Une histoire finie... pour le moment ! - part 2 : Osaka et Nara

Bonjour bonjour !

Cette fois-ci, je vais parler de Nara et de Osaka, joignant les photos de ces lieux ensemble. Je pense que je n'aurais pas besoin de mettre de légende, vous allez comprendre tout de suite après avoir lu mon article à quel endroit correspond chaque photo.
Alors attention, warning, kiken, tout ce que vous voyez, j'invinte les partisans fervents et adorateurs de la ville d'Osaka à soit zapper le passage sur cette ville, soit ronger leur frein vengeur dans leurs commentaires. Car je n'ai pas vraiment de bonnes choses à dire sur Osaka, mais je vais quand même essayer de trouver des points positifs pour ceux que ça tenterait d'y aller, comme beaucoup de personnes qui ont des guides (papier ou humain) touristiques à vrai dire.

Nara,

Est principalement connue pour la ville habitant les petites biches en liberté, qu'on peut toucher, caresser, papouiller et donner des petits gâteaux en vente à 200 yens environ. A vrai dire, je les ai juste prises en photo, j'ai évité de les toucher car certaines étaient vraiment très sales, faut le dire, et que ces pauvres bêtes sont touchées de partout par plein d'inconnus chelous et mitraillées par des caméras avides de souvenirs (je me mets dans le lot, soignons clair), donc juste les regarder et prendre quelques photos m'ont suffit. Et je ne les ai pas nourris car mon amie de Tokyo m'avait prévenu que certaines se ruaient littéralement sur toi et pouvaient te donner des coups de tête pour manger. En voyant les cornes limées de certaines, je me suis dit "Bon, on va éviter de se prendre des coups hein." Surtout que ça ne gênait pas du tout d'autres touristes de tenter le risque, je leur laisse cet honneur ! ^^ Je pense que Nara n'est (heureusement) pas que bonne à visiter à cause de ses biches. Une fois la nouveauté de "Oooh, des biches ! Elles gambadent partout et même sur la route" passée, il y a quand même des choses intéressantes à voir et à découvrir. Notamment, la forêt où abrite la plupart des temples de la ville à l'est de la ville, à environ 15 min à pieds du centre-ville je crois. C'est une ballade assez agréable dans la forêt. Vous pouvez soit faire le chemin le plus court en faisant directement centre-ville-> cœur de la forêt ou vous avez un chemin plus long qui fait le tour par l'ouest mais est beaucoup plus escarpé. Cela dit, je pense qu'on doit avoir une très jolie vue car les temples sont situés en haut de la montagne (car oui, encore c'est une montagne, quoique petite comparée à celle de Nikko) et le chemin longe la pointe, d'après ce que j'ai vu sur la carte. Alors, personnellement, m'étant trompée d'arrêt de bus (eh, première fois depuis que j'étais arrivée au Japon ! et les arrêts n'étaient même pas indiqués en plus) car j'ai du prendre le bus pour aller de la gare JR Nara jusqu'à l'entrée de la forêt, j'ai pris un chemin qui sillonnait la forêt. Mais la ballade était vraiment rafraichissante et l'avantage, c'était qu'il y avait beaucoup moins de monde que le passage principal menant au centre-ville.
Donc j'ai suivi mon petit chemin, enfin qui était plutôt large d'ailleurs, entouré de plein de petites biches qui faisaient la sieste ou vous regardaient d'un air paresseux. Au fur et à mesure que je montais, le chemin avait des lanternes en pierre alignés de part et d'autre. J'ai appris bien plus tard, j'étais déjà en France en fait, que ces lanternes sont utilisées ensuite pour un festival de lumière qui s'est déroulé le mois dernier, en mettant des bougies à l'intérieur. Ca devait être magique. Vous verrez sur les photos, c'est la ville aux lanternes. Encore une fois, j'étais toute seule dans ma visite et je n'ai pas pu demandé d'explications donc désolée. Cela dit, une fois que j'aurais fini mon livre sur les temples shinto et bouddhistes, peut-être que j'aurais une explication et je vous le ferais savoir. Donc le temple tout en haut était malheureusement en rénovation (oui encore et c'est pas le seul à Nara à vrai dire) donc je n'ai pas pu voir grand chose. Mais j'ai pu faire signer mon ご朱印 (goshuin). Ah mais oui, je ne vous ai pas parlé de mon magnifique livre de "dédicaces" des temples si je devais lui donner une appellation. Quand je suis arrivée à Kyoto, j'ai commencé à visiter Kiyomizu-dera avec mon amie de Kyoto qui a alors sorti de son sac un espèce de carnet de prières et l'a donné au bureau du temple. Elle m'a expliqué que c'était un livre pour les visiteurs qui voulaient avoir un souvenir des temples qu'ils avaient visité en demandant au 事務所 (jimusho) une signature et un tampon du temple. Pour 500 yens, le prêtre ou la maiko vous écrivent à l'encre et au pinceau la date de votre visite, le nom du temple ou du dieu vénéré, la "phrase du jour" (ou même un petit poème pour certains temples) et un tampon rouge. Selon les temples (d'après ce que j'ai vu, les plus gros), vous pouvez avoir plusieurs types de modèles de signatures que vous pouvez choisir. Alors, certains peuvent dire que 500 yens à chaque temple, ça revient à cher à la fin, et je suis à moitié d'accord, mais en même temps, ça fait un si beau souvenir, inoubliable à chaque fois qu'on l'ouvre, qui dure indéfiniment et que vous possédez avec ce sentiment de fierté. Je trouve que ça vaut le coup personnellement. Après à vous de voir, vous n'êtes pas obligés de faire signer tous les temples que vous visitez. Certains n'offrent peut-être même pas ce genre de services (à deux reprises, je n'ai pas vu la mention ご朱印 en dessus de la fenêtre de l'office du temple, donc j'ai supposé qu'ils ne signaient pas). Le carnet qu'on appelle ご朱印帳 (goshuinchou) se vend au moins cher à 1000 yens et pour les très beaux ご朱印帳 reliés, ça peut aller jusqu'à 2500-3000 yens. J'ai pris le moins cher, qui est très joli pour moi. L'avantage, c'est que quand vous achetez le ご朱印帳 dans un temple, la signature est gratuite (c'est ce que j'ai eu au Kiyomizu-dera).

