Les Jardins impériaux 皇居東御苑 et le quartier de Ginza 銀座町

Bonjour à tous !

Avec beaucoup de retard, je vous poste donc mon compte-rendu sur ma journée du dimanche. Faudrait vraiment que j'arrête de le faire des jours plus tard car les souvenirs partent vite (*se sent vieille d'un coup*). Donc, cette semaine à Tokyo, il fait merveilleusement beau. J'ai même actuellement les rayons du soleil qui éclaire intensément ma chambre. Par conséquent, je voulais faire une sortie à l'extérieur dimanche dernier et, comme je voulais y aller depuis longtemps, je suis donc allée me promener aux Jardins impériaux. Littéralement, c'est "les Jardins ouest du domaine impérial".

Point culture :
A l'origine, ces jardins n'existaient pas. Ils n'ont été aménagés qu'il y a un siècle et demi environ par un jardinier très célèbre (mais dont je ne me souviens plus du nom) à la demande de l'Empereur. Ces jardins ont pour but, hors de donner l'illusion aux citoyens japonais d'être proche de leur empereur car les jardins sont accessibles au public et NON LE PALAIS, mais ils regroupent aussi toutes les espèces végétales du Japon. Vous avez un grand espace vert au milieu des jardins (avec des blocs de pelouse dont on voit clairement les bordures) et ensuite, vous avez un plus petit parc où sont regroupées ces fameuses espèces dans un style de jardin à la japonaise moderne, le parc Ni no Maru qui reste pour le moment, mon espace vert préféré à Tokyo.
Alors, qu'est-ce qu'il y avait avant ces jardins ? Eh bien, il y avait le fameux château d'Edo. Edo étant l'ancien nom de Tokyo avant l'ère Meiji (1868). Et je dis bien un château. Les jardins sont situés en hauteur, en haut d'un plateau et on pourrait croire qu'ils sont sur une île vu que c'est entouré d'eau. D'un point de vue stratégique militaire, c'était l'endroit parfait pour construire un château. L'eau servait ainsi de douves et c'est pourquoi les jardins sont entourés de murs en pierre protecteurs.

D'ailleurs, ce sont les seules traces de l'ancien château d'Edo avec deux tours de gardes, des portes principales avec les anciens points de contrôle et la base du Donjon à l'entrée Nord. Le château a été entièrement détruit au milieu du XIXème siècle par un incendie. On a ensuite reconstruit un premier palais impérial à la place d'un château mais celui-ci aussi a été détruit lors de la 2nd guerre mondiale et jamais reconstruit. Donc le palais impérial actuel est en réalité une construction récente. Et qui n'est pas DU TOUT accessible au public. J'étais plutôt déçue par ça. Je sais qu'on ne peut pas rentrer à l'intérieur, ça me semble logique. Mais je pensais vraiment qu'on pouvait au moins s'approcher au max pour voir la façade extérieur. Eh bien, désolée les loulous, mais même ça, c'est pas possible. On peut accéder au Palais en lui-même soit en passant par les Jardins impériaux mais un gentil garde vous bloque le point d'accès ou vous pouvez y accéder en passant par le pont ... à l'extérieur des jardins. Là encore, le pont et la porte sont fermés avec un garde devant. Vous verrez sur les photos, je n'ai vu qu'un morceau de toit et un peu de mur. Le Palais est accessible seulement deux jours dans l'année : le 2 janvier et le jour de l'anniversaire de l'Empereur en décembre. Comme je suis à Kyoto en décembre et qu'en janvier, je serais de retour en France... Donc pas de Palais pour moi cette année.

Je vous laisse admirer les photos des jardins. J'ai eu beaucoup de chance car j'ai eu un temps magnifique.

Par la suite, je suis allée au Nihonbashi, la "pont du Japon" qui était à l'origine un des points de passage les plus fréquentés au Japon (d'où son nom) et était entièrement rouge. Bien entendu, il a été entièrement détruit (si ce n'est pas par un des nombreux incendies qui survenaient dans les grandes villes pendant des siècles, il aurait sans doute été détruit par les bombardements lors de la 2nd Guerre Mondiale). A la place, on a... euh... un pont hein, tout banal et très moche. Le fleuve qui coule en dessous est à peine visible à cause des deux voies express qui passent juste au dessus. Et quand je dis, "juste", ce n'est pas juste une figure de style. Il y a vraiment de quoi devenir claustrophobe. Franchement, il n'y a rien d'intéressant à voir, donc ne perdez pas de temps à y aller. Sauf si vous voulez, comme moi, vous dire "Je suis allé(e) au Pont du Japon !"
Ensuite je suis allée à Ginza. Le quartier du luxe par excellence. Donc j'ai surtout fait un grand tour approximatif, voire les cérémonies de thé qui se passaient exceptionnellement ce dimanche-là. Je pense d'ailleurs que ça devait être la raison pour laquelle les grandes rues étaient fermées à la circulation et étaient réservées aux piétons. Au moins, la masse de Japonais en repos et de touristes aux poches bien remplies pouvaient prendre tout l'espace sans se bousculer. Quoique... Le seul magasin où je suis entrée était le Sony Store Building. En fait, je voulais surtout voir si je pouvais m'acheter un portable pas trop cher qui pouvait faire aussi bien le Japon, que la France, avec des cartes SIMs différentes évidement. On m'avait dit au Bic Camera (une grande chaîne de produits électroniques en tout genre) que ce n'était pas possible, mais je voulais voir quand même à Sony. Enfin... J'ai vite abandonné vu que sur 4 étages, il n'y avait qu'un petit carré de 15 m² réservé aux portables et les seuls exposés étaient le nouveau Xperia Z1 et (l'ancien ?) Z. Donc voilà, le prix était pas affiché, mais je crois que je voulais même pas savoir.

A la base, je voulais aller après à la baie de Tokyo et voir peut-être Tsukiji, le marché aux poissons, qui n'étaient pas trop loin de là où j'étais (à pieds, je dirais... 30-45 min environ, pour moi, c'est près). Mais il faisait déjà nuit, j'avais mal aux pieds et au dos et j'avais faim (et je voulais pas m'acheter un truc à manger alors que mon frigo était plein). Donc, je suis rentrée sagement après cette belle et longue journée.

Article intéressant ?

Galerie photos

  • DSC00802
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • DSC00793
  • DSC00794
  • DSC00795
  • DSC00796
  • DSC00797
  • DSC00798
  • DSC00799
  • DSC00800
  • DSC00801
  • DSC00803
  • DSC00804
  • DSC00805
  • DSC00806
  • DSC00807
  • DSC00808
  • DSC00809
  • DSC00810
  • DSC00811
  • DSC00812
  • DSC00813
  • DSC00814
  • DSC00815
  • DSC00817
  • DSC00818
  • DSC00819
  • DSC00820
  • DSC00821
  • DSC00824
  • DSC00825
  • DSC00826
  • DSC00827
  • DSC00830
  • DSC00831
  • DSC00832
  • DSC00833
  • DSC00834
  • DSC00836
  • DSC00837
  • DSC00838
  • DSC00840
  • DSC00842
  • DSC00844
  • DSC00845
  • DSC00846
  • DSC00847
  • DSC00848
  • DSC00850
  • DSC00851
  • DSC00852
  • DSC00854
  • DSC00855
  • DSC00856
  • DSC00857
  • DSC00858
  • DSC00859

Découvrez les autres articles de sytuki

Commentaires

Ajouter un commentaire