Murakami Haruki - La ballade de l'impossible.

Murakami Haruki - La ballade de l'impossible.

(poche) (Broché)

¶ AUTEUR: Murakami Haruki

¶ TITRE: La ballade de l'impossible

¶ EDITION: 10/18 (poche) - Belfond (broché)

¶ NOMBRE DE PAGES: 448 (poche) - 396 (broché)

¶ RESUME: "Au cours d'un voyage en avion, le narrateur entend une chanson des Beatles : Norwegian Wood. Instantanément, il replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans. Quand il était lycéen, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie, Naoko. Ils étaient amoureux. Un an après ce suicide, le narrateur retrouve Naoko. Elle est incertaine et angoissée, il l'aime ainsi. Une nuit, elle lui livre son secret, puis disparaît... Hommage aux amours enfuies, La Ballade de l'impossible est un magnifique roman aux résonances autobiographiques, d'une tendresse et d'une intensité érotique saisissantes." (poche)

"Oeuvre d'une ampleur exceptionnelle, La Ballade de l'impossible est le livre qui a révélé Haruki Murakami. Un superbe roman d'apprentissage aux résonances autobiographiques, dans lequel l'auteur fait preuve d'une tendresse, d'un charme poétique et d'une intensité érotique saisissants.
Au cours d'un voyage en avion, le narrateur entend une chanson des Beatles : « Norwegian Wood ». Instantanément, il replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans.
Quand il était lycéen, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie, Naoko. Ils étaient amoureux.
Un an après ce suicide, le narrateur retrouve Naoko. Elle est incertaine et angoissée, il l'aime ainsi. Une nuit, elle lui livre son secret, puis disparaît..." (broché)

CREDIT: www.10-18.fr & www.belfond.fr

ATTENTION POSSIBILITE DE SPOIL:

Cette oeuvre est très différente de la première que j'ai lue de ce même auteur : Kafka sur le rivage. C'est une histoire très et uniquement réaliste. Ce côté un peu "loufoque" que j'avais bien apprécié m'a manqué, mais ça reste une histoire très belle et pure. J'ai apprécié ce livre, il ne m'a pas touché au plus profond de mon être, mais m'a attendrie à certains moments. Malgré tout, je garde une préférence pour Kafka sur le rivage. Surtout que, une fois de plus l'oeuvre ce fini un peu en haut de boudin... A croire que l'auteur ne sais jamais comment terminer son oeuvre!

Et vous? Avez vous lu ce livre? Vous a-t-il plu?

Article intéressant ?

Découvrez les autres articles de nekoo

Commentaires

Ajouter un commentaire