Mon voyage de rêve au Japon

Le Japon est un rêve pour celui qui se découvre une passion pour ses paysages, sa culture ou sa population. Si vous êtes en train de lire ces lignes, c'est que le Japon éveille en vous un certain intérêt, voire une passion dévorante, et c'est un réel plaisir pour moi de partager avec vous mes projets.

Pour mon dernier voyage, nous nous étions contenté de Tokyo et sa périphérie, pendant deux semaines. Tant de choses à voir en si peu de temps. Néanmoins notre bonne organisation nous a permis de rentabiliser au maximum notre temps sur place et il s'en est résulté un voyage d’exception!

Mais je n'ai pas pour but de vous en parler dans cet article.
Nous avons décidé d'y retourner pour le mois de Juillet de cette année, avec pour but d'étendre notre découverte de ce pays merveilleux à la région du Kansai.
Pour ce faire, le Japan Rail Pass que nous connaissions déjà bien, mais dont nous n'avions pas l'utilité lors de notre voyage en 2013, est un élément essentiel pour minimiser au maximum les frais de déplacement entre les divers lieux que nous comptons visiter.

Mais je m'épanche de trop là ! Venons en au fait ! Je vous présente pour moi, mon voyage de rêve au Japon, en trois semaines.

21 Juillet, Jour 1 : Arrivée à Narita, Pocket Wifi Netage et JR Pass

En route mauvaise troupe ! Après un long vol en partance de Bruxelles avec deux escales en Italie, nous arrivons enfin à Narita Airport où nous découvrons l'un des plus beaux panneaux au monde :

Bon, on s'entend bien, c'est juste une écriture rouge sur fond blanc mais après plus de 15h où il vous faut choisir alternativement entre le confort de votre dos, vos genoux ou votre pauvre fessier, ce qui est écrit sur ce panneau n'en est que plus magnifique!

Une fois sur place c'est déjà la course, il faut faire vite, le temps passe et chaque seconde est précieuse. Nous commençons par récupérer la Netage Wifi box au point poste de Narita afin de rester en contact avec nos proches, puis nous activons le Japan Rail Pass et nous récupérons la carte Suica, élément indispensable pour l'utilisation aisée des métros tokyoïtes.
L'année passée, nous avons utilisé le combiné Suica & N'ex qui combine une carte Suica et le trajet en train via le Narita Express (N'ex). De l'aéroport de Narita à Tokyo, aller-retour pour la somme de 5500¥ avec un crédit de 1500¥ sur la carte Suica. Cependant, il ne peut se passer que deux semaines maximum entre l'aller et le retour avec le N'ex, ce qui ne colle pas avec notre planning. La carte Suica, quant à elle, est valable pendant 10 ans après la première utilisation et est soumise à une caution de 500¥.

Une fois notre JR Pass activé, nous descendons à Tokyo afin de profiter une petite journée d'un des lieux qui nous a le plus manqué, Shinjuku!
Là, on se trouve vite un Uniqlo (Magasin de vêtements très connu au Japon) et on remplit de quelques vêtements d'été, nos valises qui sont quasiment vide.
Enfin, nous nous rendons au bar à thème Artnia, boutique officielle de Square Enix dans laquelle nous pouvons déguster de délicieux mets et boissons à l’effigie de la série des Final Fantasy ainsi que Dragon Quest.

On en profite également pour faire un petit tour à la Taito Station afin de se déchaîner sur une bonne borne d'arcade japonaise!

Pour la petite histoire, le petit bonhomme tout vert que vous voyez en bas de la photo s'est littéralement jeté sur moi pendant que je prenais la photo! Je ne le savais pas, mais visiblement, il est interdit de prendre ce bâtiment en photo, ainsi que son intérieur (les espions russes du KGB sont partout je pense...).

Quand la journée touche à sa fin, un petit coup de Tokaido Shinkansen, et en deux heures et demi, nous voilà à Osaka, ou nous rejoignons notre hôtel.

22 Juillet, jour 2 : Kyoto - Osaka

Premier réveil! Jet lag dans les paupières, on est motivé! Nous nous dirigeons vers la station JR afin de prendre le train vers Kyoto.
Objectifs du jour en images :

Le temple de Kyomizu dera, temple bouddhiste qui contient en contrebas, trois petites chutes d'eau appelées Otawa-no-taki (Lien sur illustration).
Les visiteurs peuvent boire l'eau de ces chutes à l'aide de coupelles en fer. Il est dit que boire de l'eau des trois canaux confère santé, longévité et succès dans les études.
Bon, en ce qui concerne les études pour ma part, on va dire que c'est trop tard mais c'est bon à savoir!

Après cette visite, il est impensable pour nous de ne pas visiter une forêt constituée de l'un des végétaux représentatif du Japon.
Je parle bien entendu de la forêt de bambous de Sagano qui se situe à Kyoto! La voici en image :

Enfin des balades comme celle-ci ne peuvent qu'ouvrir l’appétit et je ne peux que me confier à vous quand je dit que je compte royalement me noyer dans un bol de ramen, et frôler l'indigestion de boeuf curry.

Mais il commence déjà à se faire tard, nous reprenons le train vers Osaka et là, la journée n'est pas finie!
Effectivement, nous n'avons pas choisi un hôtel à Osaka pour rien, Osaka est très connue pour sa vie nocturne. Une fois le soleil couché, il reste encore plein de choses à faire!

23 Juillet, jour 3 : Nara - Osaka

On se lève tôt! Pas de repos pour les braves, nous nous dirigeons vers Nara afin de distribuer friandises et tendresse aux daims (on en compte plus de 1000 sur la ville).

Avec ses 8 sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, Nara ne peut être qu'une ville magnifique où il fait bon vivre! Nous nous dirigeons vers le grand temple de l'Est, le Todai-ji (Je vais vous dire, c'est une abréviation! Parce que le nom complet c'est "Kegon-shū daihonzan Tōdai-ji" mais pour éviter un séjour en chirurgie maxillo-faciale aux moins coutumiers de la langue, on utilise l'abréviation). Afin de voyager plus rapidement au sein de la ville, nous procédons à la location de vélos!

Élément à ne pas manquer, le Daibutsu (Grand Bouddha) qui mesure 16 m de haut pour un poids de 437 tonnes, le tout en bronze (oui parce que si il avait été en or, ça fait longtemps qu'il aurait été volé, déjà qu'il faut bien surveiller les 130 kg d’or qui l'accompagnent!!!

Le soir arrivé, nous repartons sur la vie nocturne d'Osaka.

24 Juillet, jour 4 : Osaka, de jour comme de nuit!

Après avoir passé deux nuits à Osaka, il est temps de découvrir la ville de jour avec ses activités diurnes!

Nous commençons par l'incontournable château d'Osaka, dont le soleil souligne les dorures nous plongeant pendant quelques instants hors du cour du temps.

Osaka étant incontestablement la ville du Baseball, il me semble insensé de ne pas en profiter pour frapper quelques balles!
Cette ville est également considérée comme le mini Tokyo, car elle regorge d'activités et de magasins en tout genre.

Lorsque la nuit tombe, nous voilà au Sanctuaire Osaka Tenmangu à Kita-ku afin d'y observer le Tenjin Matsuri Festival avec ses stands situés à côté de la rivière Okawa, son énorme feu d'artifice au dessus de la rivière et son défilé de plus de 3000 personnes en habits de la cour impériale du VIIIe au XIIe siècle transportant des sanctuaires portatifs sur terre comme sur rivière.

Ce n'est qu'après ce soir là, mais pas trop tard, que nous quittons notre hôtel d'Osaka afin de faire route vers notre hôtel de Kawaguchiko, dans l'unique but d'y déposer nos valises. Pourquoi? Lisez la suite, vous comprendrez.

25 Juillet, jour 5 : Mont Fuji !

Nous voilà dans une tâche ardue et exubérante! L'ascension du Mont Fuji.
En partance de Kawagushiko, nous prenons le bus afin de rejoindre le 5ème de "la résidence des dieux". L'équipement doit être au rendez-vous! Chaussures robustes, veste chaude et imperméable, lampe frontale et éventuellement un bâton de pèlerin que nous pouvons faire pyrograver dans un des paliers lors de l'ascension.
Nous devrons faire route la veille tard au soir, afin d'entamer l'ascension dans l'unique but de contempler le lever du soleil depuis le cratère du volcan.
L'objectif atteint, nous saluerons le soleil de trois "Banzaï", avant de profiter longuement du spectacle que nous offre la nature.
Puis viendra l'heure de la descente qui sera plus éprouvante que la montée! Pourquoi? Ben parce qu'on sera crevé à cause de la montée, et que nos pauvres articulations vont prendre cher sur les amortis.
Rude épreuve qui, je pense, en vaut largement la peine!
Dur dur la vie de Gaijin...

26 Juillet, jour 6 : Kawaguchiko

Après l'épreuve de la veille, il est temps de se donner un peu de repos. Programme léger aujourd'hui s'il vous plait, je tiens a rentrer vivant tout de même!
Nous allons commencer la journée par la visite du lac de Kawaguchiko. Une promenade le long de la berge afin de profiter au maximum de la vue qui nous est offerte sur le Mont Fuji et ses alentours. Nous découvrons les mets locaux, loin des quartiers sophistiqués et industrialisés.

Après cette visite reposante, il ne nous reste plus qu'a achever cette journée par un Onsen revigorant, au Noten-buro Tensui qui offre des bains en plein air.

