ai vécu à Kyoto pendant 1 an et j'ai pu trouver un baito en 2 mois et demi environ (à partir du moment où j'ai commencé à chercher).

Au début, dans l'école où j'étais, le responsable des admissions (un français) nous avait conseiller d'aller voir directement dans les magasins et restaurant et de déposer nos CV en mains propres au responsable, A NE SURTOUT PAS FAIRE, sauf si tu veux te prendre des gros vents et être scruter comme si tu étais un extra terrestre.

J'ai pu trouver un boulot grâce au site de recherche d'emploi japonais j-sen.jp
Il y a aussi le site baitoru.com

En fait, un responsable a vu le profil que j'avais créé sur le site et m'a ensuite téléphoner pour fixer une date d'entrevue.
L'entretien s'est déroulé entièrement en japonais, avec un questionnaire aussi en japonais, qui contenait des questions sur la façon de faire le service, d'accueillir les clients,...
Et j'ai eu un autre appel 3 jours plus tard pour me dire de venir bosser tel jour à tel heure.
Le boulot en question était en cuisine d'un restaurant de style japonais (un izakaya).

La rémunération était de 800yen/heure pour les 100 premières heures, et ensuite ça à augmenter à environ 1000yen.
Je faisais 4 à 6h par service, 3 à 4 soirs par semaine.

Le minimum de paie que je me sois faite était de 40.000yen, et le max de 80.000yen, ce qui rempli largement le budget alimentation, même en allant au restau tout les jours.

Je pense pas qu'il soit nécessaire d'avoir plusieurs baito si c'est juste pour ton budget alimentation, ou même d'en enchaîner plusieurs, car une fois que tu en as trouvé un, ya pas vraiment de raison de le quitter.
Et je pense pas qu'il te mettrait à la porte.

Et si tu ne peux pas trouver de baito car ton niveau de japonais n'est pas encore assez élevé, tu peux toujours donner des cours de français.
Je l'ai fait dans une petite école de langue, en même temps que mon baito au restau, et tu es assez bien rémunéré (2700 yen le cours de 80min).
Tu peux aussi le faire à ton compte bien sûre.
Par contre dans ce cas là, ça ne rentre pas vraiment dans les 28h de travail que tu peux faire. C'est plutôt à part.

Si jamais tu as d'autres questions, je serais ravie d'y répondre.

milie
07 Juillet 2014
19:23

Bonjour, je suis actuellement au japon en working holidays alors je vais essayer de répondre avec mon expérience.
Le minimum légal est d’environ 870yen par heure mais généralement un baito paye plus dans les 900/950 si tu cherche bien .

Perso, j'ai trouvé mes baitos sur le site craiglist ( distrib de flyer dans une école de français et aide au devoir pour un éléve du lycée français de Tokyo) .
Selon ton niveau en Jap tu peux tenter les restos / Bar / conbinis qui embauchent pas mal ( macdo aussi qui embauche pas mal ! ). Tu peux aussi tenter de te trouver des élèves pour donner des cours de Français en complément ( le site getstudents est bien pour ça et tu peux demander facile 2000yen pour un cours ) . Si tu as un bon niveau de japonais tu as des magazines gratuits dans toute les gares de métro , je pense notamment à jobaiden qui a moultitudes d'offres de baito .

Concernant le bugjet alimentation . Si tu mange à la japonaise en faisant pas trop d'ecxés c'est laaaargement suffisant . Perso je travaille dans les 25h par semaine et ça me paye presque le loyer/ La boufe et les transports en étant prudente sur mon porte monnaie .

Tu trouve toujours quelques choses, a conditions d'être pas trop tatillon ! Les baito sont un peu fatiguant et parfois tu aimerais être un peu plus payé , mais c'est la loi du marché !

Voila Bon courage

remarque : Je vis a Tokyo alors si tu va vivre dans une autre ville, mes infos ne sont pas forcement valable .

07 Juillet 2014
21:20

Merci !

Vos réponses correspondent tout à fait à ce que j'attendais ;-)

Et pour miss Sarah:c'était pas trop dure de réviser les cours en parallèle de ton baito ?

17 Juillet 2014
14:05

Comme dit milie dans les autres villes la rému change un peu. Attention au Japon le salaire mini varie en fonction des régions : un baito dans Gifu c'est parfois 650-700 Yens de l'heure...
Après si tu veux bosser plus que les 28h, des cours de français peuvent mettre du beurre dans les épinards.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.