Expat' : Visas de longue durée

Salut les kanpaïens !

Me voilà de retour suite au précédent article. Aujourd'hui, je vais vous parler des visas qui permettent de se rendre au Japon. En l’occurrence ce qui m’intéresse ici ce sont plutôt les visas dits de « longue durée », c’est-à-dire ceux qui vous permettent de rester sur l'archipel plus de 90 jours !

La première chose qu'il faut à mon sens visiter pour se faire une première idée, c'est ce site internet : l'Ambassade du Japon en France, et notamment la partie visa (comme vous l'imaginez).

Il existe de nombreux programmes accessibles aux étrangers qui permettent de venir pour une longue durée au Japon. Toutefois cela concerne des cas très spécifiques (par exemple le programme JET ou pour travailler dans la recherche). Je ne développerai pas cette partie, par manque de connaissances plus qu'autre chose ... :)

Mais aussi des visas de « Travail et longs séjours ». Ici on rentre dans la catégorie des visas qui peuvent potentiellement concerné chaque étranger qui souhaiterait rester plus longuement au Japon.

Voilà ce qui existe :

  • Travail (différent du PVT, ou Working Holiday) : Dans le cas où vous possédez déjà un contrat de travail avec une entreprise située sur le sol japonais.
  • Rapprochement familial : pour les personnes qui souhaiteraient rejoindre leur conjoint déjà là bas, pour raison professionnelle par exemple.
  • Epoux et descendant de japonais : Concerne les personnes mariées avec un(e) japonais(e).
  • Stages : Uniquement les stages supérieurs à 3 mois dans le cadre des études.
  • JSPS : Japan Society for the Promotion of Science, pour les personnes travaillant dans le domaine de la recherche (scientifique, culturelle ou sociale).
  • Activités culturelles : Dans le cadre de l'apprentissage d'un savoir-faire japonais spécifique (Cérémonie du thé, arts martiaux, etc.), toujours pour une durée supérieure à 90 jours.
  • Rotary Club : Départ d'une année en échange scolaire dans le cadre du Rotary Club.
  • Boursiers du gouvernement japonais : Si vous êtes un boursier du gouvernement japonais.

En plus de ces visas, il en existe encore un autre accessible uniquement aux ressortissants Français : il s’agit du Visa vacances-Travail (ou PVT).

Je vous invite à aller visiter le site de l’ambassade pour en savoir un peu plus sur chacune de ces possibilités, ou l'article de Gaël sur le PVT en lien ci-dessus.

Dans mon cas j'avais le choix entre deux possibilités :

Le visa Etudiant : en grossissant le trait, il permet à un étranger de venir étudier dans une école -privée ou publique- au Japon pour une durée de deux ans reconductibles (si poursuite d'études). Une partie des démarches se fait directement par l’établissement auquel vous allez vous inscrire, le reste par vous-même.
Le Vacances-Travail : Délivré pour une période d’un an. Il ne peut être obtenu que si le demandeur a entre 18 et 30 ans et n’a pas déjà été délivré au cours de sa vie. A noter que l'inscription à un établissement scolaire n'est pas obligatoire pour ce visa, c'est important de le souligner.

Dans les deux cas il est possible de travailler à temps partiel pour financer son séjour et « d’arrondir » ses fins de mois.

Toutefois, on m’a clairement fait comprendre (à l’ambassade notamment) que le visa étudiant avait pour objectif d’étudier au Japon, et que le PVT avait plus une vocation touristique. J’imagine que certains ont tendance à l’oublier, sinon je ne vois pas pourquoi on m’aurait fait la remarque.

Pour ma part, le choix du visa étudiant a été fait très naturellement d'autant plus que je me suis rendu à l'Ambassade du Japon à Paris pour un peu plus d'éclaircissements et qu'ils m'ont conforté dans ce choix. Le cas échéant, je garde la possibilité d'utiliser un visa Vacances-Travail pour rester un an supplémentaire là-bas, dans la limite de mes finances et de mon envie après mon premier séjour.

A noter que les autorités japonaises ont tendance à grincer des dents lorsque l'on montre clairement son envie de rester au Japon après la fin de son visa. Mon conseil : Contentez-vous de ne pas parler de vos futurs projets sur le sol nippon. Personnellement, je ne me suis pas posé la question étant donné que je n'ai pas la moindre idée de ce que je ferai après ... !

Voilà déjà un certain nombre d'info', incomplètes à mon sens, mais on pourrait je pense faire un roman dans le détail de tout les cas qui existent ... Alors si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser directement dans les commentaires ! ^-^

La prochaine fois, je vous parlerai de ma recherche d'écoles. Ce qui existe, les possibilités qu'elles offrent (service/prix) et leur localisation ...

A bientôt !

Article intéressant ?
4.8/5 (5 votes)

Découvrez les autres articles de shiroi

Commentaires

14 Octobre 2014
18:12

Hello~

Je me demandais si ces visas existaient aussi en Suisse ? Notamment celui du Stage et du Rotary club ? =O

15 Octobre 2014
20:59

Hmmm ... C'est une bonne question et pour être honnête, je ne sais pas. Je ne me suis intéressé qu'à la France.

Essaie de jeter un œil ici : http://www.geneve.ch.emb-japan.go.jp/visiter_japon_f.htm#visas (le site de l'ambassade du Japon à Genève)

Je l'ai trouvé un peu brouillon, mais peut-être que tu pourras trouver ton bonheur. Attention, beaucoup de documents en anglais !

Ajouter un commentaire