Mon premier vide grenier et mon premier Sanja Matsuri

Bonjour tout le monde

Je suis vraiment désolée du temps que j'ai mis à mettre à jour le blog mais plus le temps passe et plus la fatigue s'accumulant j'ai bcp de mal à me poser devant mon ordinateur le soir quand j'ai passé la journée à marcher...
Gomenasai!!!
Donc je reprends le fil ^^

Alors samedi dernier avons été convié par l'ami de monsieur à un vide grenier.
Nous avons tout de suite accepté l'invitation, saisissant ainsi une opportunité de nous fondre dans la faune japonaise au cours d'une activité au combien banale dans un quartier excentré de la capitale .(je serai par contre incapable de vous donner le nom exacte de l'arrondissement où cela se déroulait!!)

DSC_0080_opt
Nous avons ainsi pu chiner au milieu des japonais, fouillant au milieu des babioles mis en vente et cherchant la perle rare.... que je n'ai pas trouvé :/
Monsieur a par contre trouvé d'autre figurines...pour changer ^^'

Il y avait de tout, des peaux de crocodiles, des pack de coca-cola d'antan d'il y a une vingtaine d'année et non ouverte, de très vieux bouquins, des appareils photos, des jouets cassés hors de prix, etc...
On y a bien passé deux heures...
Puis nous avons pris le chemin d'Asakusa afin d'assister au Festival Sanja Matsuri, l'un des plus importants festival shinto de Tokyo.

DSC_0111_opt
Il a lieu en l'honneur de 2 frères pêcheurs qui au VIIeme siècle auraient trouvés une statuette de Kannon, déesse de la miséricorde, en remontant leur filet. Un riche propriétaire les poussa alors à se convertir au bouddhisme et ils y consacrèrent tous les 3 leur vie entière fondant un petit temple.

Quand nous sommes arrivés c’était véritablement la cohue et j'en ai profité pour retenter ma chance au Omikuji et j'ai tiré Best fortune, yes!
De plus on y a vu les japonais comme on ne les a jamais vu durant ces deux semaines, se bousculant, hurlant, c’était l'euphorie au passage des mikoshis qui défilaient au rythme des chants scandés par les porteurs afin de transmettre leur énergie, mettant tout leur cœur à leur importante tache, la purification des souillure du monde...


C’était beau et très entraînant ^^
Petite pensée pour les services d’ordres qui hurlaient en continu les consignes de sécurité et qui faisaient tampon entre la foule désordonnée et les porteurs.

Nous avons à un moment donné pu rejoindre le temple et là on a pu voir au loin les yakusas exhibant fièrement leur tatouages à la foule, seulement couverts d'un drap en guise de culotte, c'etait impressionnant et insolite dans une cérémonie qui se veut avant tout religieuse, illustrant bien le paradoxe japonais que j'admire tant.

Puis nous nous sommes noyé dans la foule, déambulant entre les stands de nourriture en tout genre, les odeurs se mélangeant et nous donnant bien faim malgré un déjeuner pris il n'y a pas si longtemps
Nous avons également vu passer des chariots de femmes en kimono tappant en rythme sur des tambour et tractés par des porteur à travers les rue du quartier.
Nous nous sommes ensuite promené dans des rues où des multitudes de petit bar-restau étaient ouvert et tout le monde buvaient en l'honneur de cette cérémonie, c’était amusant à voir, à ressentir toute cette ambiance festive à souhait.

Sur le chemin, un monsieur a tendu la main à monsieur qui l'a bien entendu prise, mais il ne s'attendait surement à ce que le vieux monsieur bien éméché lui baise la main!

Il en est resté tout choqué ^^
On a continué à errer longtemps dans la ville et la nuit tombant nous avons fini par rentrer en prévision de la journée qui nous attendait le lendemain
DSC_0256_opt

Article intéressant ?

Galerie photos

  • DSC_0080_opt
  • DSC_0111_opt
  • DSC_0196_opt
  • DSC_0201_opt
  • DSC_0256_opt

Découvrez les autres articles de miyu

Commentaires

25 Mai 2013
07:55

Cela doit être assez impressionnant d'assister à cet événement. De belles petites anecdotes.

25 Mai 2013
07:56

Vous êtes tout excusés de ne pas faire un compte rendu par jour. Les voyages sont fatigants.
Je vais lire ce qui concerne Kyoto que je connais beaucoup mieux.

Ajouter un commentaire