Okami, c'est divin !

Amaterasu, réincarnée dans une statue en l'honneur du légendaire loup blanc Shiranui, déesse du soleil et de la lumière et reine des hautes plaines célestes (Takama ga Hara), selon la mythologie shinto, est réveillée par Sakuya, la déesse de la flore, afin de rendre ses couleurs à un monde envahi par les ténèbres à la suite de la résurrection d'un puissant démon, le dragon octocéphale, Yamata-no-Orochi.

Matérialisée sur Terre sous la forme d'une louve blanche, Amaterasu parcourt ainsi le monde en compagnie d'une sorte de lilliputien répondant au nom d'« Issun,l'artiste errant », en utilisant les techniques du pinceau céleste pour faire revenir ordre et beauté dans l'environnement.

Avec l'arrivée de la PS3 et de la génération des consoles dites "haute-définition", une phénomène est devenu de plus en plus tendance : remasteriser certains titres de la PS2. Cela consiste la plupart du temps à repasser le jeu à la moulinette de manière à ce que l'affichage soit mieux adapté à nos nouveaux écrans bien plus grands.

Cette méthode est un bon moyens pour pas mal d'éditeurs de capitaliser à nouveau sur d'anciens titres à succès sans que cela ne leur coûte trop d'argent. Et de vous à moi, on pourrait même se poser la question : y'a-t-il un véritable intérêt à refaire un jeu simplement parce qu'il est en "HD" ??? A bien des égards,je dirais simplement non. Je suis plutôt du genre à ne pas replonger dans une aventure, une fois celle-ci terminée. Autre élément de réponse et non des moindres: il faut bien être conscient que si l'image bénéficie d'une remise à niveau ce n'est pas le cas pour les graphismes. D'un coup, votre ancien jeu préféré ne va pas devenir un jeu PS3 (ou XBOX360).

Et pourtant, avec Okami HD, je suis resté sur le cul ! J'avais ce jeu sur PS2 mais je n'avais pas pris le temps de m'y mettre. Le mal est réparé grace au PSN+

Il faut dire que le studio Clover qui a travaillé sur ce projet n'a pas à rougir de la référence évidente; je parle bien évidemment de la saga Zelda : Ocarina of Time, The Wind Waker et The Twilight Princess. Trois grands jeux qui font d'Okami une des plus belle réussite du jeu vidéo tout simplement.

Visuellement, Okami est une merveille avec ses dessins au pinceau offrant une immersion dans un art ancestrale. Ce n'est justement pas sans rappeler The Wind Waker et son Link cell-shadé qui avait créé la polémique. Rien à redire en ce qui concerne le magnifique loup blanc et son Japon ancestral. Un univers riche et particulièrement bien détaillé grace au portage HD.

En matière de gameplay, c'est un pur bonheur. Amaterasu, répond au doigt et à l'oeil. Aucun soucis de réactivité. Je précise que la version PS3 est jouable avec le PSMove qui permettra d'avoir la même expérience que celle offerte sur Wii. C'est d'ailleurs peut-être mon seul regret car reproduire les différentes techniques de dessin au pinceau avec le joystick droit n'est pas toujours aisé. Mais rien de véritablement handicapant non plus, je vous rassure.

Et maintenant, ouvrons nos petites (ou grandes) oreilles ! Okami n'a pas lésiné sur la bande-originale qu'on se le dise. Pour ceux que ça intéressent, il y a tout de même cinq CD, excusez du peu. Ce ne sont pas moins de quatre compositeurs (Masami Ueda,Hiroshi Yamaguchi, Akari Groves et Rei Kondoh) qui ont oeuvré sur les différents morceaux. En ce qui concerne les dialogues, les créateurs ont opté pour une sorte de yaourt. Cela nous sauve d'un doublage anglais voire français qui aurait eu bien du mal à donner le change en matière d'émotions.

Revenons maintenant à la comparaison avec Zelda :

- le duo Issun / Amaterasu : difficile en voyant ces deux-là de ne pas se remémorer le duo Link (version loup) et Midna

- de longues étendues à parcourir, des trésors et autres quêtes annexes. Et bien sûr, donjons et gros boss à renvoyer chez eux avec le trésor qui va avec :)

- Sakuya qui pourrait bien faire office de "princesse à sauver"

Tout cela pour dire qu'Okami s'appuie sur des bonnes bases. Mais là où bon nombres de studios se seraient fourvoyés en pondant un mauvais remake, Clover et Capcom ont osé. On peut bien employer ce terme car il faut savoir qu'à sa sortie sur PS2, le jeu ne s'est pas terriblement bien vendu en dehors de l'archipel. Bien qu'acclamé par la presse à travers le monde, le grand public a quelque peu boudé cette merveille.

Cela est peut-être dû à son style graphique bien particulier er donc pouvant rebuter les habitués d'univers visuels plus conventionnels. Si le folklore japonais peut plaire ou intriguer, celui-ci est souvent édulcoré pour faciliter l'exportation. Clover Studio n'a pas voulu dénaturé ses légendes et ses créatures. Et tant mieux car cela confère à Okami une magie, une ambiance que j'ai rarement vues dans un jeu vidéo.

Et je finirai sur ce qui fait également la personnalité d'Okami, son cachet, sa patte (oui elle était facile). Il y a une véritable poésie à travers un hymne vidéoludique à la nature et l'écologie si l'ont veut aller sur ce chemin. Il est facile de comparer le démon qui répend la malédiction à une pollution qui détruit l'environnement. Et tout au long de son périple, Amaterasu devra ramener la vie à travers les arbres et les plantes. L'élimination des yokai (démons) se conclue toujours par une floraison explosive psychédélique. Il n'y a rien de plus beau que de libérer une région du Nippon et voir renaître la nature qui venait d'être souillé par les mauvais esprits. Par ce subterfuge, Clover Studio permet d'avoir à la fois un jeu avec une action vraiment intense sans jamais verser dans la violence qui domine très souvent le jeu vidéo. Amaterasu étant la réincarnation d'une déesse protectrice, plus vous ferez de bonnes actions, plus votre pouvoir augmentera. Vous rencontrerez aussi des protagonistes vous permettant d'affiner vos techniques de combats.

Vous l'aurez compris, ce que j'aimé dans les aventures d'Amaterasu c'est la "positive attitude". On rêve, on flane, on rit, il y a des méchants et des gentils. Le récit n'est jamais niais ou abêtissant.

Si contrairement à moi, vous n'avez pas pu profiter de l'offre PSN+, sachez que le jeu coûte 20€. A ce tarif, faites-moi confiance, il enterre beaucoup de jeux plus chers, qu'on se le dise ;)

Article intéressant ?

Galerie photos

  • okami-HD
  • Okami-HD-1
  • ztwpwi039
  • okami
  • gaming_okami_hd_announcement_screen_1
  • okami_announce_screens4
  • okami-hd-jaquette-ME3050035093_2
  • 4394

Découvrez les autres articles de gambarimasu

Commentaires

Ajouter un commentaire