Jour 7 (2012) : Kyoto et Toba

Petit déjeuner à 7h avant de retourner boucler les valises car nous quittons l’hôtel de Kyoto. A 8h40 le bus part pour la préfecture de Mie. Notre guide nous improvise un petit cours de japonais dans le bus.

Nous débutons par la visite du temple shinto d'Ise Jingu (ou Kotai Jingū) qui est un sanctuaire très vénéré au Japon, un parfait exemple d'harmonie entre l'homme, la religion et la nature. On croise à l'entrée un petit shiba roux trop mignon.

image

La visite débute par un pont puis un chemin qui serpente entre des arbres gigantesques. Un petit arrêt pour se purifier les mains dans une rivière.

image

Premier arrêt devant un petit temple dédié au Vent/ au Soleil. La guide nous explique que les temples, entièrement en bois, sont reconstruit tout les 20 ans sur un espace sacré délimité par des pierres blanches juste à coté, avec les mêmes techniques depuis l'implantation du sanctuaire sur ce site. Ici Le sanctuaire betsugū.

image

Puis on se dirige vers un temple plus imposant, la balade se poursuit donc.

image

Sur le chemin, on constate à quel point les arbres sont vertigineux.

image

Les japonais sont très proches de la nature, on les voit poser la main sur les arbres, les enlacer, les écouter, pour eux ils ont une âme.

image

On trouve la pierre sur une marche qu'il ne faut surtout pas fouler du pied, car l'écriture représenterait les cieux (ou ciel?), la pierre serait donc tombée du ciel et marcher dessus serait équivalent à prendre un gros risque.

imageToutes les parties ne sont pas accessibles au public, on se retrouve souvent devant des palissades. J'aime regarder les japonais faire leurs prières devant ces lieux, c'est immersif dans ce pays où on se sent bien et apaisé.

image

Un petit achat pour clore cette visite et me souvenir de ce haut lieu du shintoisme.

image

Puis je reste un moment devant un bassin aux carpes magistrales, à les regarder. Elles sont magnifiques.

image

image

On retourne vers la sortie du sanctuaire sous un soleil de plomb.
Le repas de midi, bof bof, l’inconvénient du tout compris.

Nous sommes surtout pressés de découvrir les rues commerçantes autour donc on avale vite notre repas et on file. Un premier arrêt pour l'achat de saké (surtout pour ramener aux proches) avec bien sur une dégustation et un coup de cœur pour celui à la prune.

Des petits achats, du thé à ramener. Il y a du monde, des jeux traditionnels et différentes boutiques (chats, baguette, déco, tissus...).

Je n'ai pas résisté longtemps devant la boutique des chats (qui ne contenait que des produits estampillés à nos amis poilus).

Quelques photos au gré des allées.

Mais le temps nous manque pour découvrir toutes ces boutiques typiques et son marché

Miam! Des saucisses-sucettes, j'aurai préféré un encas comme celui là.

Retour vers le bus, un chat quémandent à une boutique, le drapeau japonais flottant sur fond de ciel menaçant. En route pour la suite de la journée...

Puis nos prochaines visites : les rochers mariés & le musée de la perle

Un petit arrêt à Osage pour contempler les rochers mariés se dressant dans la mer, symboliquement réunis par une corde tressé, hélas le temps est à la pluie.

A la sortie du bus, une surprise de taille, un bassin avec son occupant nous accueille.

image

Ce lion de mer assez impressionnant nous fait son show avec des otaries. Et tout à coup la porte s’ouvre et le voilà au milieu des gens sur le parking.

image

Le petit spectacle fini, on traverse une arcade commerciale avant de longer le rivage.

image

On arrive enfin devant ces fameux rochers, mais le temps gronde, on ne peut s’attarder à cause de la pluie.

image

En passant par les boutiques, juste envie de me jeter dans les peluches comme la grande enfant que je suis.

image

On se rend ensuite sur l’ile de Mikimoto, connue pour la culture de l’huitre perlière de qualité. Visite du musée de la perle sur les différentes méthodes de production, les variétés…

image

de nombreux ateliers, des vidéos, des maquettes,de nombreuses sortes de perles. La visite se poursuit par une exposition de pièces d’exception.image

image

image

Puis il est temps d’assister à la démonstration des pêcheuses de perles.

image

image

Puis la visite se termine par la boutique allant de prix raisonnables à indécent. Mais je ne craque pas, il reste Tokyo à venir.

On s’installe dans notre nouvel hôtel à Toba.

image

Avec dans les étages inférieurs des bains et même d’une salle d’arcade avec une machine à purikura.

image

image

Un diner gastronomique nous attend dans les étages.

image

image

image

Ce potage était divin. Alors que le repas se déroule, la salle s’anime car sur la baie de l’autre coté, un feu d’artifice illumine la nuit.

image

image

Après ce petit moment de magie, le repas continue.

image

image

image

Un excellent repas mais il est temps de partir dormir. Les jours s’enchainent à un rythme soutenu.

Article intéressant ?

Découvrez les autres articles de Seiko

Commentaires

20 Juillet 2013
10:21

Bonjour,

Je n'ai pas eu le temps de lire les derniers articles de blogs, me revoici.
J'aime beaucoup les petits repas comme celui que tu définis comme "bof, bof".

L'autre repas semblait succulent.

Je continue ma lecture,

Annie

20 Juillet 2013
12:31

Je suis assez difficile je préfère les plats simples plutôt que plusieurs petites portions que l'on ne peut pas trop choisir surtout avec une dominante des produits de la mer (j'ai fais un effort au Japon mais je n'aime pas trop ça). Peut-être qu'avec le choix de nous même à Tokyo des restaurants je prendrais plus plaisir à découvrir la gastronomie locale.

20 Juillet 2013
13:20

La nourriture peut être un réel problème au Japon surtout si l'on est ... difficile :)
Cette année, si j'ai bien compris, tu organises ton voyage, tu auras donc la possibilité de choisir ce que tu veux manger, ce sera plus simple.
Le souci que j'avais rencontré à Tokyo a été de trouver un restaurant à partir d'une adresse citée dans un guide. Mais il y a tellement de restaus que tu trouveras ce qui te plaît.

Ajouter un commentaire