Smartphones : l’arnaque au forfait

Smartphones : l’arnaque au forfait

Abonnements iPhone Free / B&You / RED / Sosh - Orange / SFR / Bouygues

Publié le 28/09/2012
Classé dans :
Publié par
Fondateur / Rédacteur en chef

Gael est le responsable de Kanpai depuis sa création. Amoureux de la culture japonaise au sens large, il voyage au Japon régulièrement depuis 2003 et partage ses infos, bons plans et un certain regard sur le Japon.

Galerie photos de l'article
iphone-5-abonnement

iphone 5 abonnement 670x223

L’arrivée tardive (car retardée par ses futurs concurrents) de Free Mobile a donné un grand coup d’atmosphère à cette ruche sclérosée qu’était le forfait mobile. Environ cinq ans après l’arrivée des forfaits voix + données, spécialement taillés pour les smartphones et prévus couper un peu plus dans votre compte en banque, le nouvel opérateur a eu le même effet salvateur que lors de son arrivée sur le marché Internet il y a plus de dix ans.

Vexée que la populace s’aperçoive enfin de leurs ententes et des marges colossales réalisées sur le dos du consommateur, le triumvirat français a initié des opérateurs virtuels (MVNO), véritables sociétés filles à peine déguisées qui fonctionnent sur même principe que les existantes d’alors : Virgin, Universal, M6, NRJ Mobile et les autres. Les trois lascars ont donc imaginé : Sosh pour Orange, RED pour SFR et B&You pour Bouygues. Des MVNO qui se sont alignées sur la politique tarifaire de Free et son hameçon omnipotent : le tout illimité « fair use » sans engagement à 19,9€ par mois (ou 24,9€ chez Sosh, que voulez-vous, on ne se refait pas).

Depuis neuf mois que Free est arrivé sur le marché, celui-ci et les trois opérateurs virtuels mastodontes auraient donc capté plus de cinq millions de clients, dont une bonne partie dans la besace de Xavier Niel. Une fuite logique à l’heure d’Internet, où chacun gère son abonnement et réduit ses coûts en toute liberté, sans plus se soucier de sa consommation. Les avantages sont colossaux :

  • inscription en quelques minutes et réception de la carte SIM à domicile
  • forfait tout illimité (voix, SMS, MMS et Internet dans la limite d’un à trois gigas mensuels)
  • portabilité du numéro et loi Châtel pour quitter son ancien opérateur facilement et en avance
  • bénéfice du réseau solide de la société mère
  • aucun engagement de durée

Le comparatif tarifaire entre un MVNO et un opérateur classique est édifiant. L’illimité à 19,9€ coûte au bas mot le triple chez un opérateur classique, pieds et poings liés. En quelques clics sur un comparateur, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Alors pourquoi certains n’ont-ils pas encore sauté le pas vers Free, B&You et consorts ? À l’heure actuelle, je vois seulement trois raisons principales pour lesquelles un consommateur continuerait à se faire pigeonner (disons les choses telles qu’elles sont) par les opérateurs « historiques » :

  • pas de connexion à Internet, ou besoin de se rassurer en allant en boutique en cas de problème (concerne généralement les personnes âgées, ainsi que les optimistes qui pensent qu’on peut régler un problème en boutique, qu’ils sont mignons !)
  • pas besoin d’un forfait illimité car faible consommation voix et pas besoin de données (si pas de smartphone)
  • subvention du nouveau téléphone tous les ans ou tous les deux ans

Pour moi, le fond de la question est dans cette troisième possibilité : la subvention. Un mot poli, marketé, qui déguise un crédit à la consommation comme un autre. Dans une ère où l’on rabote ses budgets, où l’on nivelle par le bas sa consommation, où l’on cherche à obtenir un beau produit sans débourser de grosse somme, beaucoup se font avoir par des promesses commerciales d’un autre âge. Car la subvention bien nommée définit plutôt l’engraissement des actionnaires.

Un simple et rapide calcul suffit à comprendre la douloureuse… et découvrir la supercherie. Prenons l’exemple du coût de revient d’un iPhone 5 16Go (qui suscite beaucoup d’envie ces derniers jours) sur deux ans d’engagement :

  • avec un opérateur virtuel : 639€ (prix généralement constaté avec le trois fois sans frais) + 24 * 19,90€ = 1.116,60€
  • avec Orange (le moins cher des trois) : 329,90€ + 24 * 49,90€ (Origami Star) = 1.527,5€

Plus de 400€ de moins avec un opérateur qui n’a bien de virtuel que le nom. Et dans ce cas, c’est sans engagement ! En l’occurrence, pourquoi donc continuer à se faire avoir ?


Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Tout apprentissage du japonais se doit de débuter par les Kana (Hiragana et Katakana). Grâce au planning complet et aux exercices précis de cette méthode éprouvée, apprenez à lire et écrire la base du japonais sur le bout des doigts, en un temps record et sur le long terme.

Organisez votre voyage au Japon de A à Z en toute sérénité : de la préparation et réservations avant le départ, aux visites à effectuer sur place en passant par la constitution de votre itinéraire. À l'aide de ces eBooks, vous partirez facilement au Japon avec tous nos bons plans.

12 commentaires
  1. le 28 septembre 2012 à 14:39

    Je te l’accorde!
    C’est une bonne observation :)
    C’est un excellent fournisseur internet que j’ai aussi choisi pour mon téléphone portable.
    Il n’y a pas longtemps, j’ai perdu toutes mes données à cause d’un bug sur mon androïde…
    J’ai du le réinitialiser et par la suite je n’arrivais plus à avoir accès à internet ^^

    J’ai pris mon fixe et j’ai appelé à l’aide!
    Oups! J e n’en revenais pas du professionnalisme et courtoisie de la personne que j’ai eu au bout du fil!
    Chapeau! Pour une première fois que j’ai du contacter leur service d’assistance par téléphone, ils ont été efficaces, patients et clairs! Il faut dire que je connais bien le fonctionnement de mon portable! C’est important car autrement, cela aurait été moins aisé …

    Mon forfait ne bouge pas! Abonnée Freebox je paye par mois 15€99
    Cool, je trouve!

  2. Par ReyTan
    le 28 septembre 2012 à 14:44

    Oui, c’est bien tout ça
    mais comment sauté le pas, c’est cela qu’il aurait fallu expliquer
    moi je suis SFR depuis Pffffffuuuuu…. et j’en ai marre de payer aussi
    cher, alors que mon forfait ne me sert a rein au Japon par ex, mais
    alors quoi prendre???

  3. Par Lisa
    le 28 septembre 2012 à 14:48

    j’avais un portable à carte prépayée pour mes besoins perso chez Bouygues pour des raisons historiques (j’ai toujours refusé les forfaits et co.).
    Après l’annonce de free et quelques hésitations, j’ai pris l’option 2 € pour 0€, puisque j’ai déjà la freebox. Et c’est excellent, avec une couverture type orange !
    Quant à l’iPhone 5, plus globalement, je suis d’accord avec quelques compatriotes et collègues (je suis journaliste), « la pomme vous prend pour des poires », et les opérateurs français « historiques » font pareil !

  4. Par silia
    le 28 septembre 2012 à 15:55

    Suis vieille (60) mais j ai FREE :)

    • Par yorigan
      le 13 décembre 2012 à 14:40

      Bien joué ! Mademoiselle ^_^

  5. Par Romjpn
    le 28 septembre 2012 à 16:12

    Dans les dom-tom, la transition n’a pas encore été faite. Cela arrivera, mais cela me rappelle les années 2000 où on payait 70 euros à la Réunion pour du 512k alors que les métropolitain l’avaient à 40 euros (grâce à Free entre autres).
    Il faudrait aussi noter, puisque c’est un site qui parle beaucoup du Japon, que dans ce pays, les forfaits mobiles sont 3 fois plus chers qu’en France ! Pas de Free mobile aussi.
    Rien qu’un prepaid Softbank :
    Recharge mini 3000 yens valable deux mois (après plus rien).
    E-mails illimités 300 yens sur cette recharge pour 1 mois.
    Si je n’appelle pas et que je joue bien mon coup, je peux m’en sortir pour 15 euros par mois sans forfaits DATA (e-mails et SMS seulement) et quelques appels. Sauf que les appels sont très très chers en prepayé donc je me retrouve souvent à payer 3000 yens par mois, soit 30 euros, pour allez 25 minutes d’appels et des e-mails/SMS illimités.
    Donc oui, à part le manque de la fibre en France, globalement vous avez de la chance en ce qui concerne internet et le mobile.