La journée touche à sa fin et nous rentrons à notre hôtel afin de récupérer tous nos bagages qui, nous l'espérons, pourront être gardés à l’hôtel.
Nous faisons ainsi route par le rail vers notre dernier hôtel, à Shinjuku, dans le centre de Tokyo. Nous avons choisi un hôtel particulier qui est le Hanabi Hotel. Cet hôtel propose des chambres dont le sol est constitué de tatami, les portes sont coulissantes et les lits sont des futons rangés dans les armoires! Autant vous dire que nous sommes excités à l'idée de loger dans une telle chambre!

27 Juillet, jour 7 : Hokkaido, Unkai Terrace

Un nouveau jour se lève sur la planète Japon, nous vivons en ces jours nos plus grands rêves. Alors la folie nous pousse à nous rendre à l'aéroport de Tokyo Haneda en direction de l'aéroport de Sapporo, sur l'ile d'Hokkaido, tout au Nord du Japon (et oui, ça fait mal 200 euros par personne d'avion, mais c'est 1h30 de trajet contre 16h en train...) un crochet monstrueux vers le Nord du Japon afin d'y observer la mer de nuages (Unkai) au village de Shimukappu à Hokkaido. Vous ne connaissez pas? Photo Time !!!

Une boisson chaude à 1100 mètres d'altitude!, il n'y a que ça de vrai. Nous pourrons ainsi nous reposer face à ce paysage magnifique qui doit être vu absolument.
Après, place à la découverte de la région, dans le parc national d'Akan, qui nous offre un paysage de montagne magnifique, dans chaine volcanique qui regorge de Onsen... Pourquoi pas nous laisser tenter encore une fois par un bon bain chaud volcanique?

Nous continuons notre expédition en direction des eaux turquoise du lac Shirogane et pourquoi pas en acheter une petite bouteille a reprendre chez soi? (Perso j'oserai pas la boire en fait, la couleur ne me dit rien, je préfère la garder comme souvenir ^^')

Nous mettons fin à cette "journée zen" et nous laçons dans le trajet retour vers Tokyo, afin de profiter de la vie nocturne de Shinjuku, ce qui clôturera par la même occasion, la validité de notre Japan Rail Pass qui je pense aura quand même pas mal chauffé!

C'est avec un grand plaisir que je peux vous décrire les deux semaines restantes que nous comptons passer dans la périphérie de Tokyo avec notre carte Suica, mais ce n'est pas l'objectif de ce blog alors vous le trouverez prochainement dans un autre blog associé.

J'espère avant tout vous avoir donné des idées pour votre prochain voyage si vous l'envisagez, ou du moins, vous avoir fait passer une agréable moment de lecture.
J'espère aussi vous avoir fait oublier, ne serai-ce qu'un instant, que vous vous trouvez derrière votre écran d'ordinateur.

Ami amoureux du Japon, je vous salue bien bas. (Mais pas trop, les Gaijins ne peuvent pas s'incliner aussi fort que les japonais, c'est impoli!)

Article intéressant ?
5/5 (4 votes)

Galerie photos

  • Welcome Gaijin !
  • Unkai
  • Mont-Fuji
  • Kiyomizu-dera_in_Kyoto
  • b01201_ph05
  • Osaka_Castle_Nishinomaru_Garden_April_2005
  • kawaguchiko-lake
  • spa01
  • sagano_bamboo_forest_08
  • Daibutsu-den_in_Todaiji_Nara
  • 548979_10200753471620185_2095718244_n
  • 1344458181lake_35

Commentaires

Guasti
26 Décembre 2014
09:53

GENIAL vos photos sont magnifiques j ai encore plus hâte d y aller .a quand la suite?
Cécilia

27 Décembre 2014
13:06

Content que ça vous aie fait plaisir Cécilia!
La suite ne sera pas pour tout de suite car j'ai beaucoup d'obligations professionnelle, mais j'y penserai ^^
Denis (Saito)

08 Janvier 2015
21:42

Bonjour,
merci pour ces images et vos commentaires qui vont sans doute m'aider pour préparer mon premier voyage.
Juste une petite question en voyant vos photos: les cerisiers sont encore en fleurs en juillet?

08 Janvier 2015
22:45

Avec plaisir!

Non en juillet les cerisiers ne sont plus en fleur, nous sommes arrivé l'avant dernière fois le 1er mai (date de fleuraison prévue) ils avaient fleuris avec deux semaines d'avance et suite à de grand vents ils ne sont resté que 3-4 jours bien fleuri. C'est très éphémère, même si certains fleurissent en retard

31 Janvier 2015
12:13

Super cet article,
merci beaucoup je rêve d'y aller un jour.
J'espère pouvoir concrétiser cela.

Ajouter un commentaire