Zeniarai Benten

Le sanctuaire pécuniaire de Kamakura

Le sanctuaire Zeniarai Benten a beau être la deuxième destination touristique de Kamakura, il s'agit probablement de l'une des plus reculées face aux autres monstres touristiques de la ville. Et pour cause, inaccessible en transports en commun, elle semble se cacher plus haut dans la montagne, sur le sentier de randonnée qui fait se rejoindre la gare de Kita-Kamakura et le fameux grand Bouddha.

L'entrée se fait de manière assez inattendue : il faut passer dans un tunnel sous la roche qui débouche sur une série de torii (portiques) en bois. Le sanctuaire est en effet presque intégralement enclavé dans la roche : de hauts murs de pierre entourent le lieu et le cachent du regard extérieur. Pour être tout à fait précis, il existe une seconde sortie à l'arrière, via un passage étroit qui mène vers le sentier.

La construction de Zeniarai Benten à l'initiative de Minamoto no Yoritomo, le premier shogun de Kamakura, remonte à 1185, première année de l'époque éponyme au cours de laquelle la ville se positionnait fièrement comme capitale du Japon. Si le sanctuaire vénéra en premier lieu le kami (dieu-esprit shinto) Ugakufujin, il s'associa par la suite à Benten, une déesse bouddhique des serpents.

Le petit complexe se présente ainsi comme l'un des derniers modèles de syncrétisme réussi entre bouddhisme et shintoïsme au Japon.

Un temple où multiplier l'argent

En son sein, plusieurs sanctuaires discrets ponctuent un environnement à plusieurs niveaux, également jalonné par un petit étang où nagent tranquillement quelques carpes koi. L'odeur de l'encens se fait également sentir pour accompagner la balade.

Le cœur de la visite réside toutefois dans cette cave qui attire largement les touristes, en particulier asiatiques. Selon la tradition qui remonte au milieu du XIIIè siècle, laver ses pièces (ce que zeniarai signifie littéralement) ou ses billets dans la source naturelle qui s'y trouve permettrait de les démultiplier !

On place ainsi sa monnaie dans un petit panier en bambou prévu pour être trempé quelques instants. Si la température n'est pas très élevée pendant votre passage, n'oubliez pas d'apporter de quoi sécher vos espèces. Pendant ce temps, lever la tête permettra d'admirer les belles senbazuru (des formes d'origami) multicolores qui sont accrochées au plafond et décorent agréablement la cave.

Notez cette destination
4.45/5 (11 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Zeniarai Benten

  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 9
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 1
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 2
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 3
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 4
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 5
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 6
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 7
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 8
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 10
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 11
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 12
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 13
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 14
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 15
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 16
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 17
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 18
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 19
  • Zeniarai Benzaiten Kamakura 20

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Zeniarai Benten

Environ 20 minutes à pied depuis la gare Kita-Kamakura

Pas de transports en commun

Destination accessible avec le JRP : commandez vos Japan Rail Pass (dès ~239€)

Tarif

Gratuit

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Ouvert tous les jours de l'année de 8h à 16h30

Durée / période de visite

30 minutes à 1 heure

En japonais

銭洗弁財天宇賀福神社 (Zeniarai Benzaiten Ugafuku-jinja)

Hébergement à Zeniarai Benten

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Accompagnement privé

Thématiques associées

Ressources

Site officiel (en japonais)

Pour aller plus loin

10 circuits Japon thématiques

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article

Que voir depuis Zeniarai Benten (Kamakura)