10 jours à Kyôto

Bonjour à tous ! Nous avions prévu de faire de Kyôto la principale étape de notre périple. Elle devait, en principe, nous aider à nous reposer un peu après les journées passées à explorer Tôkyô, Hakone, Takayama et Kanazawa.

C'est mon cinquième voyage au Japon, mais, par le biais des différents week-ends passés ici à chaque fois que nous venions dans le Kansai, c'est environ ma vingtième arrivée à la gare de Kyôto. Tadaima ! Il y a tant de choses à faire et à voir dans cette ville aux 1990 temples, cœur battant du Japon aux traditions séculaires .. mais il faut compter avec la chaleur éprouvante de l'été, la fatigue accumulée au cours du voyage, et les choix de visites de Madame et de Mademoiselle qui ne croisent pas toujours les miens. Qu'importe ! L'important est d'être ensemble à Kyôto, dans une machiya idéalement située au cœur de Gion, à deux pas de Hanamikoji dori. Je ne pouvais pas rêver d'un meilleur emplacement pour faire découvrir la ville à mes chéries.

Parmi mes choix de visites, j'avais placé cette année le Saihô-Ji ou Koke-Dera (le temple des mousses) en tête de liste. La réservation devait se faire depuis la France pour avoir l'autorisation de visiter le temple. J'avais fait ma demande en anglais et japonais avec une enveloppe timbrée pour la réponse, que j'obtins une dizaine de jours plus tard. Une demande simple en anglais est cependant suffisante, en précisant le nombre de visiteurs et vos dates de disponibilité. Merci à Gaël, à Kanpai et aux différents contributeurs pour la qualité des informations qui m'ont permis de préparer ce séjour dans les meilleures conditions.

Voici en vrac quelques photos et impressions recueillies au cours de ces journées. J'aurai l'occasion de compléter cet article au fil des jours, donc n'hésitez pas à revenir sur cette page à l'occasion !

À la demande de Before the boom, quelques photos de notre machiya :

La maison dispose de tout le confort moderne, climatisation dans toutes les pièces, cuisine équipée, toilettes occidentales mais avec toutes les fonctionnalités japonaises, plancher chauffant dans la salle d'eau et les toilettes, lave-linge séchant, téléviseur, accès Wi-Fi, et documentation fournie et actualisée. À noter l'excellent contact que j'ai eu avec le propriétaire de cette machiya entièrement restaurée avec des matériaux nobles et traditionnels, dans le style de Kyôto.

Le propriétaire, Curtis, est américain, vit à San Francisco, et dispose d'un bureau à Kyôto pour gérer la location. On peut également louer le premier étage de la maison, qui dispose d'un accès indépendant. Les échanges de mails sont toujours rapides, et Curtis est particulièrement agréable et arrangeant. Quant à Junko, du bureau de Kyôto, elle fait preuve d'une courtoisie, d'une discrétion et d'une efficacité toutes .. japonaises !

Quelques photos à suivre pour alimenter souvenirs et nostalgie ..

Clin d'œil à Anne :

Le parc de Maruyama me semble bien triste sous la chaleur accablante de l'été. Nous avions tant l'habitude de le parcourir au printemps, avec la foule des japonais venus y célébrer le Hanami en mangeant et buvant joyeusement sur les bâches bleues posées aux pieds des cerisiers, nous ravitaillant au passage dans un des dizaines de stands disséminés le long des allées, que le spectacle des espaces vides et du sol asséché me donne l'impression d'être sur place 4 mois trop tard .. ou deux à trois mois trop tôt pour profiter du spectacle des momiji.

En sortant du Maruyama kôen, nous nous engageons dans les petites ruelles pavées d'Higashiyama. Tetsu attire soudain notre attention : une petite pause serait bienvenue à la pâtisserie des rêves .. Nous ignorions que Philippe Conticini avait également ouvert un établissement à Kyôto; dans un souci d'information loyale pour nos amis lecteurs, nous décidons d'en savoir davantage et de pousser là nos investigations.

Il nous faudra bien marcher encore quelques heures pour expier ce savoureux péché !

Nous nous dirigeons vers la pagode Yasaka avant de rejoindre notre machiya pour une douche bien méritée.

Article intéressant ?

Galerie photos

  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image

Découvrez les autres articles de ningengirai

Commentaires

18 Août 2013
20:29

Toutes mes félicitations et grand merci ! Arriver à tenir son blog à jour tout en visitant, tout ça pour notre seul plaisir... moi, même à mon 5ème voyage j'y arrivais toujours pas !!! Des photos de la machiya, peut-être dans le prochain post ? J'ai ramené du Japon un très beau livre sur ces petites merveilles du passé. Bonne suite à Kyoto où, moi aussi, je termine toujours mes séjours dans une espèce d'apothéose... avant la grande déprime du retour (que je ne vous souhaite pas !!!)

Christian
19 Août 2013
06:56

Souvenirs, souvenirs, l'atmosphère de la ville me revient en mémoire avec de longues séquences de marche à pieds à la découverte de multiples trésors!
Grosses bises à vous, Ch

19 Août 2013
10:29

Merci Anne ;-) !
Une petite photo de "before the boom" sur Shijo dori te ferait-elle plaisir en attendant ton retour à Kyôto ?

