Culture #1 : Kimono (2/3)

La suite de notre article consacré aux kimono ! =) Vous remarquerez que je n'ai pas mis de 's' à kimono car dans la langue japonaise, kimono n'a pas de 's', tout bêtement ^^

Il est important que je vous liste les différents types de kimono, avant de pouvoir comprendre certains détails de la première partie, comme pourquoi les kimono masculins ont plus d'emblèmes que ceux féminins, pourquoi les femmes ont plus de motifs que les hommes etc que j'énoncerai dans la partie 3 (car oui, l'article n'est toujours pas fini). C'est parti !

Les différentes parties & types du kimono

  • Le nagajuban (長じゅばん) est tout simplement le 'sous-vêtement' que les Japonais portent en dessous du kimono.

En effet, plus le kimono est droit, plus il est considéré comme étant joli. Et pour éviter qu'il fasse des formes dues notamment à un jean (j'ai testé...), il faut plutôt mettre un nagajuban en dessous du kimono. D'ailleurs, les collerettes blanches près du cou que vous voyez en dessous des collerettes du kimono, c'est le nagajuban. Cela rend bien non ? ;)
Il est plutôt fin, c'est pourquoi il ne cause pas des formes une fois le kimono mis. Je crois qu'avec les yukata (cf. ci dessous), les jeunes générations ne mettent pas forcément de nagajuban en dessous, mais je m'avance sans doute.

  • Le yukata (浴衣) est porté en été car il est très léger (ce qui est mieux vu comment il fait chaud et humide là-bas).

Il y a des yukata pour hommes et pour femmes. Encore une fois, ce qui change, c'est la couleur et les motifs. Les yukata pour les femmes ont généralement des motifs de fleurs (des fois, des formes géométriques) de manière régulière sur tout le corps. Les hommes ont au choix : des yukata unis (c'est-à-dire, juste une couleur) et des yukata avec motifs géométriques (ils n'ont que ça). Les yukata masculins offrent plus de possibilités de 'design' que les kimono masculins !
Les yukata sont plus faciles à enfiler que les kimono, c'est pourquoi les Japonais en achètent plus (surtout qu'ils sont beaucoup fabriqués en usine, donc c'est moins cher). J'ai deux yukata, un bleu et l'autre noir et j'ai mis une semaine à apprendre comment l'enfiler (toute seule, c'est vraiment difficile !). Quand vous vous faîtes aider, c'est toujours plus simple puisque la personne peut voir si le yukata est bien mis derrière. Mais il est tout à fait possible de le faire toute seule, devant un miroir. La preuve, j'y ai réussi ! Vous pouvez trouver toutes sortes de vidéos sur youtube qui vous montre comment enfiler un yukata. Je ferai sans doute en guise de fin d'article, une explication écrite "mode d'emploi : enfiler un yukata". Désolée, je n'aime déjà pas être prise en photo alors ne comptez pas sur moi pour me filmer. Je joindrais peut-être une vidéo en guise de support visuel. Je verrai bien.

  • Le hakama 袴

De nos jours, le hakama est aussi bien porté par les hommes que par les femmes. C'est une sorte de pantalon à la japonaise.

Les femmes le portaient au début que lors d'activités sportives (certains arts martiaux comme l'aïkido ou le kendo par exemple qui est un sport avec des 'épées' en bambou, ou pour le tir à l'arc japonais). Maintenant, porter un hakama aux couleurs flash (comme du rose ou du violet) devient apparemment un effet de mode, comme vous pouvez le constater sur ce site de vente en ligne (en japonais). Il existe des femmes qui portent le hakama non pas pour un sport et encore moins pour un effet de mode : ce sont les miko 巫女, les prêtresses des temples shinto qui officient notamment lors des cérémonies de mariage (car le mariage est shinto au Japon). Les hommes le portent plus souvent, aussi bien pour les arts martiaux que lors de cérémonies très officielles comme leur propre mariage notamment. Comme vous le voyez sur la photo, les miko ont des hakama (alors nommés 女袴, onnahakama, onna signifiant 'femme') rouges et le futur marié porte un hakama rayés gris et blanc (ce qui est communément porté par les hommes lorsque les femmes portent des kimono).

  • Le haori 羽織

Il est l'équivalent du manteau à la japonaise que l'on porte par dessus le kimono. C'est un vêtement aussi bien destiné aux hommes qu'aux femmes. Encore une fois, la différence sera que les haori féminins auront des couleurs et des motifs tandis que ceux de ces messieurs auront des couleurs neutres mais sans doute plus clairs vu que leur kimono est déjà foncé à la base. Sachez qu'un Japonais choisit avec soin son kimono au niveau des couleurs : il faut que ça s'accorde avec la saison (comme je l'ai déjà dit) mais il faut aussi que ça s'accorde avec la couleur de la ceinture (obi) et aussi du haori. Les Japonais ne vont pas forcément concorder selon la même gamme de couleurs (violet-rose, bleu-gris etc) que nous, en tant qu'Occidentaux, on accorderait ensemble. Au contraire, des fois, ils mettent des couleurs qui cassent bien. Exemple tout simple avec mon yukata : il est noir et mon obi est jaune dorée d'un côté et violet de l'autre (je peux choisir le côté que je veux). Alors oui, le noir va avec tout mais regardez par exemple la photo ci-contre : la femme porte un kimono orange (ou quelque chose qui y ressemble) avec un haori bleu. Personnellement, je n'accorderai jamais ces deux couleurs ensemble, à moins de vouloir ressembler à un clown ! Et pourtant, ça lui va très bien (après chacun ses goûts) je trouve ! Pourquoi n'est-ce pas choquant pour les yeux ? Regardez bien la couleur du cordon sur l'obi (la grosse bande jaune claire)... eh oui, le cordon est bleu ! En fait, les Japonais utilisent les couleurs des motifs du kimono pour accorder celui avec l'obi, ou ici la couleur du cordon pour choisir le haori. Pas bête hein ?

