Takayama - Shirakawa-gô et village d'Ogimachi

Bonjour à tous ! Nous partons aujourd'hui pour Kanazawa, capitale de la préfecture d'Ishikawa, située au nord-est de Takayama,sur la mer du Japon. Deux possibilités étaient envisageables : le train, comme toujours, en passant au nord par Toyama, ou l'option nord-est en car, en faisant une étape à Shirakawa-gô. Ce site est classé au patrimoine mondial de l'Unesco pour ses maisons au toit de chaume, dites "gassho-zukuri", ou en forme de mains en prière, pour supporter le poids de la neige dans cette région où le climat hivernal est rude. Le climat estival aussi, il est de mon devoir de le préciser.

Ami lecteur, quel aurait été ton choix ? L'option nord-est, bien entendu ! Je suis donc allé à la gare routière de Takayama, sous une douce chaleur (38°C au thermomètre de la gare), pour réserver les billets de notre départ du lendemain. Les cars de la ligne Nohi font une liaison quotidienne entre Takayama et Kanazawa. Il faut emprunter deux cars différents, en s'arrêtant à Shirakawa. Le souci est que le deuxième trajet (Shirakawa-gô - Kanazawa) nécessite une réservation, et que celle-ci ne peut pas se faire par internet depuis la France. À mon désespoir, le deuxième car qui nous aurait laissé quelques heures pour visiter le village d'Ogimachi était déjà complet. Je ne pouvais prendre qu'un transfert pour Kanazawa avec 1/2 h sur place, totalement insuffisante pour visiter ce site classé dans de bonnes conditions. Comptant néanmoins sur ma bonne fortune, je pris malgré tout les billets, ce qui me valut les foudres de Madame qui aurait en ce cas préféré le train. Qui plus est, nous partions cette fois avec nos valises car le takkyûbin était difficilement envisageable dans nos délais pour cette étape. Arrivés à Shirakawa-gô, je tentais ma chance et j'eus le bonheur de pouvoir à nouveau faire changer nos billets pour un départ 3h30 plus tard. Le village d'Ogimachi nous devenait accessible ! On peut laisser de grosses valises à la consigne du comptoir d'information de Shirakawa. Il faut prévoir 600 yens pour un coffre de taille généreuse pouvant contenir une valise et deux à trois sacs. C'est pratique pour visiter le village sans s'encombrer avant de reprendre le car. Prévoyez néanmoins le règlement en pièces de 100 yens.

.

Article intéressant ?
5/5 (4 votes)

Galerie photos

  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image

Découvrez les autres articles de ningengirai

Commentaires

Christian et Thérèse
15 Août 2013
08:27

Ogimachi magnifique ! Le cadre avec ces paysages et cette lumière, les maisons, les boiseries et parquets, tout ce que j'aime !!
Grosses bises à vous, Ch

myriem
15 Août 2013
23:07

Tout est magnifique, on commençait à s'ennuyer de ne pas avoir de vos nouvelles...
Nous avons la même température, vous allez être super bronzés...
En ce moment repos et nous reprenons nos expéditions vers le nord la semaine prochaine.
Pour le repos c'est quand même compliqué avec la musique à gogo...
Gros bisous mimi

16 Août 2013
12:14

Quel parcours éprouvant ! Je comprends mieux maintenant la réservation obligatoire sur les Nohi bus. Lors de mon séjour en mai nous étions 6 dans le car... je vous renvoie à mon blog pour un récit plus circonstancié...
http://blogs.kanpai.fr/beforetheboom/japonaiseries-rurales/le-village-au...
Shirakawa-go est un de mes souvenirs préférés. On attend la suite des aventures !

16 Août 2013
13:15

Merci Anne pour ton commentaire et la qualité de l'article que tu avais consacré à ce magnifique village. Je l'avais lu et apprécié, ainsi que les photos postées sur Flickr par Ganbarimasu. Nous avons bien sûr adoré l'endroit, même si je pense que nous avons du voir plus de touristes que toi au mois de mai. Nous avons également eu l'occasion de voir des photos d'Ogimachi sous la neige, il doit s'agir là d'une saison rude, mais particulièrement belle pour découvrir la région.
J'aimerais pouvoir consacrer plus de temps à la rédaction de ces articles, mais le temps file et nous glisse entre les doigts. Il y a tant de belles choses à voir et à faire partager !
Merci à tous les contributeurs. Quelles que soient les façons de voyager, les retours d'expérience de chacun sont appréciés et enrichissants.
À bientôt.

Carole
16 Août 2013
14:45

Vous vous êtes fait rouler! Ce n'était pas le village d'Ogimachi mais celui d'Astérix le Gaulois!...
Vérifie si tu ne vois pas un gros avec un caillou sur le dos toujours accompagné d'un petit chien et un petit avec un gros pif.

16 Août 2013
14:52

J'ai bien vu un gros avec un gros pif et un appareil photo. Ça compte ?
Bises !

21 Août 2013
08:10

Bonjour,

C'est agréable de lire tes reportages bien documentés. Une bible pour mes prochains voyages.
Il semble qu'il fasse très chaud. Est-ce que c'est difficilement supportable ?

Bonne continuation, je vous lis toujours avec autant d'attention.

Annie

Ajouter un commentaire