19 Août 2013
10:33

La marche est un exercice sain, mais il faisait aujourd'hui 39°C à l'ombre à Kyôto. Je n'ai malheureusement pas pu imposer à Madame et Mademoiselle la boucle complète de 4km de Fushimi Inari Taisha cette année,
On la refait à notre prochain séjour ici ?
Bises !

19 Août 2013
11:06

J'ai toute une collection de "Before the boom" !!! Mais je veux bien, merci !

myriem
20 Août 2013
12:52

comment ça, elles ne font pas 4km sous prétexte que la température avoisine les 36°!!! elles préfèrent donc rater toutes ces merveilleuses choses. Dis leur de prendre un parapluie pour se protéger du soleil, ici beaucoup le font lors de longues promenades.
Bon bravo et merci encore Hervé de nous faire voyager big biz à tous

20 Août 2013
13:33

Chère Mimi, si la température avoisinait les 36°C, nous aurions mis une petite laine. Il fait actuellement 39°C à Kyôto et nous marchons avec des parapluies pour éviter de cuire version teppanyaki. Nous avons choisi une cuisson à l'étouffée qui est, dit-on, meilleure pour le teint et préserve les vitamines.
Photos à suivre bien sûr !

Bises à vous.

20 Août 2013
15:12

Merci pour les photos ! Votre machiya est superbement rénovée et confortable. Je m'attendais à plus austère... On m'a souvent parlé de la chaleur estivale au Japon : j'ai l'impression que c'est pire ! On a souvent plein d'idées pour faire monter la température... moins pour la faire descendre ! O furo pour commencer japonais et un turn over entre les différentes nationalités de douche peut-être..???

21 Août 2013
08:23

Bonjour,

Merci pour les photos de la machiya. Je me disais justement que cela me plairait de voir à quoi cela ressemble quand ... j'ai vu qu'Anne t'avait demandé la même chose, c'est vraiment splendide.

Que de bons souvenirs, j'adore Kyoto dont je ne connais pas encore Koke Dera.

Vivement de nouvelles photos mais repose-toi quand même, il semble qu'il fasse bien chaud. Je comprends pour Fushimi Inari, j'y suis allée en novembre 2011 et j'avais eu chaud en faisant la magnifique balade, un de mes plus beaux souvenirs.

Je reviendrai donc sur ce post.

Au jeu des 7 erreurs, après la phrase "quelques photos à suivre ...", les photos 1 et 3 sont identiques (oui, oui, je suis bien le feuilleton :))

Comme Anne, je suis admirative de voir que tu réussis à alimenter ce blog en voyageant.

Annie

22 Août 2013
01:14

Merci Annie, j'ai donc supprimé celle qui avait eu l'impudence de se présenter une deuxième fois !

22 Août 2013
07:17

Bonjour,
Merci et merci pour les nouvelles potos et commentaires.
Le parc Maruyama est mon endroit de prédilection quand je suis à Kyoto. Il a un drôle d'aspect comme tu le dis en été. Pour le voir en version automne, il faut attendre fin novembre debut decembre, en gros entre le 23 novembre et le 5 décembre.
J'avais découvert aussi la pâtisserie des rêves et l'ai testée deux fois : tarte tatin et tarte au citron je crois, j'en avais fait deux diners du soir.
Bonne continuation,
Annie

22 Août 2013
08:22

Que de sacrifices !!! Photographier les enseignes de magasins (merci !) mais surtout monter au front de la pâtisserie, ne pas s'épargner, payer de sa personne - quelles qu'en soient les conséquences hépatiques- pour informer correctement le lecteur.... là, vraiment c'est plus de l'investigation... c'est de l'abnégation ! Respect !

22 Août 2013
09:10

Bien ri. Je vois que lors de nos prochains voyages, il nous faudra faire preuve comme tu le dis de courage pour goûter ces bons gâteaux. Je retiens le Kyoto-Brest, le nom du gâteau est très drôle, pour une bretonne comme moi.

À suivre, à suivre !!! Je crois que nous ne réussissons pas à imaginer la chaleur.

Annie

myriem
23 Août 2013
13:20

Bonjour à tous,
Humm tentantes ces pâtisseries, j'espère que vous n'avez pas dû trop marcher après cette dérive. J'opte aussi pour le saint honoré. Très jolies les dernieres photos. Vous rentrez quand ?
Big bisous mimi et encore bravo

P.S A quand la soirée photos Hervé ?

11 Mars 2015
15:35

Bonjour,
ça donne envie !! Mais bientôt mon premier séjour au Japon !
En tout cas je te remercie encore pour tes précieux conseils et le temps passé pour tout me présenter :-)
Angélique

P.S. Pour faire avancer Madame, il faut prendre ses bouquins de solfège en otage !! ^_^

11 Mars 2015
17:34

Bonjour Angélique,

J'espère que nous aurons droit à un compte-rendu détaillé à ton retour. Au vu de ton circuit, tu devrais te régaler .. et ne plus penser qu'au jour ou tu auras l'opportunité de repartir pour un second séjour ! Profite bien !
いってらっしゃい !

11 Mars 2015
19:36

Bien évidement je ferais le compte rendu le plus détaillé possible ! いってらっしゃい !

Ajouter un commentaire