Sacrée Miyajima ! (Lundi 9 avril 2012)

Aujourd’hui, la météo nous annonce soleil et 21°, voilà une bonne nouvelle ! Direction la gare d’Hiroshima, avaler un café et prendre le train pour la gare de Miyajima avant de prendre le ferry pour arriver sur l’ile en question.
Il faudrait sur place se renseigner sur les horaires des marées car le torii et le temple sont les pieds dans l’eau à marée haute et les pieds dans le sable à marée basse. Quand nous sommes partis de l’hôtel la marée était haute mais d’ici notre arrivée, je pense qu’elle sera basse. Il faudra essayer de reprendre le ferry à marée haute pour se rendre compte de l’effet du torii et du temple flottant ! Le trajet jusqu’à la gare va me paraitre loooong !

Arrivés à la gare, nous repérons rapidement l’accès au train pour Miyajima et grimpons dedans quelques minutes après. Le temps de découvrir qu’ici la poubelle de recyclage est ramassée par un monsieur qui tire une espèce de stand de glace sur roulettes. Pour se faire entendre des voyageurs, comme toujours une petite musique, une petite comptine.. ! Le trajet jusqu’à la gare dure 25 minutes environ et le ferry est à moins de 5 minutes à pied. On peut déjà apercevoir le torii au loin !

Le ferry arrive et la traversée dure 10 minutes à peine. Au vu du nombre de ferries qui balaient la zone, nous aurons l'embarras du choix pour le retour.

A peine arrivés, surprise ! Miyajima est jumelée avec le Mont St Michel !

Nous débarquons enfin sur l’ile et dès la sortie, tout est magnifique : de jeunes daims se baladent tranquille dans la petite ville, cherchant un peu de nourriture et faisant allègrement les poches et sacs des visiteurs !

Les sakuras sont en pleine floraison et éclairent le paysage de touches blanches et rosées.

Deux immenses pagodes rouges encadrent la ville, bordées de cerisiers. Le temps y est différent ici, on se sent vraiment en vacances d’ailleurs.. Nous nous dirigeons vers le temple en tout 1er lieu et surprise je m’étais plantée nous sommes à marée haute !!! Le torii est baigné d’eau, le temple repose sur les flots. J’ai enfin sous les yeux cette image de carte postale ! C’est splendide, une vraie merveille. Les pins, la plage, les lanternes en pierre et le torii. Je crois qu’il est impossible de se lasser de cet endroit, de sa beauté éclatante.

Nous visitons le temple sur pilotis, ouvert sur la mer ITSUKUSHILA JINJA et nous «purifions» les mains dans l’eau sacrée. La vue sur le torii est imprenable !

En sortie, nous nous baladons le long de la plage, un autre temple est accolé à Itsukushima

Nous arrivons sur la plage et nous nous croyons vraiment ailleurs : en Corse ou sur la cote d’Azur ! La plage, les pins... Nous nous posons un instant et observons un daim facétieux qui vient piquer le repas de nos voisins japonais.. Le plus drôle et inattendu pour nous, le daim lui pique aussi leur gobelet de thé pour le boire !

Après avoir profité d’un peu de calme, mon Karadoc de mari comment à avoir un peu faim et nous nous dirigeons vers le centre et ses petites boutiques. De nombreuses boutiques de gâteau en forme de feuille d'érable (spécialité du coin que finalement nous n’avons pas gouté) sont disséminés dans la petite rue, chacune ayant sa propre fabrique se dégagent des odeurs fort sympathiques !


Nous nous arrêtons pour tester une autre spécialité locale l’Okonomi Yaki. La base est une sorte de pancake, puis une couche de soja et tranche de porc, des nouilles, surmontées par une omelette. Chaque élément est cuit à part avant d’être empilés et aplatis les uns sur les autres pour être servis coupés en 4. Le résultat est pas mauvais, mais je ne suis pas fan de la sauce qui l’accompagne !
Le tout est rattrapé par une délicieuse glace «à l’italienne à la japonaise» vraiment somptueuse avec un service au top du top ! Après avoir cherché la Poste pendant 10 bonnes minutes (nous sommes passés devant sans la voir), nous trouvons enfin l’entrée et pouvons expédier nos cartes postales tamponnées de ce petit coin de paradis !


Pour continuer la journée, nous empruntons le chemin qui prépare l’ascension du Mont Minsen et arrivons devant le temple DAISHO JI avant de comprendre que ce n’est pas le bon chemin et que nous devons aller au Momiji Park qui est le début de la station du funiculaire.

Nous empruntons le funiculaire avec un couple de japonais tirés à 4 épingles et prenons un aller simple, j’ai réussi à convaincre Pinou de faire la descente à pieds.

La pente est raide et nécessité un changement pour monter au sommet..

Ou pas ! On s’arrête à 436 mètres (ou qu’elle altitude !!) et le sommet se situe à un kilomètre plus loin sur un sentier escarpé. Je tiens ab-so-lu-ment à monter tout en haut mais mon Pinou est loin d’être emballé. Je le persuade d’y grimper quand même. Et OK, j’admets la montée est raide surtout qu’on est d’abord redescendus par rapport à l’observatoire avant d’attaquer la montée. Nous arrivons enfin à Kobo Daishi le temple, qui n’est pas le sommet du mont Minsen !!! Dans le temple, une flamme éternelle brule depuis 1200 ans mais certainement.. que le samedi ou les jours fériés car à part des bougies qui enfument la pièce, point de flamme ! Évidement, il a fallut tomber sur un groupe de vieux français pour troubler notre quiétude. Damned ! Après une petite pause de 5 minutes nous ré attaquons l’ascension du sommet mais mon Pinou en a marre et décide de m’attendre plus bas. Je poursuis la grimpette avant enfin la délivrance : le sommet. Je grimpe sur la plateforme d’observation (en mauvais état d’ailleurs) fait des photos, je me retourne et qui est là ? Mon petit mari qui par amour à finalement grimpé jusqu’au sommet pour ne pas me laisser seule ! J’en suis toute retournée !

