Programme voyage au Japon 2014

14 jours pour découvrir le Japon c'est peu, autant donc aller à l'essentiel en essayant d'éviter un grande partie des sites archi connu (hormis les indispensables); surtout lorsque l'on a un Japan Rail Pass qui permet de bouger beaucoup à moindre frais ! Pour un voyage en été, lorsqu'il fait chaud.

J1 A l'arrivée à Narita (très souvent moins cher qu’atterrir au Kansai depuis Francfort dans mon cas) et après activation du précieux sésame, on embarque successivement à bord du Narita express et du Shinkansen Hikari pour se rendre à Kyoto, qui sera notre base arrière pour les jours à venir. Pourquoi Kyoto plutôt qu'Osaka? Pour moi la beauté du lieu de résidence prime sur la praticité lorsque j'ai le temps et que je suis détendu (en mode vacances quoi). A ce petit jeu, Kyoto gagne au la main selon mes critères. D'autant que l'organisation ferroviaire au Japon fait que cela reste gérable de visiter le Kansai en partant de Kyoto. Pour moi, hébergement au Kansai rime avec Gojo guest House, un Ryokan franchement sympa, pas trop cher, avec des propriétaires jeunes avec qui il est possible de sortir le soir !

J2-4 Depuis cette base, on se rendra grâce au JR Pass au mont Mt Kôya, plus au sud. Le Mt Koya c'est un funiculaire jaune ultra connu mais surtout des temples, des fôrets et des jardins superbes qui ne sont pas pris d’assaut par les touristes. Après la nature, et pour les fans d'Amélie Nothomb, un pèlerinage à Kobe peut s'avérer intéressant pour marcher sur les trace de cette auteure et voir de nos yeux les lieux si bien décrits dans ses romans. S'ensuit une journée farniente et rando inévitable à Kyoto pour découvrir Gion, le fushimi inari ainsi que le château Nijo et son incroyable parquet Rossignol. Selon la période il est possible d'assister à des festivals vraiment chouettes dans cette ville, notamment celui où d'énormes kanji embrasent les montages.

J5-6 Et ont repart du Kansai direction l'ouest et la ville d'Hiroshima où l'on posera ses valises. Depuis cette ville historique, nous visiterons l'île de Miyajima qui regorge littéralement de merveilles. Son immense Torii dans l'eau, mais pas seulement. La randonnée sur le Mt Misen est obligatoire pour tous ceux qui aiment marcher et découvrir des endroits à couper le souffle. Le soir, sorties à Hiroshima qui est très jolie de nuit, et où l'on trouve des spécialités locales succulentes.

J7-8 On décolle au petit matin d'Hiroshima pour rejoindre Beppu, la ville thermale réputée pour ses 8 enfers, qui sont des sources chaudes (très chaudes) dues à l'activité volcanique du coin. Une petite marche dans les Mts Ohira et Nabeyama permet de découvrir des bains sauvages, en pleine nature un peu paumé et donc souvent tranquilles (hebi no yu et nabeyama no yu). Le repos le lendemain à Beppu ville permet de récupérer de toutes ces marches, de regarder un peu les photos faites, ke tout entre deux sento dont la ville regorge.

J9 14 c'est court, donc je ferais l'impasse sur Nagasaki et sa région qui sont pourtant très intéressantes (surtout les rizières en plateaux lors du festival des torches. Une pure merveille d’esthétisme) Pour descendre directement à Kagoshimi, d'où nous prendrons un ferry pour aller sur l'île de Kagoshima qui a inspiré le film Princesse Mononoke.

J10-11 on remonte dans notre train préféré de la JR pour repartir vers l'est, et la préfecture de Gifu. C'est l'un de mes lieu préféré du Japon, j'y passerais des mois. Il faudra donc sélectionner et ne retenir que l'arrivée à Magome, les quelques kilomètres de marche sur la Nakasendo comme à l'époque Edo pour rejoindre et passer la nuit à Tsumago. De nuit, cette ville donne des impression de décors d'un film Zatoichi, c'est assez troublant !

J12-13 Pas le temps de d'aller voir les coutelleries de Seki ni le village classé à l'UNESCO Shirakawa, on file tout droit vers la péninsule d'Izu et la ville de Shimoda (un petit supplément pour le train sera nécessaire car la dernière partie n'est pas prise en charge par le JRpass), d'où l'on prendra le ferry vers l'île de Niijima (ou de Shikine à vous de voir) où l'on profitera des plages magnifiques pour se reposer et lézarder. Il est aussi possible de afire du surf et de la plongée. Les eaux claires et le sable fin donnent au lieu un air de Caraïbes. On passe la nuit sur l'île afin de profiter le lendemain des onsen le matin avant de reprendre le ferry, puis le train direction Tokyo

J14 Dernier jour de JRpass, l'utiliser pour aller visiter le musée Ghibli de bon matin est une excellente idée car il est vraiment enchanteur et permet de revivre l'univers de tous les films Ghibli d'un coup. Selon la date de votre visite, un court métrage différent sera projeté, à voir absolument ! Pensez bien qu'il faut acheter les tickets à l'avance pour accéder au musée ! Enfin, retour à Tokyo où l'on passera les éventuels derniers jours de vacances en utilisant le métro, ou si c'est malheureusement déjà la fin, on repartira direction Narika puis le bon vieux pays natal.

Vous comprendrez donc à travers ce récit que 14 jours c'est vraiment short, et que ça demande un rythme pas très "vacances", mais c'est un paris que je ferais si c'est le seul choix que j'avais. Je trouve ces options bien plus attrayantes que de se cantonner à quelques lieux, certes sympathiques, mais moins "intenses en émotions". J'espère que cela pourra vous donner quelques idées et vous permettra de sortir de Tokyo et plus généralement de l'urbain !

Article intéressant ?

Commentaires

vincent
01 Février 2014
13:58

salut, je crois que le JRPass n est pas valable sur le nozomi.

01 Février 2014
17:13

Oui tu as tout à fait raison, boulette de ma part, je me suis planté de nom. Je pensais au Hikari. Je corrige ! Merci pour la remarque.

Ajouter un commentaire