  6. Par SETH
    le 28 septembre 2012 à 17:38

    Oui, dans un premier temps, tu nous parles des supers offres de Free par rapport à la concurrence, MAIS sans la subvention du nouveau téléphone, or en gros c’était l’unique changement avec, admettons le une baisse de prix…

    Tout le monde crie à l’arnaque ! Et garde son vieux téléphone…?

    Bon bin c’est bien mais l’eau a coulé depuis et…
    Free c’est toujours des problèmes de réseaux qui font que plein de personnes continuent de s’en plaindre
    Les B&You et autres, qui ont prit le pas de ces offres super concurrentielles SANS subvention du nouveau téléphone, proposent la même chose aujourd’hui

    Mais grosso merdo, les gens veulent toujours un téléphone neuf!

    Quant à ton calcul final à ce sujet, il est un peu biaisé, tu prends le plus cher des 3 avec un Iphone 5 (presque un exemple à part) dans une boutique référencée, or on le sait bien les petites boutiques no-name, peuvent te vendre le téléphone moins cher que ça.

    Pareil pour les forfaits à 2€ qui sont des ventes liés et qui ne se comparent pas à un abonnement sans Box.

    Ni pro Free ou quoi que ce soit, mais il faut relativiser, une baisse des prix certes mais pondéré, les gens veulent toujours un téléphone, et donc il faut raquer, la seule différence, c’est qu’on connait le prix de l’abonnement hors subventions.

    Il eut été intéressant de faire un article par rapport au Japon, il y a un an par exemple, la box Free ne proposait pas les fixes vers le Japon, alors que celle de Bouygues, oui .

  7. Par JG
    le 28 septembre 2012 à 17:49

    Heu , le calcul de la fin est un peu bizarre : comparer un 3 fois sans frais avec un crédit sur 24 mois ? Ton constat est bon (il enfonce un peu les portes ouvertes vu que c’est précisément ce que disait Niel au lancement de Free en début d’année) mais au final je pense que le mobile peut te revenir moins cher que ça avec les différentes ODR (offres de remboursement : portabilité depuis un autre opérateur : – 60 euros, nouvelle ligne -50 euros, nouveau mobile – 60 euros ..enfin sur un Samsung, sur l’iPhone ça ne marche jamais vraiment comme ça …). Par contre, le tort que l’on pourrait avoir c’est de croire que la fidélité sert à quelques chose. En fait dans ce domaine, c’est même un sacré handicap. D’abord parce que la participation des constructeurs de mobiles qui donne lieu à une ODR importante ne se fait que dans le cas d’une ouverture de ligne et d’un engagement de durée. Ensuite parce que les opérateurs ont l’air de préférer les stats de clients piqués à la concurrence aux clients fidèles depuis des décennies. Bref, mieux vaut se barrer même un mois ailleurs et revenir à l’offre la plus intéressante pour avoir le nouvel iPhone. Maintenant on est d’accord, le gros de la subvention n’est qu’un crédit déguisé de toute façon.

  8. Par Romain
    le 18 février 2013 à 11:58

    C’est pour cela qu’il faut bien comparer les offres avant de souscrire ou même de s’engager chez un opérateur, avec l’arrivée de free c’est plus compliqué pour les opérateurs mais avant il y avait beaucoup d’arnaques tout simplement car les gens ne prenait pas le temps de comparer les offres.

  9. Par Frédéric Buono
    le 28 février 2013 à 17:49

    En parlant de se faire pigeonner…
    Est-il possible de prendre un forfait 1 mois en arrivant au Japon… Histoire d’avoir le GPS piéton sans se faire sucer 1 euro le ko livré???

  10. Par Vincent
    le 14 octobre 2013 à 16:30

    Je confirme que les personnes âgées ou du moins à partir de 50 et plus aiment bien pouvoir se rassurer avec un magasin. Mais maintenant on trouve des offres vraiment intéressantes sur les comparateurs, que ce soit pour les forfaits ou les smartphones, il y a vraiment moyen d’économiser de l’argent. Par exemple avec le nouveau venu Joe Mobile et son forfait à 9€ ! (Source: http://www.meilleurmobile.com/forfaits/liste-tarifs.do?sortby=basisDecrementingTime)

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique. Tous les champs sont obligatoires sauf le "site web".