Le musée Edo-Tokyo

Bonsoir tout le monde !

Je dirais que ça fait un moment que je n'ai pas écrit quelque chose ! Le week-end après mon excursion à Kamakura/Enoshima, je suis allée voir l'exposition exclusive sur "Kyoto - Inside and Outside, Scenes on Panel, Folding Screens" (Kyoto - Intérieur et Extérieur, Scènes sur Panneaux et Écrans défilants) au Musée National de Tokyo et comme les photos sont interdites, je voyais pas la peine de faire un article en entier. J'ai fait un petit commentaire sur ma visite à la fin de mon dernier article, que j'ai rajouté après édit, si vous voulez plus d'infos.

Ce samedi, je suis allée à un autre musée : le musée Edo-Tokyo. Si vous aimez l'Histoire, en particulier l'Histoire japonaise, et si votre époque préférée est celle d'Edo (1603-1867), votre Paradis existe alors et se trouve dans ce musée ! Sincèrement, même si vous n'êtes pas très fan des musées, allez-y, ça vaut vraiment la peine : c'est pas cher (600 yens l'entrée adulte pour l'exposition permanente, c'est-à-dire tout le musée pratiquement) ; c'est ouvert jusqu'à 19h le samedi et ouvert le dimanche (enfin, comme beaucoup de musées à Tokyo) ; et surtout c'est un musée qui vous captive complètement. Oui, même toi, le ronchon au fond de la classe qui se faisait porter malade lors des sorties scolaire au musée !

Points positifs du musée

  • C'est grand (voire peut-être trop grand pour certains). J'ai mis 4h à le faire : 2h au premier étage (enfin 6ème étage du bâtiment) et 2h au second étage (enfin 5ème étage). Et encore, j'étais crevée pour le niveau inférieur, j'avoue que je l'ai un peu bâclé vers la fin. En tout cas, on peut dire que vous payez très bien votre entrée.
  • C'est interactif : à certaines heures précises, vous avez le droit à des démonstrations en lumière et sons commentées par un employé du musée (malheureusement en japonais pour les franco-anglophones). Par exemple, au 2ème étage qui chronologiquement parlant correspond à la fin de la période Edo, voire même début Meiji, vous avez dans une salle, sous vos pieds, une maquette d'un palais d'architecture occidentale qui accueillait alors à l'époque les hauts dignitaires étrangers au Japon. J'ai eu la chance d'assister à un "bal" avec commentaires de l'employée (que je n'ai certes pas tout compris, mais c'était trop joli pour écouter *l'excuse*). Vous pouvez aussi toucher et tester certains objets qui faisaient partie de la vie quotidienne à l'époque : l'alarme incendie des pompiers (les feus de maison étaient l'une des causes de destruction la plus fréquente, encore plus que les séismes ou les tsunamis), la poutre pour porter l'eau, les caisses d'or...
  • Maquette. Le maitre-mot de ce musée : ces somptueuses et magnifiques, sublimes maquettes !!! Vous avez des maquettes pour le Pont du Japon avec son quartier et des Japonais en tenue d'époque qui se baladent (ce sont des figurines, donc elles ne bougent pas, c'est façon de parler hein !) ; un second domaine seigneuriale d'un daimyo ; un bout du château de Kyoto ; un quartier populaire de loisirs et PLEIN D'AUTRES ENCORE ! C'était tellement bien fait que j'avais envie de voler ne serait-ce qu'une petite maison pour pouvoir jouer aux poupées une fois chez moi (je vous l'ai dit : fascination !).
  • Vous pouvez visiter (de l'extérieur) des maisons reconstruites de l'époque pour une immersion encore plus totale. Et même visiter une maison japonaise qui serait vu comme traditionnelle aujourd'hui mais qui était plutôt ordinaire au XXème siècle.
  • La reconstruction à échelle réelle (mais incomplète) du Pont du Japon, ou Nihonbashi qui faisait à l'époque 41m de longueur sur 8mètres de largeur, si je me souviens bien. Ils ont reproduits 13mètres de longueur seulement mais sinon c'est vraiment le Pont du Japon !
  • C'est très facile d'accès et vraiment pas compliqué d'y aller, et la gare est très sympa !
  • VOUS POUVEZ PRENDRE DES PHOTOS !!!! AUTANT QUE VOUS VOULEZ !!!!! A condition de ne pas utiliser le flash. YAHOOOOOOO !!!
  • Et encore plein de choses mais franchement, je me souviens plus de tout tellement c'était trop bien !

