Murakami Haruki - Kafka sur le rivage.

Murakami Haruki - Kafka sur le rivage.


(Poche) (Broché)

¶ AUTEUR: Murakami Haruki

¶ TITRE: Kafka sur le rivage

¶ EDITION: 10/18 (poche) - Belfond (broché)

¶ NOMBRE DE PAGES: 638 (poche) - 624 (broché)

¶ RESUME: "Un adolescent, Kafka Tamura, quitte la maison familiale de Tokyo pour échapper à une malédiction oedipienne proférée par son père. De l'autre côté de l'archipel, Nakata, un vieil homme amnésique, décide lui aussi de prendre la route. Leurs deux destinées s'entremêlent pour devenir le miroir l'une de l'autre, tandis que, sur leur chemin, la réalité bruisse d'un murmure envoûtant.
« Sous la baguette d'un enchanteur qui puise ses sortilèges dans les pires noirceurs de la condition humaine, Kafka sur le rivage est le roman le plus ambitieux, le plus envoûtant de Murakami. »
André Clavel, Lire" (poche)

"Magique, hypnotique, Kafka sur le rivage est un roman d'initiation ou se déploient, avec une grâce infinie et une imagination stupéfiante, toute la profondeur, la richesse de Haruki Murakami. Une oeuvre majeure qui s'inscrit parmi les plus grands romans d'apprentissage de la littérature.
Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui.
Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force qui le dépasse.
Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus, un inquiétant colonel, des poissons tombant du ciel, et encore bien d'autres choses... Avant de voir leur destin converger inexorablement, et de découvrir leur propre vérité." (broché)

CREDIT: www.10-18.fr & www.belfond.fr

ATTENTION POSSIBILITE DE SPOIL:

Rien de plus normal pour moi que de commencer par ce petit chef-d'oeuvre d'un grand auteur : Murakami Haruki, puisque c'est le premier roman d'auteur japonais que j'ai lu. J'ai littéralement dévoré ce livre. Certaines scènes mon vraiment retournées, comme celle où Nakata assiste à des tortures de chats... et d'autres vraiment touchés. Murakami a le dons pour mélanger le réalisme et le surréalisme de façon naturel et c'est sans s'en rendre compte qu'on se met à accepter qu'une personne âgée parle aux chats ou que Kafka voit des fantômes. Arrivé vers le milieu du livre, je n'avais plus du tous l'impression de lire le même roman mais j'étais quand même autant emporté dedans. Du grand art, c'est devenu un roman que j'apprécie énormément même si la fin m'a quelque peu déçu. Tout ça pour ça... Mouais.

Et vous? Avez vous lu ce livre? Vous a-t-il plu?

Article intéressant ?
4/5 (1 vote)

Découvrez les autres articles de nekoo

Commentaires

cali4
19 Avril 2013
14:58

Si je peux vous conseiller, j'ai également adoré 1Q84 du même auteur.

Ajouter un commentaire