Déjà quatre jours sur Hiroshima et demain Kyoto...

Lorsque j'avais commencé à écrire le titre de cet article, j'étais toujours dans ma petite chambre du "Chizuru ryokan" à Hiroshima... Si je n'avais pas mis mon blog à jour était car je n'avais accès à aucun ordinateur pour pouvoir écrire un article convenablement... Arrivée depuis hier à Kyoto, la situation n'a pas changée, mais je prends mon mal en patience pour vous écrire cet article depuis mon téléphone... Ce qui n'est pas une mince affaire... :D
Mais si je prends la peine de le faire, c'est juste qu'aujourd'hui, je suis légèrement irritée... En minimisant le sentiment que je ressens en ce moment-même, j'espère pouvoir me calmer... Malheureusement, ce n'est pas gagné... :(

Alors je décide de commencer par vous parler de ces cinq magnifiques journées que j'ai vécu alors que j'étais toujours dans cette si paisible ville d'Hiroshima...
Je dois tout de même vous avouer que lorsque je suis arrivée là-bas en fin d'après-midi, le premier Octobre, j'étais dans un état de fatigue assez impressionnant... Alors malgré avoir pris un taxi depuis la gare pour m'amener à mon auberge, les trois litres de sueur que j'avais perdu à galérer dans le métro et la gare de Shin-Osaka, sans qu' aucun des japonais me voyant courir partout avec ma satanée valise de plus de quinze kilos ne m'aide, je me suis cachée au fond de la ruelle du Chizuru ryokan et j'ai fondu en larmes, en m'en prenant au monde entier, dans ma langue maternelle, pour que personne ne puisse comprendre à quel point le langage d'une femme pouvait être grossier... :D
Et pourtant, dans mon auberge, un couple de jeunes parisiens m'ont entendu... C'est ainsi que tout d'un coup, face à moi, une occidentale apparut... :)
Elle se dirigea vers moi pour prendre de mes nouvelles et pour me demander si j'avais besoin d'aide... C'est ainsi que je fis la connaissance d'Anne-Laure et Philippe, tous les deux travaillant dans le domaine informatique, et faisant un voyage à travers le Japon et la Chine pour leur vacances... Afin de faire redescendre la pression de la journée et nous raconter nos trajets respectifs, nous avons alors décidé d'aller boire quelques bières... A l'angle d'une petite rue du centre d'Hiroshima, nous avons trouvé un joli petit restaurant/bar où nous nous sommes engouffrés en nous dechaussant, pour aller nous asseoir en tailleur autour d'une petite table pour déguster quelques bières bien fraîches... Cette petite soirée, où je parlais français pour la première fois depuis sept jours, fut très apaisante pour moi... :)
Mais ce gentil couple partait le lendemain matin pour Miyajima, puis Kyoto...

Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil sur un agreable futon, je me sentais revigorée, je m'équipais pour partir à la découverte de la ville et du Dôme de la bombe... Le Dôme se trouvant au bout de l'avenue près de mon auberge, j'y arrivais au bout d'à peine dix petites minutes... Le matin, les alentours du Dôme et du Musée de la paix sont envahis par les écoliers japonais... Ce qui ne m'empêcha pas de faire le tour en prenant plusieurs photos, tout en pensant à l'horreur qu' a dû vivre cette ville presque soixante dix ans auparavant... C'est après m'être assise sur un banc pour continuer de contempler à quel point cette ville s'est aussi bien remise à vivre en seulement quelques dizaines d'années, que je fus approchée par un petit groupe d'écoliers d'environ douze ans afin de me poser quelques questions en anglais pour savoir d'où je venais et si j'appreciais la vie paisible de la ville... Mais aussi pour me demander si je connaissais mon Histoire en ce qui concernait le site... :)
Avec mon japonais primaire, je me réjouissais de parler avec eux, et je sentais vraiment que c'était réciproque... :)
Comme si j'étais une célébrité étrangère, ils m'ont ensuite demandé de signer leur cahier et leur maitresse nous a alors pris en photo pendant qu'ils se serraient tous contre moi... Je dois avouer que malgré toutes les jolies rencontres que j'ai fait depuis mon arrivée dans le pays, celle-ci fut la plus émouvante et restera à tout jamais dans mon coeur... ;) Pour me remercier, la jeune fille à la tête du petit groupe, qui avait pris la parole dès le début, m'offrit respectueusement une jolie carte faite à la main où était inscrit en anglais " Pour une paix mondiale" avec de jolis petits dessins et quand la jeune fille me demanda d'ouvrir la carte, une jolie petite grue en origami apparut... :)
Cette démonstration de pure gentillesse et d'innocence rafraîchissante finit de me convaincre que ma place est définitivement auprès des enfants... :)
Je veux vivre en continuant à les voir sourire tout en leur apprenant à être curieux et heureux d'apprendre... :)
Je n'ai pas poursuivi ma visite par une visite du Musée de la Paix, de peur de me sentir mal en voyant toutes ces images d'horreur du passé... Je dois avouer être une âme sensible, facilement prise de dégoût en voyant les atrocités dont est capable l'espèce humaine... :(
Le reste de ma journée se passa tranquillement dans les grandes allées commercantes du centre d'Hiroshima... Je profitais de mon temps pour écrire mes premières cartes postales à la famille et pour partir à la recherche de la Poste japonaise... Ce qui fut une tâche beaucoup plus aisée que je ne l'aurais cru, étant donné l'emplacement idéal du Chizuru ryokan... :)

Le lendemain matin, j'avais rendez-vous avec le guide français d'Hiroshima Safari, Yann, que je recommande vivement à tous les loulous qui liront ce blog, car c'est une perle ayant une grande connaissance de sa ville d'adoption où il vit depuis quelques années déjà. .. ;) Pour notre première journée, nous

Article intéressant ?

Découvrez les autres articles de travelinglili

Commentaires

Anne-Laure
10 Octobre 2013
12:33

Coucou Aurélie ! Ravie d'avoir lu que la suite de ton séjour s'est bien passé! J'espère que tu as aimé Miyajima autant que nous ! J'imagine que tu poursuis ton périple japonais, nous nous sommes désormais en Chine, plus exactement à Ping'an dans les rizières du dos du dragon ! Tout un programmme !
On t'embrasse !
Anne-Laure et Philippe

Ajouter un commentaire