Points négatifs

Car oui, il y en a, tout n'est pas parfait :

  1. Les explications en anglais. Vous n'avez des explications en anglais (et même pas dans d'autres langues, comme le Chinois ou le Coréen alors qu'au Japon, ce sont ces deux langues qui sont le plus parlées après le japonais) que pour les explications générales. Le musée est découpé en plusieurs thématiques sur le sujet Edo : la vie des seigneurs, la vie des guerriers, celle du peuple, les loisirs, le développement de la presse etc. En clair, vous avez les explications générales qui introduisent la catégorie et des explications générales pour les maquettes notamment. Et c'est tout. Le détail des objets ou des classes des guerriers, c'est écrit en japonais, mais en anglais, c'est : démerdez-vous. Il suffit de compter le nombre de panneaux en anglais et en japonais pour voir que tout n'a pas été traduit hein. Alors, je peux comprendre que les petits objets style un encrier, une lampe et tout ça, on ne traduit pas forcément, je veux bien. Mais quand tu as une explication détaillée sur 6 panneaux entre les "bannermen" et les "retailers", qui sont deux sous-classe (on va dire) de la classe des guerriers, en japonais alors qu'il y en a que 3 en anglais... Apparemment ils se sont pas posés la question si ça pouvait intéresser les gens hein. J'ai essayé de lire en japonais mais quand je suis arrivée vers le milieu de ma visite où sur une ligne d'explication, je connaissais deux kanjis, j'avoue que j'ai abandonné, pardonnez-moi. Ma tolérance à la douleur a aussi ses limites, comme dirait M. Grenier.
    Bon, sachez que ce problème de traduction à moitié faite est un problème récurent, j'ai déjà eu le même souci lors de l'expo Kyoto. Enfin, au moins pour cette sortie, les explications en japonais étaient dans l'ensemble compréhensible pour mon niveau. Et ceux qui me disent "tu auras pu prendre l'audio-guide", qui vous dit que l'audio-guide reprend pas tout simplement les explications écrites, heiiiiiinnn ?! Et puis, je suis radine, merde.
  2. La boutique souvenirs n'est pas très intéressante vue qu'elle se concentre exclusivement sur des bouquins sur l'époque Edo. Non pas que ça ne me plaise pas, mais je pense que vous qui ne lisez ou/et ne comprenez pas le japonais, des bouquins dans cette même langue ne vous intéresseraient pas trop. Et les bibelots étaient que ça, des bibelots. Et chers pour ce que c'est en plus.
  3. Les diagrammes, graphiques, et autres panneaux qui sont sensés être explicatifs mais qui ne le sont pas du tout en fait. C'est vraiment vraiment compliqué, et il y a pas beaucoup de japonais écrit, mais même en regardant les images, je ne comprenais rien du tout. Je pense qu'ils ont tellement voulu mettre des infos qu'ils ont embrouillé tout ça. Ou alors, je suis pas douée.
    Si quelqu'un comprend par exemple, ce panneau, qu'il me le dise tout de suite, que j'applaudisse !

Mon article se fait un peu lourd me dit mon navigateur internet et j'ai vraiment pris plein de photos donc je vais faire un article-galerie exprès pour accompagner celui-ci ! Par ici ;) En plus, mon appareil photo n'avait plus de batterie vers la fin, donc j'ai du faire avec mon portable (oui, encore vous me diriez).

Dimanche, je suis allée à une exposition organisée par Dear+ pour ses 15 ans et fêter notamment les 10 ans de carrière de Natsume Isaku, une de mes mangaka préférées <3 si vous connaissez pas, c'est pas grave, c'est peut-être même tant mieux ;) celles (et ceux) qui connaissent, je vous salue mes chers camarades !!!

Article intéressant ?
5/5 (2 votes)

Galerie photos

  • P1070714
  • P1070815

Découvrez les autres articles de sytuki

Commentaires

28 Novembre 2013
12:31

Ah, encore un article bien sympathique! ^^ J'ai justement regardé le site du musée il y a quelques jours, alors ton retour tombe à pic! D'être plongé dans l'époque grâce aux maquettes et mise en scène doit être ludique.
Par contre, concernant l'audio-guide, es-tu sûre qu'il était payant? Parce que sur leur site internet, c'est un service gratuit! Il y a bien marqué que l'on doit déposer une caution, mais qui est rendue à la sortie... Peut être bon à savoir, non? ^^
Il y a aussi la possibilité de réserver un guide, un vrai de vrai, en chaire et en os, francophone, pour la visite. Et c'est aussi un service gratuit! Bon, il faut réserver bien à l'avance, et je pense qu'il vaut mieux y aller en petit groupe pour ne pas monopoliser une personne...

28 Novembre 2013
15:04

Merci beaucoup !

Ah bon ??! Je t'avoue que quand je regardais Tokyo sur Google Maps avant de partir, histoire de me faire saliver à l'avance, j'ai juste vu par hasard le nom du musée et j'ai donc juste regarder les horaires d'ouverture et le prix d'entrée ! Mince, je pensais pas que l'audio-guide ou même le guide étaient des services gratuits ! Bah mince alors !
Comme tu dis, c'est bon à savoir ! ^^ Peut-être que je retournerais au musée lors de mon prochain voyage et je ferais avec l'audio-guide dans ce cas =P

19 Juillet 2014
01:19

Merci pour cet article, ça donne vraiment envie de visiter ce musée ! :-)

04 Août 2015
11:17

Merci merci merci ! Me tarde encore plus d'y être ! D'ailleurs je crois qu'un animé démarre dans ce musée si je ne m'abuse Amatsuki non?

Ajouter un commentaire