Voyage à la japonaise ... avec mon JR Pass - 7jrs !

Afin de participer au concours JR/Marco Polo, j'ai décidé de raconter un périple de 7 jours tel que je l'ai fait au cours de mes divers voyages au Japon ... Un peu d'originalité ne nuit pas, non ? Et vous permettra si vous êtes lauréat de ne pas vous casser la tête pour profiter un maximum de votre JR Pass !

///////////////

Etape 1 : Osaka

Décidé avec ma geisha d'aller visiter le Japon comme le font ses ressortissants lorsqu'il viennent en Europe, nous avions opté pour l'option JR Pass 7 jours qui nous permettrait, en une semaine, de rapporter du pays le plus large éventail de souvenirs de l'archipel. Ce préambule posé, nous avions voulu évoqué la surfaite Tokyo et entamé notre périple depuis Osaka la rebelle.

Débarquant à l'aéroport de Kansaï qui n'est plus ni moins qu'un îlot artificiel dans la baie d'Osaka, nous rallions sans tarder le centre-ville en direction de son château pour entamer notre premier jour de visite. Avant toute chose faire les formalités à la gare pour obtenir le précieux sésame qui nous permettait en sept jours de découvrir sept beaux endroits de la péninsule.

Les formalités réalisées, en avant direction le château avec le train local. Un avant goût du Shinkansen avec un préposé charmant qui nous renseigne sur la sortie de métro d'où nous pourrions rallier l'endroit tant attendu. Les valises déposées dans les grandes consignes de la station ; c'est un bol d'air frais qui nous attend et une vision irréaliste d'un château qui se dresse au milieu d'un havre de verdure entourée de buildings futuristes ...

Deux heures dans la place à contempler d'en bas puis d'en haut les lieux et nous nous réfugions promptement dans un "mall" pour y discuter un matcha-latte bien mérité. Je prends le temps de photographier une garderie pour chien où les maîtresses de maison déposent leur fidèles compagnons pour elles aussi prendre le temps de papoter de tout et de rien devant une boisson.

Le soir nous retrouvons des amis qui seront nos hôtes d'une nuit. Changés, douchés et fringants nous rejoignons un restaurant très sympa. Le patron est un amoureux de la France et de ses vins. Trop heureux de lui dire qu'il a une carte magnifique et notamment des crus de Côte-Rotie dont peu de français connaissent ce cépage, ils m'offrent la bouteille affichée au prix de 280 euros. Ca décoiffe, ya qu'à voir la photo ...

Repus nous rentrons chez Noriko (jolie, non ?) où nous passerons la nuit avant de nous envoler dès le lendemain vers une autre destination.

DSC_0428-001DSC_0457

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • DSC_0596
  • DSC_0457
  • DSC_0428-001
  • DSC_0602
  • DSC_0654-001
  • DSC_0476

Découvrez les autres articles de phil94

Commentaires

Ajouter un commentaire