Donc bref, j'ai fait mon petit tour des temples, je suis redescendue vers le centre-ville et j'ai essayé de trouver un restaurant japonais. Je vous avoue que je n'ai pas trouvé grand chose aux alentours. En fait, il faut vraiment aller dans le centre-ville, qui est situé dans les environs de la pagode à 3 étages du temple Kohfukuji. Il y a une gallerie commerçante couverte avec plein de boutiques sympas et des restaurants. J'ai même trouvé une boutique d'accessoires de kimonos qui faisait des promotions hallucinantes ! Résultat, je me suis achetée des tabi et un magic belt ;D Ensuite vous pouvez visiter le centre-ville avec les quelques temples (dont un complètement en rénovation, vous pouvez rien voir du tout). J'ai voulu aller voir le temple et le Palais Heijo à l'ouest de la ville à pieds. Ne le faîtes pas. Vraiment, c'était bien la première fois que je regrettais d'avoir utiliser mes pieds au lieu du bus. J'ai marché pendant plus de 1h entre le centre-ville et les environs du Palais, alors que je pensais que j'en avais pour 30-45 min grand max. Grosse erreur de calcul. J'avais mal aux pieds, il n'y avait rien à voir d'intéressant sur le chemin vu que je longeais la route et au final, je n'ai jamais réussi à trouver le Palais, même en regardant la carte 5 fois. A croire que c'était l'Atlantide, peut-être qu'il était sous mes pieds ? Je vous assure, d'après la carte, je devais pouvoir le voir de loin, mais rien du tout, juste des bâtiments et des maisons. Donc au final, j'en ai eu marre et je suis rentrée à pieds. Oui encore, car le bus passait dans plus d'un heure quand j'ai regardé les horaires de l'arrêt de bus ! Donc franchement, autant rentrer à pieds, j'allais plus vite.

