La légende de Momotaro

Conte Momotarô Densetsu

Momotarô est un personnage très populaire du folkore japonais dont l'histoire remonterait à la période Edo (1603-1868). Comme beaucoup de contes transmis à l'oral pendant des siècles, la narration originelle fut sans doute déformée et il en existe aujourd'hui différentes versions.

Version la plus courante

Selon la légende, une femme sans enfant qui lavait son linge dans la rivière aperçut une pêche gigantesque flottant vers elle. Elle la rapporta à son mari et en l'ouvrant, ils découvrirent un enfant qui leur expliqua avoir été envoyé du paradis pour devenir leur fils. Le couple l'appela 桃太郎 Momotarô (momo veut dire "pêche" et Tarô est un prénom très courant pour les fils aînés au Japon).

En grandissant, Momotaro devint très fort mais également très fainéant : il dormait toute la journée. Un jour, le garçon apprit qu'il y avait des démons sur l'île d' 鬼ヶ島 Onigashima. Les habitants du village le forcèrent à partir les affronter. En chemin, il rencontra trois animaux doués de parole (un chien, un singe et un faisan) avec qui il se lia d'amitié. Ils arrivèrent tous les quatre à Onigashima et vainquirent les démons.

Momotaro et ses amis retournèrent au village après avoir capturé le chef des démons, son trésor et des vivres en grande quantité. Ils vécurent ensuite tous ensemble, heureux et à l'abri du besoin.

Variante du conte

Si la seconde partie de l'histoire est souvent la même, une autre version de la légende veut que la femme sans enfant fût âgée. Elle croqua dans la pêche géante et redevint immédiatement jeune et belle. En rentrant du travail, son mari fut surpris et après explication, il goûta à son tour le fruit qui eut les mêmes effets sur lui.

Après une nuit d'amour naquit 太郎 Tarô, qui grandit selon les attentes de ses parents : gentil, courageux, fort et aimant son prochain (le modèle parfait du conte pour enfants !).

Répercussions

Momotaro fut très utilisé au Japon durant la seconde guerre mondiale (dans des films et dessins animés) pour représenter le gouvernement japonais, les animaux étant le peuple et les démons les États-Unis. On peut également penser qu'Onigashima symbolisait Pearl Harbor.

Aujourd'hui on associe beaucoup la légende à la ville d'Okayama, dont elle vient probablement. L'île des démons pourrait être Megijima de la mer de Seto, proche de Takamatsu, connue pour ses immenses caves. On y trouve d'ailleurs des statues de démons faisait référence au conte.

L'histoire de Momotaro, très célèbre, se retrouve souvent dans la vie quotidienne au Japon :

  • la chanson pour enfants Momotarō-san no Uta, qui date de 1911, est souvent enseignée dans les écoles japonaises ;
  • la ville d'Inuyama héberge le "festival Momotaro" dans le sanctuaire éponyme chaque année, le 5 mai, et le célèbre toute l'année via la statue devant la gare ou de nombreuses plaques d'égout décorées ;
  • on le retrouve également dans de nombreuses œuvres de culture populaire, par exemple Dr Slump d'Akira Toriyama.

Il se pourrait également que le roman de Roald Dahl, et donc le film d'animation James et la pêche géante (Henry Selick - 1996) soient librement inspirés du conte de Momotaro.

Article intéressant ?
4.89/5 (18 votes)

Galerie photos

  • legende-momotaro
  • momotaro-densetsu

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées