Jour 6 (2013) : visite du musée national de Tokyo

Je vais tenter de finir le récit de notre voyage d'aout 2013.

Nous quittons le zoo d'Ueno sous une chaleur accablante, je ne me souviens pas d'une telle chaleur l'été passé... J'avais prévu sur le planning de regrouper au maximum les visites, par chance le musée National est tout proche. On parcours une grande place jusqu'à l'entrée du complexe. Des ombrelles sont à disposition afin de s'abriter de la chaleur, n'oubliez pas de présenter le petit guide fourni par l'office du tourisme à Paris qui permet une réduction de quelques yens. Sous le porche du bâtiment principal des dessinateurs âgés s'affairent à immortaliser l'architecture qui les entoure. On retrouve les joies de la climatisation et débutons notre visite.

Une première salle avec de magnifique statues de bois.

Puis une série d'objets luxueux d'un quotidien révolu (boites, ustensiles...), de la céramique... mais surtout des katana d'une finesse incroyable (lames, décor, pommeau...)

Une nouvelle salle avec une série de masques anciens en bois (de théâtre?) puis des kimono somptueux et tout le nécessaire pour se parer (bijoux, accessoires pour cheveux). Une salle sur des écrits mais sans comprendre et avec très peu d'indication en anglais nous ne pouvons qu'apprécier la forme et non le fond.

Une autre partie de ce bâtiment s'attarde sur les vestiges plus anciens, une partie archéologique avec statuettes, céramiques et objets bien plus lointains. Où se côtoient des objets servant à la subsistance mais aussi aux conquêtes.

D'autres salles se succèdent art du dessin, de la calligraphie, des poupées (ou figurines)

Puis à l'art de l'habillement pour l'élite mais aussi le théâtre.

Une série d'estampes et de panneaux décorés clôturent cette succession étrange de salles, on a du mal à s'y retrouver. Mais où sont les armures de samouraï? Un petit tour à un point d'information, avec un anglais très approximatif mais l'aide d'une armure sur mon ticket d'entrée, retour en arrière nous avons raté une salle d'armures et d'armes. Découverte de ces armures que nous n'avions qu'aperçu lors d'une visite l'été dernier, à présent nous pouvons prendre le temps de les contempler.

Bien sur les photos ne sont qu'un faible échantillon de ce que nous avons pu voir, mais je préfère laisser la surprise aux prochains visiteurs sur place, il est difficile de tout prendre en photo et de tout montrer surtout au niveau des nombreuses estampes qui se trouvent à l'étage.

Et en cette période de fêtes, un thème de circonstance.

Je pense que nous avons fait seulement une partie du complexe, des bâtiments étaient fermé et un orage nous a surprit en sortant. Nous passons au Starbucks histoire de déguster une bonne boisson glacé avant de partir au par Yoyogi, mais nous nous trompons de parc sur place et nous perdons un peu, tan pis ce sera un petit tour à Harajuku pour un petit peu de shopping avec la nuit qui tombe et d'immersion dans la foule. Une petite crêpe avec de la glace mais dans un nouveau stand qui n'était au final pas bonne contrairement aux précédentes.

Après une journée riche en émotion et en chaleur... Nous rentrons à notre hôtel, avec une pause au combini pour une collation légère pour diner. Gyoza, ramen instantanées et salades.
Rien que de voir cette photo j'en salive encore
Et voici une journée qui se termine, encore, le temps passe si vite.
Article intéressant ?

Galerie photos

  • ga
  • dz
  • fhhf
  • sjf
  • cndc
  • kf
  • arm
  • fre
  • fhf
  • fhjhg
  • iejf

Découvrez les autres articles de Seiko

Commentaires

02 Janvier 2014
16:41

Bonjour,

Sympa votre récit. Cela me donne envie de voir ce musée une prochaine fois.
Je n'ai pas encore testé les crêpes de Takeshita dori.

Bonne soirée,

Annie

02 Janvier 2014
17:30

Pour les crêpes à Takeshita, je suggère les deux (l'un en face de l'autre dont l'Angels Heart). Même si je pense qu'il y a mille et un délice au Japon tellement ils sont friands de bonnes choses.

Bonne soirée!

Ajouter un commentaire