Jour 6 (2012) : Nara & Todaï-Ji

Encore une journée chargée à survivre à la chaleur ambiante. Un petit coup d’œil à notre vertigineux hôtel.

image

Nous nous dirigeons vers Nara et le sanctuaire de Horyu-ji datant du VIIe siècle considéré alors comme l’un des plus précieux du pays. Nous nous dirigeons vers la porte centrale.

image

Par contre je déconseille la visite de ce lieu quand il fait vraiment chaud car sincèrement je n’ai pas pu apprécier la beauté et la sérénité des lieux, car la chaleur m’était insoutenable.

image
On rentre dans l’enceinte du sanctuaire

image

La pagode à 5 étages puis Le kondō.

image

Visite d’un bâtiment (La salle d’études) au fond qui contient des statues de bouddha (photos interdites), on se dirige vers un bâtiment rouge contenant de nombreux objets d’art, de fresques et de statues.

image

A la sortie, une énorme libellule très colorée.

image

Mes souvenirs sont un peu flou mais nous passons devant le pavillon des rêves (Yumedono).

image

Et là on découvre enfin la forme du responsable de ce que je pourrais comparer aux cigales de ma région natale et du bruit si particulier.

image

On retourne rapidement dans le bus : béni soit la climatisation!

Alors que nous nous rendons au restaurant, on arrive devant une pagode de 5 étages, devenu le symbole de la ville : Kokufu-ji, entouré de son parc où gambadent des daims bien gras nourris par des milliers de crackers.

image

image

Un petit buffet à volonté : salade, riz au curry, tempura, poulet frit, petite soupe de ramen. Je m’essaye à une machine pour faire de la glace pilée à aromatiser avec le parfum de son choix, puis des mini portions de gâteaux. En sortant une bonne odeur familière, du pain chaud, une boulangerie à la vitrine alléchante.

image

Je continue à photographier les belles plaques.

image

Bien représentatif de la faune locale.

image

Puis le temple Todaï-Ji se trouve être notre nouvel arrêt, on ne s’attend pas à la claque culturelle, il s’avère être le plus haut et le plus vaste du Japon, tout en bois, une véritable prouesse technique. Deux imposants gardiens nous accueillent à la porte, il s’en suit un petit espace où des daims se gambadent encore pour le plus grand bonheur de visiteurs.

image

image

Une nouvelle majestueuse porte nous sépare encore du coeur de la visite.

image

Et le voilà enfin ! Nous ne sommes pas déçu, il est vraiment magnifique.

image

Nous remontons l’allée et en rentrant nous restons scotchés devant le colossale bouddha de bronze, vertigineux mais aussi apaisant.

image

De nombreuses statues, maquettes se trouvent tout autour, des gardiens toujours aussi présents.

image

image

Puis nous faisons un arrêt devant “la narine de Bouddha", cette colonne de bois avec un trou dans la largeur de la taille de la narine de la statue de bronze, le défi est donc de se faufiler, pour les enfants bien sûr cela est simple mais voir les adultes se tortiller devant un public enjoué fut un bon petit moment (je n’ai même pas essayer de peur de rester bloquer).

image

Sur la route je tombe sur un panneau qui m’a beaucoup amusé, bien sur le groupe se moque un peu car je photographie cela mais 2 minutes après les voilà armés de leurs appareils à faire pareil…

image

On termine notre journée par le monastère de kasuga-Taïsha, célèbre pour ses 3000 lanternes et ses pavillons rouge dans un environnement verdoyant.

image

image

Nous arrivons dans l’enceinte principale qui change par son rouge flamboyant.

image

Je craque devant ces tablettes!

image

Nous redescendons vers le bus parmi les lanternes, on s’imprègne un dernier instant de la magie de ces lieux. Nous rentrons à l’hôtel où nous prendrons un repas occidental (enfin vues par les japonais), cela ne m’empêche pas de prendre du riz au curry. Après le repas nous essayons de voir autour de l’hôtel si il y a quelque chose à faire, mais nous n’osons pas trop nous éloigner (pas de transports communs), nous nous réunissons pour un petit verre de saké pour finir cette journée.

Article intéressant ?
4/5 (1 vote)

Découvrez les autres articles de Seiko

Commentaires

13 Juillet 2013
16:23

Je n'avais pas été fan de Nara à part de Isuien Gardens. J'ai visite les 2 temples que tu mentionnes mais cela ne reste pas dans ma liste des ´à voir impérativement !´

16 Juillet 2013
18:16

C'est un peu le problème du voyage organisé, on mange des temps à toutes les sauces sans pourtant les choisir, mais cela permet également de découvrir des lieux que nous n'aurions pas forcement choisi. Enfin pour un premier voyage, on en a vu beaucoup mais aussi on a pas pu être assez libre (car les après-midi de libre se résumaient souvent à 1 ou 2h).

Ajouter un commentaire