Maintenant pour Osaka, ça va aller très vite hein, vu que je n'ai pas aimé ma visite. Ça, vous pourriez vous en douter vu comment je l'ai introduit. Je sais pas ce que je m'imaginais mais pas à une méga-métropole je pense. Vous arrivez, vous sortez de la gare JR, vous voyez des gratte-ciels autour de vous, comme s'ils voulaient vous bouffer, une très grande circulation... Bref j'ai cru à un moment que je m'étais trompée et que j'étais à la gare de Tokyo. J'ai même vérifier qu'il y avait bien marquer Osaka et non Tokyo sur la devanture de la gare. Donc bref, j'ai marché le long de la rivière, qui était plutôt sympa cela dit, ait vu des magnifiques bâtiments aussi, comme des diamants dans une mare de boue, pour me diriger vers le château d'Osaka. Le château en lui-même était super (même si je me suis pris la grêle sur la tête en arrivant). Chaque étage vous montre la vie du noble qui a fait faire construire le château. Comme j'adore l'histoire japonaise, j'étais délicieusement servie. Au niveau de l'entrée, je crois que c'était 1000 yens si je me souviens bien et vous pouviez acheter des billets combinés pour 3 sites différents même si je me souviens plus du tout de ce que c'était (je crois le musée qui se trouvait à côté du château). La vue depuis le haut du château est surprenante même si j'avais un peu le vertige et que je me cramponnais à la barre comme si ma vie en dépendait. Ce qui était sans doute le cas. Franchement, le château est digne d'être vu et visiter même si le système de montée-descente des escaliers dans un sens unique est un peu foireux, et j'ai appris qu'il y avait les mystères du château : des symboles dans les pierres, une entrée secrète, un puits qui ferait de l'or etc. Vraiment passionnant ! J'aurais voulu voir tous les mystères mais certains sont très éloignés du château et je voulais aller voir un autre temple qui finissait à 16h30. Au final, je suis arrivée vers 16h30 à la station de métro près du temple donc c'était mort. J'ai mis trop de temps à visiter le château ha ha.
Voilà, c'est tout ce que j'ai fait d'Osaka. J'avoue que j'étais dans l'ensemble tellement déçue que je suis rentrée plus tôt que prévue. Concrètement, si vous êtes seul(e) et que vous voulez pas forcément faire du shopping, bah il y a rien à faire à part le château, le zoo, le temple et aller voir la baie d'Osaka. Parce que sur le carnet touristique qu'on m' donné à l'office du Tourisme, il vous conseille surtout d'aller dans les quartiers populaires où se côtoient shopping et restaurant, histoire de claquer votre fric. Alors, si vous êtes plusieurs copains/copines, ça peut être amusant effectivement, mais quand vous êtes tous seul(e), c'est archi nul. Apparemment, y a deux structures, un gros poisson et je sais plus quoi, que vous pouvez aller mitrailler parce que ce serait des symboles d'Osaka et des lieux de rdv connus (comme Hachiko à Tokyo). Mais voilà, si je retourne à Osaka, ce sera avec des ami(e)s hein, pas toute seule et sans doute dans le but de vider mon compte en banque ou aller faire la bringue. Mouais, à la limite, je préfère Tokyo.
Je dois sans doute avoir un avis très blasé mais vraiment j'ai pas été émue par cette ville. Il n'y a pas eu de clic comme avec Kyoto, pas de sens de bien-être comme à Tokyo, ou de merveilleux que j'ai pu ressentir à Nikko ou Enoshima.

Donnez moi vos avis aussi pour Osaka, je suis prête à être convaincue avec les bons arguments sur cette ville. Enfin, j'espère que vous avez une âme de politicien car là, je me sens aussi sceptique que lorsque je regarde Télé-achat.

Aller, à bientôt pour mon compte-rendu sur Kyoto !! Je vais encore vous pondre un pavé ;D

Article intéressant ?

Galerie photos

  • P1090670
  • P1090696
  • P1090523
  • P1090524
  • P1090530
  • P1090534
  • P1090535
  • P1090537
  • P1090538
  • P1090540
  • P1090548
  • P1090554
  • P1090558
  • P1090560
  • P1090561
  • P1090567
  • P1090575
  • P1090583
  • P1090587
  • P1090595
  • P1090598
  • P1090605
  • P1090606
  • P1090608
  • P1090609
  • P1090610
  • P1090612
  • P1090613
  • P1090616
  • P1090622
  • P1090632
  • P1090643
  • P1090654
  • P1090661
  • P1090663
  • P1090665
  • P1090672
  • P1090673
  • P1090676
  • P1090678
  • P1090686
  • P1090688
  • P1090695
  • P1090703
  • P1090704
  • P1090705
  • P1090713
  • P1090717
  • P1090718
  • P1090725
  • P1090726
  • P1090728
  • P1090731
  • P1090736
  • P1090737
  • P1090742
  • P1090750
  • P1090752
  • P1090759
  • P1090760
  • P1090770
  • P1090771
  • P1090776
  • P1090777
  • P1090778
  • P1090780
  • P1090782
  • P1090783
  • P1090785
  • P1090787
  • P1090789
  • P1090791
  • P1090792
  • P1090795
  • P1090796
  • P1090798
  • P1090801
  • P1090802
  • P1090804
  • P1090807
  • P1090814
  • P1090832
  • P1090848

Découvrez les autres articles de sytuki

Commentaires

Ajouter un commentaire