Nous amorçons donc la descente tranquillement le long d’abord d’un petit ru qui deviendra une petite rivière quelques kilomètres plus bas. Il y a beaucoup de marches et j’ai toujours peur de me casser la figure ! La descente est malgré tout agréable, les oiseaux, l’eau, les arbres.. C’est une ambiance sereine et reposante. Je réalise d’ailleurs que la nature me manque et que je devrais faire plus de séjours au vert

Le mont redescendu, le soleil commence doucement à se coucher sur Miyajima et il est temps de se rapprocher du port des ferrys. Sauf que cette fois-ci la marée est basse et que nous pouvons accéder au torii à pieds !
Nous nous élançons sur la baie sablonneuse à l’assaut de l’immense torii ! La mer se retire sur des mètres et des mètres et au vu des marques sur les murs, au moins de deux mètres de hauteur ! C’est un moment vraiment étrange et magique, passer sous le torii, le toucher ! Les gens y glissent des pièces, les accrochent sur les pieds, d’autres essaient de les jeter sur les étages. Pinou glisse une pièce dans une fente du 2eme pilier droit. Entre les pièces dans les temples, les bougies et les grigris si on est pas parés pour une avalanche de bonheur et de bonnes nouvelles je ne sais plus ce qu’il faut faire !!! Nous nous dirigeons finalement vers le port, jetons un dernier regard à Miyajima avant de la quitter des étoiles plein les yeux et bien crevés par cette journée.

Décrire la beauté et la sérénité de Miyajima n’est pas vraiment facile, les mots me manquent pour exprimer mon ressenti, si ce n’est juste ressourçant, dépaysant, magique ! La fois prochaine, nous devons absolument dormir sur place, aller dans un onsen, voir les allées illuminées et voir le coucher de soleil sur le torii. Nous regagnons Hiroshima crevés et heureux de cette journée.
Nous mangeons quelques pâtes au niveau de la gare pour reprendre l’énergie !
Retour à l’hôtel sans se tromper de bus cette fois ci !
Je n’arrive pas à croire que le séjour touche à sa fin, tout est passé si vite ! J’ai l’impression d’être là depuis longtemps mais d’un autre côté tout est passé si vite !! Nous nous sentons tellement bien dans ce pays qu’au final même si le choc culturel est énorme nous ne l’avons «presque pas» ressenti, si agréable et plaisante est la société japonaise et ses us et coutumes...

Article intéressant ?
4/5 (1 vote)

Galerie photos

  • DSC01701
  • DSC01456
  • DSC01461
  • DSC01484
  • DSC01485
  • DSC01498
  • DSC01502
  • DSC01507
  • DSC01510
  • DSC01514
  • DSC01519
  • DSC01522
  • DSC01524
  • DSC01526
  • DSC01527
  • DSC01528
  • DSC01529
  • DSC01531
  • DSC01532
  • DSC01543
  • DSC01544
  • DSC01548
  • DSC01553
  • DSC01556
  • DSC01557
  • DSC01561
  • DSC01564
  • DSC01571
  • DSC01575
  • DSC01576
  • DSC01577
  • DSC01578
  • DSC01582
  • DSC01583
  • DSC01585
  • DSC01587
  • DSC01590
  • DSC01594
  • DSC01596
  • DSC01600
  • DSC01609
  • DSC01611
  • DSC01613
  • DSC01614
  • DSC01616
  • DSC01619
  • DSC01626
  • DSC01633
  • DSC01634
  • DSC01641
  • DSC01645
  • DSC01648
  • DSC01651
  • DSC01653
  • DSC01654
  • DSC01666
  • DSC01690
  • DSC01697
  • DSC01704
  • DSC01709
  • DSC01710
  • DSC01714
  • DSC01717
  • DSC01725
  • DSC01727
  • DSC01604
  • DSC01637
  • DSC01655
  • DSC01657
  • DSC01661
  • DSC01673
  • DSC01674
  • DSC01675
  • DSC01676
  • DSC01677
  • DSC01678
  • DSC01679
  • DSC01680
  • DSC01681
  • DSC01682
  • DSC01687
  • DSC01694
  • DSC01695
  • DSC01696
  • DSC01697
  • DSC01698
  • DSC01699
  • DSC01700
  • DSC01718
  • DSC01719

Découvrez les autres articles de thechoupchoups

Commentaires

15 Septembre 2013
20:45

Superbe périple et très belles photos, je note cette destination pour mon prochain voyage !

16 Septembre 2013
07:17

Bonjour,
Superbe reportage et très belles photos. Je retrouve le Miyajima que j'ai découvert en avril dernier. En revanche, je n'avais visité que la partie basse de l'île et me garde pour une prochaine fois la partie haute.
Je vois que c'est un peu sportif d'accéder en haut de l'île.
Bonne journée et merci pour ces beaux reportages.
Annie

Ajouter un commentaire