Tokyo Dome City : event cosplay

Hier se passait l'event cosplay. Pour ceux qui ne le sauraient pas, le cosplay ("costume player") est le fait de se déguiser en un personnage de manga, d'anime, de jeux vidéos en général mais aussi de dessins animés, une mascotte d'une émission etc. On se transforme durant quelques heures en un personnage qu'on aime ou avec qui on se sent proche.
Le cosplay est un plus qu'un phénomène au Japon : il peut pour certains être un choix de vie. Ainsi, les placards sont remplis de personnages imaginaires plutôt que de vêtements ordinaires et on va jusqu'à se déplacer à l'autre bout du pays (voire, à l'étranger) pour participer aux fameux Event cosplay. Souvent, les Event cosplay sont les miroirs des tendances actuelles au niveau des animes notamment : ainsi je sais que Magi, The Labyrinth of Magic, Free!Iwatobi Swimming Club, Shingeki no Kyojin sont LES séries phares de cet automne. Vous croisez des clones de Jafar, Sinbad, Rin, Haru, Rei-chan dans leurs tenues d'ending, d'opening ou des épisodes mêmes.
Je n'ai jamais fait un event cosplay en France, donc je ne peux vraiment avoir d'élément de comparaison. Cependant, le cosplay ici, cela en revient presque du business. Il y a toute une cérémonie, des codes à respecter que je ne pense pas avoir vu en France. Je vais donc vous décrire cette démarche pour les éventuels cosplayers qui souhaiteraient se rendre au Japon.
L'event se déroule à Tokyo Dome City, le Tokyo Dome étant le fameux stade où se passe la majorité des matchs de baseball, situé sur la station Suidobashi 水道橋, sur la ligne Mita. Vous devez marcher un petit peu, environ 5-10 min. Vous ne pouvez pas vous tromper, l'event est en plein milieu des attractions du Tokyo Dome. Grande roue, chaises-ascenseurs, montagne russe (au dessus des bâtiments ?!), bâteau pirate, petit train... vous en avez pour tous les goûts et les âges, pour environ 400 yens. Nous achetons nos billets d'entrée à l'event qui donne accès aux vestiaires et à la scène de danse. Comptez 2200 yens (ouille...). Je m'excite et cite tous les personnages et l'anime d'où ils proviennent dès que je croise quelqu'un, c'est-à-dire toutes les secondes. Nous rentrons ensuite dans le bâtiment où se situent les vestiaires pour se changer, et "l'entrepôt" à valises. Vestiaires pour dames, immense sur la droite. Vestiaires des hommes près des toilettes, largement plus petits. A vrai dire, je dois croiser une vingtaine d'hommes en tout sur les quelques 100-150 (à vue de nez) cosplayers. Et certains préfèrent s'habiller en Sailor Moon d'ailleurs. Chacun son style. Nous rentrons par l'entrée (très cadré ici, on ne rentre pas n'importe comment) et nous nous installons par terre pour nous changer. Premier cosplay pour mon amie et moi : les miko ! Elle m'aide à m'habiller car je ne sais pas du tout comment mettre tout ce bordel. Puis s'habille en un temps record, preuve de son expertise. Nous sortons, par la sortie. Sur les côtés se trouvent des rangées de jeunes femmes finissaient les derniers préparatifs, notamment le maquillage et la coiffure (ou perruque). On peut attendre les musiques de génériques d'animes de la salle à côté où les cosplayers qui le souhaitent peuvent se rendre sur scène pour danser à un rythme endiablé une des nombreuses chorégraphies apprises depuis des années et transmises à chaque nouveau cosplayer.
Nous faisons un premier tour dans le bâtiment et nous faisons déjà interpellé. L'homme, avec tout son matériel de photographie, s'incline et nous demande s'il peut prendre une photo. Vous devez demander la permission ! Contrairement en France où on profite que quelqu'un prend une photo pour se jeter sur nos appareils et mitrailler les pauvres cosplayers, ici, ça ne se fait pas. Vous devez à chaque nouveau cosplayer demander l'autorisation de prendre une photo avec une petite inclinaison de la tête, même si d'autres personnes sont déjà en train de prendre des photos. Les cosplayers ne sont pas difficiles, ils disent en général tous oui. Vous pouvez aussi demander (dans le cas d'un groupe de cosplayers pour le même anime) une pose particulière. Nous nous faisons photographier avec mon amie, puis celle-ci discute avec l'homme. Les deux sortent alors une boîte en alu, l'ouvrent et sortent la fameuse meishi 名刺, la carte de visite/professionnelle. Ainsi, ils échangent leurs coordonnées en tant qu'elle, cosplayeuse, et lui, photographe (sites internet, Twitter, adresse du studio etc). Je dois m'excuser car je n'en ai pas mais je prends quand même sa carte. Nous nous remercions mutuellement puis nous partons faire une longue promenade dehors. Je n'ai pas eu vraiment l'impression que les cosplayers en eux-même prenaient des photos, sauf d'eux-mêmes en utilisant un pied de caméra ou en demandant à un membre de leur groupe de le faire. Autre chose, j'étais la seule cosplayeuse étrangère (en tout cas jusqu'à 18h-18h30 où deux étrangères sont arrivées quand nous sommes parties), mais ça ne pose pas de souci puisque comme mon amie me l'a dit "Nous savons que les étrangers aiment bien les animes et les cosplays." Bon tant mieux alors ! Certaines cosplayeuses me font rougir en me disant à quel point je suis mignonne (à cause du cosplay puis parce que je rougis) et que j'ai des beaux yeux. Le charme de l'Occidentale fait peut-être effet ? Nous continuons à faire des tours puis décidons de nous changer : elle en Heisuke de Hakuouki Shisengumi et moi en Jafar de (non pas de Disney) Magi. Il fait nuit et les attractions sont bien éclairées, ce qui donne un côté magique et très "été" à l'event (en plus il fait chaud, que demander de plus).
Comment faire lorsque quelqu'un qui vous agace, vous demande votre meishi, mais que vous ne voulez pas lui donner ? Faîtes appel à votre tact et mentez tout simplement en disant que vous n'avez pas votre meishi sur vous, que vous êtes vraiment désolé(e). Et la personne part sans rien dire. Expérience vécue.