  • Le furisode (振袖) et tomesode (留袖).

Ce sont deux kimono féminin différents. En réalité, il y a beaucoup plus de kimono féminins mais j'en parlerai dans la suite (partie 3 ! O.O) de cet article, notamment car ce sont des kimono très 'codifiés' dirons-nous (vous comprendrez après pourquoi). Je veux juste parler de ces deux-là car à par qu'ils correspondent à des codes sociaux différents (cf. future partie 3), ces kimono diffèrent sur un point : les manches ! En effet, les furisode ont des manches très longues, jusqu'à mi-mollet environ et sont portés par les jeunes femmes, aka non-mariées. Une fois que la femme se marie, elle 'abandonne' les furisode pour porter des tomesode, des kimono à manches courtes. Évidemment, si une femme ne se marie jamais, au bout d'un certain âge, il vaut mieux qu'elle porte un tomesode sinon ça serait très bizarre en fait (et ça serait un peu comme de crier sur les toits "Je ne suis pas mariée, j'ai échoué !!" car oui, ne pas se marier est vu pour certains/certaines comme un échec). Les furisode ont en général des couleurs vives et plein de motifs (qui peut rappeler la jeunesse, la fraicheur, l'innocence) tandis que les tomesode ont des couleurs moins "flash" (vous ne verrez jamais un tomesode jaune poussin par exemple) et portent en grande majorité la couleur noire.

La plus grande occasion pour porter les furisode est la Cérémonie de la majorité (成人式, seijinshiki) car tout le Japon fête la majorité (20 ans) de ses jeunes lors du deuxième lundi du mois de janvier. Comme je pars le 30 décembre, je ne pourrais donc malheureusement pas y assister T-T mais taper sur Google : vous verrez de splendides jeunes femmes fières et souriantes, portant de magnifique furisode aux couleurs vives.

Noter que les yukata n'ont pas de manches longues, seulement des courtes.

  • Les accessoires

Les accessoires... je vous assure que si je vois que je peux me le permettre, je m'achète tout de suite une les deux 'belt', un nagajuban et des chaussettes japonaises (vous savez, à deux orteils) !!
*kof kof* Désolée, je me suis emportée... Donc, il y a plusieurs accessoires possibles. Vous avez les accessoires que tout le monde connaît : l'éventail, les pinces à cheveux style chinois, la petite bourse japonaise, les chaussettes et les geta (下駄), les chaussures traditionnelles en bois. Mais vous avez des accessoires cachés qui peuvent être vachement utiles quand vous voulez porter un kimono :

-> Le magic belt et le 着付けベルト, kitsuke belt, qui vous aident VRAIMENT à mettre le obi quand vous êtes seule à l'enfiler,

-> les petites pinces (お助けクリップ, otasuke kurippu) qui permettent de tenir en place les collerettes du kimono avec l'obi lorsque vous le mettez,

-> Les espèces de poche (おはしょり美人, ohashori bijin) que vous mettez dans les pans du kimono pour qu'ils retombent bien vers le sol,

Et encore plein d'autres, dont la fonction de certains m'est inconnue ! Si vous connaissez un minimum le japonais et que ça vous intéresse, ce site offre des packs d'accessoires à des prix que je trouve raisonnable pour des exportations japonaises. Vous aurez la possibilité d'acheter des kimono, des yukata, des accessoires, des sous-vêtements, des furoshiki (les tissus pour les boîtes à bentou), d'accéder à des conseils d'habituées (notamment comment porter le kimono), etc etc. L'avantage, c'est que cette entreprise dessert le monde entier et prend les cartes de crédit (car certains sites n'acceptent que les espèces, et donc vous êtes obligé(e) d'être sur place). Si vous avez des amis ou de la famille au Japon, vous pouvez donner leur adresse ou ils peuvent (après, c'est peut-être pousser mémé dans les orties) aller chercher directement votre commande à l'agence. Franchement, un très bon site avec des offres promotionnelles et accessible depuis l'étranger.

Je pense en avoir fini pour cette deuxième partie (au pire, j'éditerais et je rajouterais). Il faudra attendre un petit peu pour la 3ème partie, j'ai bientôt mes partiels donc je suis en mode révisions (enfin je le suis depuis deux semaines mais révisions x2, c'est ça que je veux dire). Sur-ce, à bientôt !
PS : J'ai enfin mon billet d'avion !!!! Départ le 1er octobre à 11h20 au Terminal 2A de CDG. J'ai pris la compagnie Etihad Airways qui fait escale à Abu Dhabi. D'après les commentaires du net, compagnie récente, personnel sympa et à vos besoins, nourriture pas mauvaise, aucun problème en général. Je verrai bien et je donnerai moi-même mon avis. Si quelqu'un a déjà voyagé avec cette compagnie, dîtes moi ce que vous en avez pensé !!

Article intéressant ?
4.5/5 (4 votes)

Galerie photos

  • Un jour de matsuri
  • Nagajuban -sous vetements
  • Cérémonie de mariage
  • Femme portant un kimono et un haori

Découvrez les autres articles de sytuki

Commentaires

Ajouter un commentaire