Présidentielle 2012 : résultat du vote des Français au Japon

Mise à jour : Pour les résultats du second tour de l'élection présidentielle 2012 chez les Français du Japon, consultez mon article du 6 mai au soir "Résultat de la Présidentielle : François Hollande élu par les Français du Japon" .

Aucun Français n'a pu passer à côté des résultats du scrutin du premier tour de l'élection présidentielle 2012, il va sans dire, diffusés massivement dans tous les médias depuis hier soir. Pour rappel, au global, cela donne 79,47% de participation, répartis comme suit (chiffres LeMonde.fr) :

  • François Hollande (Parti Socialiste) : 28,63 %
  • Nicolas Sarkozy (Union pour un Mouvement Populaire) : 27,18 %
  • Marine Le Pen (Front National) : 17,9 %
  • Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) : 11,11 %
  • François Bayrou (Mouvement Démocrate) : 9,13 %
  • Eva Joly (Europe Ecologie Les Verts) : 2,31 %
  • Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) : 1,79 %
  • Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste) : 1,15 %
  • Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) : 0,56 %
  • Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès) : 0,25 %

Dans le calcul de ces pourcentages, j'aimerais m'attarder sur les suffrages exprimés par les Français expatriés au Japon, diffusés par l'Ambassade de France.

4.748 personnes, inscrites sur les listes électorales des Français du Japon, étaient appelées à voter hier dans les centres de vote de Tokyo et Kyoto. 2.300 d'entre elles (48,44%) ont voté, dont 12 bulletins blancs (0,05%). Pour la participation, c'est environ 10% de moins qu'en 2007. Voici le résultat en détail :

  • François Hollande : 29,23 % (669 voix)
  • Nicolas Sarkozy : 28,97 % (663 voix)
  • François Bayrou : 14,99 % (343 voix)
  • Jean-Luc Mélenchon : 9,09 % (208 voix)
  • Eva Joly : 7,99 % (183 voix)
  • Marine Le Pen : 6,90 % (158 voix)
  • Nicolas Dupont-Aignan : 1,52 % (35 voix)
  • Philippe Poutou : 0,74 % (17 voix)
  • Nathalie Arthaud : 0,3 % (7 voix)
  • Jacques Cheminade : 0,21 % (5 voix)

Le duo de tête Hollande-Sarkozy reste le même, avec des pourcentages et un écart sensiblement identiques.

Le rejet de l' "omniprésident" est également existant parmi les Français du Japon. Mais il y a très probablement une autre raison à la chute de Nicolas Sarkozy dans les résultats au Japon, lui qui est pourtant généralement appuyé par les Français de l'Etranger. Le 6 avril, le président-candidat avait annoncé lors d'un de ses meetings, être "allé à Fukushima" avec Nathalie Kosciusko-Morizet (alors ministre de l'écologie). En réalité, ils ne se sont arrêtés que 3-4 heures à Tokyo le 31 mars 2011, c'est à dire à 250 kilomètres de Fukushima. Ce mensonge a choqué l'opinion japonaise, mais également les Français expatriés au Japon qui sont restés vivre sur l'archipel, alors que 80 à 90% d'entre eux avaient alors quitté le Japon.

On remarque également quelques autres bouleversements notables dans le classement.

Marine Le Pen perd plus de 11 points à moins de 7% de voix, probablement à cause de son discours aux accents nationalistes que certains taxent de xénophobe. Celui-ci trouve sans doute un écho moins fort auprès de citoyens vivant quotidiennement parmi les Japonais, donc au contact d'un peuple étranger.

François Bayrou, lui, gagne près de 6 points pour atteindre les 15%.

Eva Joly, potentiellement portée par un "effet Fukushima" , se place juste derrière Mélenchon avec 8%, soit près de 4 fois son score dans la moyenne nationale.

A Kyoto (ville plus traditionnelle, moins "business" et plus calme que la mégalopole), les résultats sont nettement différents et montrent une dominance forte de la gauche :

  • François Hollande : 39,93 % (115 voix)
  • Nicolas Sarkozy : 14,93 % (43 voix)
  • Jean-Luc Mélenchon : 13,54 % (39 voix)
  • François Bayrou : 11,81 % (34 voix)
  • Eva Joly : 10,07 % (29 voix)
  • Marine Le Pen : 6,6 % (19 voix)
  • Nicolas Dupont-Aignan : 2,43 % (7 voix)
  • Philippe Poutou : 0,35 % (1 voix)
  • Jacques Cheminade : 0,35 % (1 voix)
  • Nathalie Arthaud : 0 % (0 voix)

A noter qu'à Tokyo, Nicolas Sarkozy (31%) arrive devant François Hollande (27,7%).

Tous ces chiffres pour le Japon sont à mettre en relation avec ceux pour l'Asie (51,96% de participation - via) : Nicolas Sarkozy atteint 45%, François Hollande 25%, François Bayrou 13%, Jean-Luc Mélenchon 6,1%, Eva Joly 4,95%, Marine Le Pen 4,4%.

... ainsi que les résultats des votes pour l'ensemble des Français de l'étranger (39,08% de participation sur un peu plus d'1 million d'inscrits - via) : Nicolas Sarkozy obtient 38%, François Hollande 28,31%, François Bayrou 11,37%, Jean-Luc Mélenchon 8,31%, Marine Le Pen 5,95%, Eva Joly 5,44%, Nicolas Dupont-Aignan 1,28%, Philippe Poutou 0,7%, Jacques Cheminade 0,36%, et Nathalie Arthaud 0,28%.

