Second voyage au Japon - Concours JR Pass

Aller au Japon, c’est bien
Retourner au Japon, c’est mieux !

En 2013, j’ai eu l’occasion de me lancer dans un voyage inoubliable avec mes deux amis. Nous avons eu l’occasion de passer deux semaines à Tokyo et ses environs. Mais malheureusement deux semaines, c’est court, trop court ! C’est pourquoi il y a quelques semaines, nous avons recommandé nos billets pour partir trois semaines et qui dit trois semaines, dit plus de possibilité encore !

Cette fois, pas question de se contenter de Tokyo, nous comptons bien graviter autours d’Osaka en nous y installant pour une semaine !

Pour vous donner un petit aperçu de ce qui nous attend, je vous invite à lire les quelques lignes qui vont suivre …

A notre arriver à Narita, nous ne perdrons pas de temps, une fois la file faites pour l’obtention de notre carte SUICA (qui nous aidera grandement pour les trajets dans la capitale), nous nous dirigerons vers le train de notre avenir, avenir qui se trouvera dans un premier temps à Osaka.

Au départ, nous hésitions entre nous installer à Kyoto ou à Osaka, nous avons opté pour la seconde ville car nous pensons pouvoir y trouver une vie nocturne plus importante qu’à Kyoto (espérons ne pas nous tromper !).

Notre première journée sera donc consacrée à un repérage tactique des environs de notre hôtel avant de nous retrouver à flâner dans les rues de la ville.

C’est dès le second matin que les choses sérieuses commenceront !

Réveil ? Tôt !

Direction pour une première journée à Kyoto, enfin pour être plus exacte, notre visite de Kyoto se déroulera sur deux jours qui seront séparé par une nuit à Osaka.

Durant c’est 48h, nous avons plusieurs centres d’intérêts qui nous attirent particulièrement, à savoir :

Le Kiyomizu-dera, le Tofuku-ji, le Kinkaku-ji et le Ginkaku-ji (respectivement le pavillon d’or et le pavillon d’argent) pour ce qui est des temples et sanctuaires nous attirant le plus.

Le chemin des philosophes pour nous permettre de profiter de son calme relaxant, idem pour les Torii de Fushimi Inari Taisha.

Derniers points de passages que nous souhaiterions explorer : Le parc des singes d’Arashiyama-Iwatayama et la tour de Kyoto.

Il est certain que tout ceci n’est qu’une liste incomplète et qu’il y a tellement d’autres lieux que l’on souhaiterait voir, seulement nous ne souhaitons pas surcharger notre visite de la ville pour la simple raison que nous voulons en profiter un maximum et nous laisser la surprise de la découverte de certains spots intéressants que l’on pourrait trouver en progressant à tâton dans les rues de la ville.

Lors de notre quatrième jour, nous comptons nous rendre à Nara où nos activités principales seront le Nara-koen (pour ses cerfs) et le Tôdai-ji (pour son Bouddha). Le reste de la journée sera consacré à une promenade dans la ville est à une exploration des environs.

Nous serons déjà au cinquième jour lorsque la véritable découverte de Osaka aura lieu ! Jusqu’ici, nous n’aurons connu que les environs de notre hôtel et la gare, mais nous comptons bien changer la donne et découvrir pendant deux jours la ville qui nous aura servi de point d’ancrage dans le Kansai !

Nous aurons à cœur de voir spécialement les points suivants :

Le Sky Building et son observatoire (que l’on fera sûrement en soirée), le quartier de Minami avec Amemura pour sa culture populaire et Doguyasuji pour son choix culinaire. N’oublions pas Den Den Town qui pourrait se rapprocher d’Akihabara pour Tokyo. Il y a également le parc de Nakanoshima et le quartier de Shin-sekai. Et notre dernier centre d’intérêt serait Tennôji. Pour le reste, encore une fois, nous nous laisserons porter au grès du vent du pays du soleil levant.

Dans l’après midi de notre septième jour, nous quitterons Osaka pour nous rendre à Tokyo deux semaines.

En ce qui concerne notre planning de Tokyo, nous ignorons encore l’ordre de passage de chacune de nos activités, étant notre deuxième séjour dans la capitale, nous savons ce que nous souhaitons voir.

Un retour dans les quartiers populaires de Shinjuku (lieu de notre hôtel), Shibuya pour sa vie active et sa mode Made in Japan, Harajuku et son double visage (un sanctuaire on ne peut plus calme et reposant et ses rues commerçantes bondées de monde !).

Il y aura également Ueno et son parc, Odaiba et son Gundam, ses centres commerciaux et surtout son calme pur le long de l’eau.

Il ne faudra pas oublier Asakusa pour le Temple Senso-ji et ses alentours.

Nous aurons également à cœur de retourner une fois de plus à Akihabara pour sa vie électronique et Nakano pour sa galerie commerçante.

Et quand on parle de Tokyo, nous parlons également de sa périphérie en mentionnant la région des cinq lacs et le mont Fuji dont nous réaliserons l’ascension de nuit pour pouvoir profiter du levé de soleil à son sommet. Et n’oublions pas la ville portuaire de Yokohama qui nous attirera inévitablement !

Nous ne savons pas encore si nos deux semaines à Tokyo nous suffiront pour compléter notre première visite de la ville, mais une chose est sure, pour la seconde fois, on sait que l’on aura aucun regret !

Article intéressant ?

Commentaires

Ajouter un commentaire