336 heures au Japon

336 heures, soit deux semaines pour visiter le pays que je rêve de découvrir depuis plusieurs années. C’est court, beaucoup trop court. Mais bon, parfois les voyages les plus courts sont les meilleurs !

Deux semaines, du 12 au 26 juillet, voilà le temps qui m’est donné pour visiter le pays du soleil levant avec deux amis. Un pays qui me passionne depuis que je suis au collège. Je me souviens encore des jours où je me disais : dès que j’aurai 18 ans, je partirai au Japon ! Mais je pense qu’à cette époque je ne réalisai pas vraiment l’investissement qu’un tel voyage demandait. J’ai donc dû attendre jusqu’à mes 20 ans pour enfin réaliser mon rêve. Grâce à mes études, j’ai été amené à faire de l’alternance, ce qui m’a permis d’économiser suffisamment pour me payer ce merveilleux voyage. Comme on dit, quand on veut y mettre ses moyens, rien n’est irréalisable ! Mais je n’écris pas ici pour vous raconter ma vie (dommage hein ?), mais pour vous faire partager les points clés de ce futur voyage.

Bien évidemment, je pense que dans un voyage, l’improvisation est essentielle ! Se perdre, découvrir un coin inattendu en se promenant au hasard dans les rues d’une ville, c’est aussi ce qui fait le charme des voyages. C’est pour cela que je ne rédigerai pas un programme jour par jour, heure par heure, mais je me concentrerai plutôt sur les endroits qu’il me semble primordial de visiter. Étant donné que je ne partirai sans doute pas au Japon chaque année, j’ai envie d’en voir, d’en entendre, et d’en goûter le plus possible ! Mais bon, il faut savoir faire des concessions : impossible de visiter tous le Japon en 2 semaines (à part peut-être à la méthode des chinois : en ne faisant que des arrêts de 2 minutes pour prendre une photo, ce qui ne m’intéresse pas trop). Dans un premier temps, pour vous faire une idée de l’organisation de ce voyage, voici les différentes étapes que nous comptons réaliser : Nous arriverons le 12 juillet à l’aéroport de Narita et comptons rester 4 jours à Tokyo puis prendre le train pour nous rendre à Kyoto. Nous nous laissons donc 4 jours pour visiter Kyoto et ses environs et nous partirons ensuite pour Osaka pour 3 jours. Enfin, nous retourneront pour Tokyo pour les derniers jours restant et prendront l’avion direction Paris le 26 juillet.

Voici donc, par ville, les endroits que j’aimerai découvrir durant ces 2 semaines (bien sûr ce n’est qu’une liste exhaustive, d’autres étapes se rajouteront sans doute) :

- Tokyo -

Arrivé à Tokyo, nous comptons nous loger dans une auberge de jeunesse que nous avons découverte en surfant sur le net : Aizuya Inn. C’est une petite auberge située non loin de la station de métro Minamisenju, où nous pouvons rejoindre facilement la station Ueno, point de hub très fort de Tokyo. Un des points fort de cette auberge est que le propriétaire est français et qu’elle n’est vraiment pas cher.

Nous aurons donc quelques jours à Tokyo pour visiter tous ses quartiers hauts en couleur !

Shibuya – Le quartier incontournable du Tokyo moderne ! Je rêve de déambuler dans ces rues qui regorgent de magasins et de petits restaurants. Je pense que ce quartier est le temple de la mode pour les jeunes et qu’il est incontournable d’y mettre les pieds, de jour et de nuit ! J'aimerai  d'ailleurs passer devant la statue du chien Hachiko, connu pour avoir quotidiennement attendu pendant près de dix ans son maître à la gare de Shibuya. Comme on le voit dans les films et dramas, c'est le point de rendez-vous de la plupart des japonais à Shibuya. Il sera également l’occasion de goûter de nombreuses sortes de ramen… j’en bave d’avance… (J’adore goûter et découvrir de nouveaux plats)

Harajuku – Non loin de Shibuya, nous comptons ensuite nous rendre à Harajuku. Comme pour Shibuya, celui-ci est notamment réputé pour être LE quartier de la mode. Il parait que de nombreux cosplayeurs « défilent » dans ce quartier. J’aimerai également me rendre à la boutique « Kiddy Land » afin de m’imprégner de la culture « kawai » japonaise (et pourquoi pas effectuer quelques achats).

Shinjuku – Des grattes ciels, plein de grattes ciels ! Ce que j’aime dans Tokyo, c’est que tous les quartiers sont différents. Pas moyen de s’ennuyer. Nous prévoyons donc un passage obligatoire aux tours du gouvernement et bien sûr une petite balade au quartier Kabukicho (avec ses fameux « love hotel » et clubs).

Akihabara – Pour tout otaku/geek qui se respecte, c’est LE passage obligatoire à Tokyo. Et je dois avouer que je suis un peu otaku sur les bords… Ce sera une étape qui fera surement assez mal à mon portefeuille !  Nous consacreront donc au moins une après-midi à déambuler dans Akihabara (et bien sûr, un passage aux bornes d’arcades est au programme : ça fait tellement longtemps que j’ai envie de taper sur un taiko !).

Asakusa – Asakusa est un quartier qui me tiens à cœur car celui-ci est totalement différent des quartiers plus « moderne » de Tokyo. En effet, il est déjà plus excentré du centre de Tokyo et on y découvre davantage le japon « traditionnel ». Au programme donc une balade au bord de la rivière Sumida ainsi qu’un passage au temple Senso-ji.

