Kokedera, le temple des mousses

Bonjour à tous,

Nos pérégrinations nous conduisent aujourd'hui dans les quartiers ouests de Kyôto, vers le Saihô-Ji, temple des fragrances de l'ouest, également dénommé Kokedera ou Temple des mousses, le magnifique jardin de ce temple en dénombrant 120 espèces différentes.

Le Saihô-Ji est un temple bouddhiste zen situé à Matsuo, au sud d'Arashiyama ce qui rend la visite couplée de ces deux quartiers assez commode lorsqu'on se trouve à Kyôto.

Son jardin de mousses est organisé autour d'un étang dont la forme reprend celle du kanji 心 (kokoro) signifiant le cœur. Autour de l'étang, trois maisons de thé permettaient d'admirer certaines perspectives du jardin en pratiquant la cérémonie du thé.

Les visites du temple étaient libres jusqu'en 1977. Cependant, en raison des dégâts occasionnés aux mousses, des mesures furent prises pour faire baisser le nombre de visiteurs. Il faut à présent faire une demande écrite au temple, ainsi qu'une offrande d'un montant de 3000 yens par personne pour pouvoir le visiter. Les mois de mai et de juin sont considérés comme les meilleurs pour apprécier la beauté des mousses.

J'avais fait une demande écrite au Kokedera un mois environ avant notre départ, en japonais et en anglais bien que l'anglais soit suffisant. Il faut préciser le nombre et l'identité des visiteurs, ainsi que vos dates de disponibilité. Nous avons reçu un courrier du temple dans les dix jours, avec une autorisation écrite à présenter le jour de la visite. La ponctualité est de rigueur.

Nous avions rendez-vous à 10h du matin. De par notre situation au cœur de Gion, nous avions choisi de nous rendre au Kokedera en taxi pour éviter les aléas de la circulation et des changements de bus. Nous étions devant le temple à 8h45, suivis peu après par une vingtaine de visiteurs.

Les portes s'ouvrent à 9h30. On nous fait suivre une petite allée en pierres jusqu'à l'entrée du temple où nous sommes invités à remettre notre invitation ainsi que notre donation. Nous attendons ensuite l'arrivée des dernières visiteurs avant d'être conduits dans une salle de prières. Je conseille aux personnes ayant comme nous des problèmes articulaires à choisir les petites tables situées à l'extérieur du côté droit de la salle. Elles sont en effet munies de petits tabourets qui ne vous feront pas regretter la position seiza (assis à genoux) pendant les 45 minutes de lecture des soutras bouddhistes. À l'issue de la prière, on nous invite à inscrire nos vœux pour le temple ou nos familles sur de petites tablettes en bois, au verso desquelles nous marquons nos coordonnées. Cette étape est obligatoire avant de pouvoir aller découvrir le jardin.

Comme Gaël l'avait signalé, on ne peut que vous recommander de prendre votre temps et de laisser partir avant vous les visiteurs pressés. On est bien plus tranquilles pour admirer le jardin et prendre des photos après le départ de la foule.

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image

Découvrez les autres articles de ningengirai

Commentaires

22 Septembre 2013
14:33

Très très belles photos. Je suis contente de lire un autre retours de cette visite. Je n'avais pas pensé à faire le trajet en taxi. J'ai bien lu qu'il pouvait être difficile (voire laborieux) de se rendre en moins d'une heure depuis Kyoto centre à ce temple, et ça me faisait peur justement. La solution du taxi est franchement pas mal, je la garde! ^^ D'ailleurs, juste pour me faire une idée, la course vous a coûté combien? J'ai cru trouver une moyenne de 22924 Yens... Merci pour ce bon tuyau! ^^

22 Septembre 2013
15:06

Bonjour, et merci pour ton commentaire. Le taxi était pour nous une excellente solution car nous étions loins à pied de la ligne de bus qui dessert le Kokedera. Par ailleurs nous étions trois dans le taxi, ce qui optimisait le prix de la course.
Le tarif que tu annonces est en revanche, et fort heureusement, nettement exagéré ! Nous avons pris le taxi sur Hanamikoji dori, donc au centre de Gion, et la course nous est revenue de mémoire entre 5000 et 7000 yens.
Ça te laissera donc beaucoup de liquidités pour te faire plaisir en shopping par exemple.
Je te souhaite un beau séjour, et des températures plus clémentes.

23 Septembre 2013
11:21

Oulaaa, oui, j'avais pas fait attention à ces 5 chiffres! Je suis allé faire une "simulation" de course sur le site Japan Taxi Fares... Bizarre que le montant soit si énorme comparé à la réalité. En tous cas, merci d'avoir corrigé. Je garde cette solution sous le coude. Je suis impatiente d'y être!

26 Septembre 2013
07:58

Bonjour,
Cela me fait plaisir de te lire à nouveau.
Merci pour ce splendide reportage sur koke dera, c'est un temple que je rêve de voir. C'est dans ma to-do list pour mon prochain voyage.
Tes photos sont très belles, j'aime bien être plongée dans tout ce vert et toutes ces mousses.
Bonne journée,
Annie

Emilie
02 Mars 2014
17:27

Bonjour!

Merci pour votre témoignage!

Mon mari et moi partons à Kyoto mi-avril et nous avions prévu de faire une réservation pour visiter ce temple et ses jardins qui ont l'air magnifiques!

Cependant nous sommes un peu perdus au milieu des différentes infos que nous trouvons sur les modalités de réservations:

- l'adresse donnée dans le routard 2012/2013 est différente de celle énoncée dans l'article de Gaël sur ce même temple. Dans le routard, il est écrit: saihoji temple, matsuo kamiganati-cho, nishikyo-ku, Kyoto 615 8236.

- de plus, dans ce même ouvrage on nous dit que le courrier doit mentionner nos dates de naissance, sexé, profession et numéro de passeport!

- une fois que j'aurais la bonne adresse, pensez vous que je puisse l'écrire telle quelle sur l'enveloppe? Je ne maitrise absolument pas le japonais et "Google trad" me semble très risqué ^^

Voila, j'espère que vous pourrez m'apporter quelques éclairages concernant cette réservation ^^ Je vous en remercie par avance!

17 Mars 2014
00:06

Bonjour Emilie,

Je poste ici un peu tardivement, car je viens de m'apercevoir que ma 1ère réponse à ta question n'était pas en ligne.
Voici donc quelques éléments qui pourront te rassurer:
Le Saihô-Ji est un temple très connu à Kyôto et les deux adresses concernent bien le même temple, situé à Matsuo à l'ouest de Kyôto. J'ai pour ma part utilisé l'adresse suivante: Saihô-Ji 56 jingatani-cho, Matsuo, Nishikyo-ku, Kyôto, 615-8286 Japan
Ne t'inquiète pas, la poste japonaise a l'habitude de traiter les courriers écrits en rômaji (lettres occidentales).

Il faut préciser dans ton courrier le nombre et l'âge des participants, ainsi que les dates de vos disponibilités pour la visite. Nous n'avions pas fait état de nos professions.
J'avais joint des timbres français à l'enveloppe que j'avais rédigée à mon adresse pour la réponse, mais le secrétariat du Saihô-Ji me les a retournés. Il faut dire qu'à raison de 3000 円 (yens) par personne, montant de l'offrande à l'entrée, le coût de 110 円 du timbre de réponse est vite amorti.

Je vous souhaite une belle visite de ce temple magnifique. Nous serons au Japon au même moment, puisque je retourne dans le Kansaï dès le 10 avril pour près de trois semaines.
Profitez bien de votre séjour !

Ningengirai

Ajouter un commentaire