Kanazawa : Kenroku-en et Nagamachi

Arrivés à Kanazawa, capitale de la préfecture d'Ishikawa sur la mer du Japon, après environ 1h15 de car depuis Shirakawa-gô. J'avais choisi cette étape pour visiter notamment le Kenroku-en, un des trois plus célèbres jardins du Japon avec le Kôraku-en à Okayama et le Kairaku-en situé à Mito dans la préfecture d'Ibaraki.

Nous avions effectué la réservation par mail, environ 10 mois auparavant. Notre réservation fut enregistrée simplement, après deux échanges de courriels de notre part et sans la moindre demande d'arrhes ou de numéro de carte bleue de la part de notre hôtesse.

C'est évidemment une pratique surprenante pour des occidentaux, fondée sur la confiance et le respect de la parole donnée. On ne retrouve pas ce genre de flexibilité dans les ryokan plus luxueux qui demandent une garantie "no show" sous forme d'une numéro de carte bancaire, voire d'un débit total du montant de la prestation dès la réservation.

Le ryokan est situé entre le marché Omi-cho et le parc du château de Kanazawa.

Le soir de notre arrivée, après une douche réparatrice, il nous restait un peu de temps pour une petite balade apéritive dans Omi-cho, mais la plupart des boutiques étaient sur le point de fermer .. On se rattrapera au marché de Nishiki à Kyôto !

Le lendemain, le programme que j'avais concocté était plus chargé : Kanazawa-jô et ses jardins, le Kenroku-en, puis Nagamachi et le quartier samouraï.

Le Kenroku-en, jardin aux 6 attributs, d'une superficie de 11,4 hectares, a été conçu et développé entre les années 1620 et 1840 par la famille Maeda, les dirigeants de l'ancienne province de Kaga. Son emblème est la lanterne aux pieds courbes, Kotoji tôrô, au bord de l'étang kasumigaike, la première à avoir eu des pieds de longueur différente. Il compte également la fontaine la plus ancienne du Japon.

Tant de beauté et de chaleur nécessitaient bien quelques instants de repos pour retrouver un peu de forces. Donc déjeuner à la sortie du Kenroku-en, puis on saute dans un taxi en direction de Naga-Machi (la ville longue), dans le quartier des samouraï.

Kanazawa était une ville féodale du clan Kaga gouvernée par la famille Maeda. Maeda Toshiie était un compagnon de Toyotomi Hideyoshi qui réussit à unifier le Japon sous son commandement. Il prit la ville en 1583 et la famille Maeda la dirigea jusqu'à la restauration Meiji de 1868. Les résidences de deux des huit serviteurs du clan Kaga étaient situées dans Naga-machi où vivaient des samouraï de haut rang, ainsi que certains de classe moyenne. À l'arrivée des temps modernes l''apparence du quartier changea, mais on retrouve encore les vieilles allées pavées et les maisons dont les murs sont de pierre et de terre battue. Le quartier conserve ainsi l'aspect et le charme des jours anciens.

Lorsque le système féodal s'effondra à la fin du 19ème siècle, les privilèges des samouraï furent abolis et de nombreuses maisons furent détruites. Vint alors la classe des marchands qui prirent possession de certaines résidences et marquèrent ainsi l'avènement d'un nouvel âge. Nous avons ainsi visité la superbe maison Nomura-ke et son jardin magnifique, qui appartenait à un samouraï de haut-rang. Une chambre réservée à la cérémonie du thé surplombe le jardin. Nous avons également visité à quelques centaines de mètres le musée Shinise, qui présente parallèlement l'intérieur d'une pharmacie prospère détenue par Nakaya Yakuho. Le bâtiment a été construit en 1579 et expose aussi divers ustensiles utilisés pendant la période Edo.

Bien que certains murs en torchis aient plus de 100 ans, la plupart sont restaurés. On les recouvre en hiver de matelas de paille, appelés "komo" pour les protéger des conditions climatiques très rudes et des fortes chutes de neige tombant sur la région de Kanazawa. Ils sont ainsi à l'abri jusqu'à la mi-mars des dégâts que pourrait provoquer le dégel printanier.

Le musée Shinise que nous avons visité par la suite, bien qu'intéressant, n'avait pas à mes yeux la même saveur.

J'arrête là pour aujourd'hui, au risque de lasser mes compagnes de voyage ..

O yasumi nasaï !

Article intéressant ?

Galerie photos

  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image

Découvrez les autres articles de ningengirai

Commentaires

myriem
17 Août 2013
21:03

Ah des nouvelles fraîches cela fait plaisir!!. Tout est absolument splendide. A ce rythme tu dois les épuiser.
Encore bravo pour ton blog
Biz à tous mimi

19 Août 2013
13:05

Ah que de souvenirs de cette si belle ville déjà visitée deux fois. Quel plaisir de retrouver le jardin, que je connais du printemps, au temps des cerisiers en fleurs sous la pluie et de l'automne, ainsi que la maison Nomura.
Très belles photos.
Bonne continuation.

21 Août 2013
08:15

Bonjour,

Bien ri avec la photo des 2 compagnes de voyage.

Comment obtiens-tu toute cette documentation ? Tu les obtiens des plaquettes que tu pioches à droite à gauche ou tu avais déjà obtenu ces informations avant de partir ?

C'est passionnant.

Annie

15 Février 2015
18:16

Super photos!

Pourriez-vous me donner le nom du ryokan où vous avez séjourné à Kanazawa?

Nous avons décidé d'y passer deux nuits lors de notre voyage.

Merci d'avance pour les infos supplémentaires.

Jessi

15 Février 2015
20:06

Bonjour Jessi,

Nous avons passé la nuit au Sumiyoshiya. C'est un ryokan simple mais très accueillant, situé à 15 minutes à pieds de la sortie est de la gare JR, à proximité du marché Omi-cho et du parc du château de Kanazawa. Les yukatas sont fournis pour les bains, et le petit déjeuner est occidental ou japonais sur demande. En cas d'urgence, un Starbuck's café est situé à 300 m en descendant la rue.
Bon séjour à Kanazawa !

http://sumiyoshiya-ryokan.com

15 Février 2015
21:40

Merci beaucoup pour votre réponse rapide!
On se réjouit beaucoup...
Bonne continuation!

Ajouter un commentaire