Puisque l'on parle de politique au Japon, j'en profite pour faire un résumé très succinct des partis politiques et des forces en présence sur l'archipel. Depuis les dernières élections législatives de 2009, le Parti Démocrate du Japon / PDJ (民主党 Minshutō) a renversé 54 ans de pouvoir presque discontinu du Parti Libéral-Démocrate / PLD (自民党 Jimintō). L'actuel premier ministre Yoshihiko Noda est issu du PDJ. Son parti dirige le gouvernement en coalition avec le Nouveau Parti du Peuple / NPP (国民新党 Kokumin Shintō). C'est donc le centre-gauche social libéral qui est au pouvoir, face au centre-droit conservateur libéral.

Le Japon ne fait cependant pas exception à la montée d'une extrême-droite virulente, représentée notamment par les partis Debout le Japon / TN (たちあがれ日本 Tachiagare Nippon) et le Nouveau Parti de la Réforme / NPR (新党改革 Shintō Kaikaku), tous deux conservateurs et nationalistes.

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

cyril
23 Avril 2012
09:44

Félicitations aux expat', voyager et plus encore vivre à l'étranger ouvre l'esprit et rend plus tolérant, la preuve!

ReyTan
23 Avril 2012
10:26

Bon, voila d'autres résultats intéressant
Merci Gaël.

Marie
23 Avril 2012
11:14

Merci pour ces résultats intéressants on aimerait que les résultats ici ressemblent plus a ceux de Kyoto... surtout pour Eva Joly et MLP..:-(

sun
23 Avril 2012
11:36

merci aux français expat d'avoir relevé le niveau. De mon côté (en france) je suis horrifié par cette montée du FN… quelle image nous donnons aux étrangers !! Vivement les législatives !!!

Ondori
23 Avril 2012
12:54

"A Kyoto (ville plus traditionnelle, moins « business » et plus calme que la mégalopole), les résultats sont nettement différents et montrent une dominance forte de la gauche :"
Oui sauf que Kyôto était le seul bureau du Kansai, et donc du Keihanshin et donc pas franchement la brousse non plus. La différence dans les votes vient de la grande différence de mentalité dans notre région, plus qu'à l'aspect mégalopole.

Merci pour les détails des chiffres, c'est très intéressant. Et un peu amusant de mettre en regard avec les grands discours de mes compatriotes installés ici et qui avaient fait chou gras de la lutte contre le nucléaire depuis un an. Ils ont du oublier leurs beaux discours au moment de voter...

Spiegel
23 Avril 2012
13:40

Pour expliquer le vote de Kyoto, je pense qu'il est plus cohérent et moins stéréotypé de dire que les votants de Kyoto sont peut-être davantage ceux qui ont fait l'effort d'aller voter, parfois de loin, dans le but clair de faire passer un message. Au contraire, visiblement nombreux sont ceux inscrits à Kyoto qui sont restés chez eux, donc qui n'ont pas perçu le déplacement comme une vraie nécessité (288 votants pour 873 inscrits à Kyoto...).
Les expat vivant à Tokyo-même ou banlieue sont nombreux et ont peut-être plus vécu ce dimanche comme un jour de vote normal à la française : train, vote, repas en famille. Donc mon avis est que le vote à Tokyo était moins un vote sanction qu'un vote "ordinaire". Il est d'ailleurs assez proche dans sa composition des résultats nationaux, si ce n'est le rapport de force Mélenchon-Bayrou inversé et les cas Le Pen et Joly.

Krh
24 Avril 2012
00:39

Enfin vivre dans un pays dont la politique est très proche de la politique de Marine Le Pen et vote pour François Hollande, c'est un concept. Et ce sont surement les mêmes qui vont dire qu'ils aiment le Japon, ne changez rien.

romjpn
24 Avril 2012
04:37

Je vous propose de demontrer en quoi le Japon est plus proche de Le-Pen.

Il est vrai qu'il n'y a pas de droit du sol etc... Mais dernierement le gouvernement reflechit clairement a essayer de faire venir les etrangers.

didier
06 Mai 2012
14:30

Excellente remarque !

Krh
24 Avril 2012
12:36

De faire venir les étrangers en tant que touristes ... ils veulent relancer le TOURISME, pas accueillir n'importe qui comme en france, et surtout pas des gens sous-diplômes.

Sinon tout le programme de Mme Le Pen sur l'immigration est limite un copie-colle de la politique d'immigration du Japon rien que ça, et c'est la partie la plus important de son programme (comme tout bon candidat FN qui s'assume me direz-vous).
Devenir "indépendant" économiquement parlant c'est du jiminto dans le texte etc ... a la différence du minshuto qui veut se rapprocher des autres pays d'asie pour créer une monnaie unique asiatique a l'image de l'euro mais je prédis un retour du jiminto au pouvoir des les prochaines élections.

etc ...

03 Mai 2012
13:33

Je n'avais pas encore lu les chiffres mais merci pour ce rapport !
Par contre, GAEL, si jamais à l'occasion j'aurais voulu avoir un approfondissement (rapide !) sur le sujet de la (non) visite de SARKOZY à Fukishima. Pourquoi cela a -t-il choquer l'opinion? Comment était-il perçu en disant qu'il s'était rendu à Fukushima?
Merci ^_^

NTM-le-PS
19 Juillet 2016
13:07

4 ans apres, vous en pensez quoi de vos commentaires debiles?

Ajouter un commentaire