Mont Fuji - Evidemment, une petite excursion au Mont Fuji est au programme. Il parait qu’il faut être très sportif pour gravir ce mont, alors je ne sais pas encore si nous allons nous y tenter (surtout que nous allons partir à une période très chaude). Néanmoins, une ballade aux pieds du Mont Fuji est certaine ! (espérons que le temps soit clément pour nous permettre de faire de jolies photos)

Kamakura

Kamakura est une ancienne capitale à deux pas de Tokyo. Je pense que c’est intéressant d’y passer car celle-ci est vraiment proche de Tokyo (accessible facilement) et que d’un autre côté, elle contraste radicalement de la capitale. En effet, cela nous permettra de sortir un peu de l’effervescence de Shibuya et Akihabara et de découvrir des temples et autels typiques. Une forêt entoure les temples et donnent une ambiance presque sortie d’un film de Ghibli.

Musée Ghibli

Ah quelle bonne transition ! En parlant de Ghibli, ce passage est pour moi une étape obligatoire du voyage. En effet, je suis radicalement fan de tous les films du studio Ghibli (d’ailleurs cela peut se voir sur ma bannière tirée du chef d’œuvre Princesse Mononoke). Autant les dramas, films japonais et divers animés que j’ai vu m’ont donné envie de visiter les quartiers modernes et effervescents de Tokyo, autant j’ai été absorbé par l’ambiance qui se dégageait des films de Miyazaki. Je ne saurai expliquer mais j’ai envie de retrouver cette ambiance « zen » et assez magique des forêts et temples du Japon. Mais je m’égare un peu… Tout ça pour dire que j’adore ces films et qu’il est donc pour moi essentiel de visiter ce musée.

Mont Takao

Et si l’envie nous vient de prendre un grand bol d’air frais, pourquoi ne pas faire une petite randonnée sur le mont Takao. En effet, celui-ci est également facilement accessible de Tokyo et la vue de la capitale est imprenable.

- Kyoto -

Kyoto, une ville entourée de temples, destination essentielle d’un voyage au Japon. Nous comptons dormir dans un ryokan, afin d’expérimenter la vie traditionnelle japonaise. Et ce sera d’ailleurs l’occasion de s’essayer aux Onsen (les bains communs).

Le temple  Kiyomizu – Une des destinations les plus prisées de Kyoto : c’est un temple « suspendu » qui donne une vue impressionnante de Kyoto. Du temple, on peut également apercevoir la chute d'eau Otowa-no-taki.

Le temple Kinkakuji – Un des temples principaux de Kyoto, totalement recouvert d’or.

La gare de Kyoto – En contraste avec l’ambiance zen des temples, la gare de Kyoto est également un lieu à découvrir : en effet l’architecture est assez exceptionnelle. Elle offre également une belle vue de la tour de Kyoto.

Bien sûr, il y a énormément d’autres temples à visiter, et nous n’auront d’ailleurs pas assez de temps pour tous les voir (c’est pour cela qu’un deuxième voyage au Japon s’imposera très vite je le sens !).

- Osaka -

A Osaka, nous avons réservé une chambre dans l’auberge de jeunesse Osaka Shin YH. Cette auberge est assez originale car situé au dixième étage d’un bâtiment, ce qui offre une vue vraiment imprenable de la ville.

Château d’Osaka – Tout d’abord, un petit tour autour du château d’Osaka me semble essentiel !

Aquarium Kaiyukan – J’ai toujours adoré les aquariums. C’est pour cela que, de passage à Osaka, je voulais vraiment visiter cet  aquarium qui est réputé pour être l’un des plus grands au monde. Celui-ci présente des espèces hors du commun comme des requins baleine ou encore des poissons-lunes.

Umeda – Petite balade dans le quartier d’Umeda, quartier très dynamique d’Osaka. C’est un hub de transport et on y trouve également une grande zone commerciale.

Dotonbori – Dotonbori est une rue de restaurants en plein cœur d’Osaka. J’ai envie de faire un tour dans cette rue car celle-ci est assez insolite : elle propose les love hotel les plus excentriques du Japon. C’est une rue très dynamique la nuit qui nous donnera l’occasion de goûter les Takoyaki, spécialités d’Osaka.

Mont Koya – Situé au sud-est d’Osaka, le Mont Koya est un complexe de 117 temples bouddhistes. Ce site regorge donc de nombreux temples, on peut notamment visiter le l'Okuno-in, un cimetière avec près de 200 000 pierres tombales de samouraïs.

J’ai surement oublié de nombreux lieux clés de ce pays si surprenant. Mais comme je l’ai dit, en deux semaines, on ne peut pas tout voir. Néanmoins, je trépigne d’impatience en passant à tout ce que je vais découvrir pendant ce voyage. Et j’espère que ce petit article aidera certaines personnes à rédiger leur programme, ou donnera à d’autres l’envie de découvrir ce pays. En tout cas il est clair que pour visiter tous ces coins, un JR Pass sera d’une grande utilité ! J’ai écrit cette article dans l’optique de participer au concours organisé par Kanpai.fr, mais cela m’a également permis de remettre mes idées au clair par rapport à ce que je voulais réellement visiter au Japon. Donc merci beaucoup à Kanpai.fr ! Et je souhaite à tous un merveilleux voyage au pays du soleil levant !

Article intéressant ?

Commentaires

Ajouter un commentaire