Une fois notre tour avec notre deuxième cosplay terminée, nous décidons de partir. Mon amie doit rentrer chez elle, à Kyoto. Je la raccompagne donc au Shinkansen, station Tokyo de la ligne Yamanote. On se fait un câlin pour se dire au revoir, vu que je ne la reverrai qu'en décembre, dans deux mois (c'est looonnng !!) quand je passerais mes vacances de Noël à Kyoto. Au passage, ceux qui ont tendance à se pômer facilement comme moi : faîtes attention à l'arrêt Tokyo quand vous voulez prendre le Shinkansen. A gauche, vous avez le Shinkansen en direction du Nord et à droite, en direction du Sud. Seulement quelques villes sont indiquées sur les panneaux de direction donc renseignez vous bien avant de passer le portillon !

Voilà, c'est tout pour le moment mes amis ! Je ferais peut-être un article sur les transports à Tokyo (notamment le vélo et le métro, vu que je n'ai pas encore pris le bus ou le tramway), mais en tout cas, on se retrouve ce week-end pour Shibuya (samedi) et Asakusa (dimanche) ! またね。

PS : Les photos des galeries sont complètement dans le désordre, je m'explique mais je sais pas du tout comment faire pour les mettre dans l'ordre. Si quelqu'un sait...

Article intéressant ?

Galerie photos

  • P1060207
  • P1060295
  • P1060296
  • P1060297
  • P1060298
  • P1060299
  • P1060197
  • P1060198
  • P1060201
  • P1060202
  • P1060203
  • P1060204
  • P1060205
  • P1060206
  • P1060210
  • P1060213
  • P1060214
  • P1060215
  • P1060216
  • P1060217
  • P1060219
  • P1060220
  • P1060221
  • P1060222
  • P1060223
  • P1060225
  • P1060226
  • P1060227
  • P1060228
  • P1060229
  • P1060232
  • P1060233
  • P1060234
  • P1060235
  • P1060238
  • P1060239
  • P1060241
  • P1060242
  • P1060243
  • P1060249
  • P1060250
  • P1060253
  • P1060260
  • P1060263
  • P1060268
  • P1060269
  • P1060271
  • P1060273
  • P1060274
  • P1060275
  • P1060276
  • P1060277
  • P1060279
  • P1060282
  • P1060283
  • P1060288
  • P1060291
  • P1060292
  • P1060294

Découvrez les autres articles de sytuki

Commentaires

Ajouter un commentaire