Mon histoire du jeu vidéo (Part II)

Continuons l'exploration !

J'en profite pour vous dire que plus je vois les articles sur la PS4, plus j'ai envie d'attendre, d'attendre, d'attendre... Franchement, pour le moment, on prend le consommateur pour un gogo. Ce n'est pas une victoire de la technologie au service du joueur mais plutôt celle du marketing sur la raison.

Franchement, je devrais revendre tout mon matériel pour bénéficier d'une ride supplémentaire sur le visage d'un personnage ou de trois brins d'herbe dans le décor ??? Sérieux !!??? Bah voyons. Bref, soyez patients c'est le seul bon conseil que je peux vous donner plutôt que de vous faire plumer de 400€ par Sony. C'est écrit un peu partout et même dans le passé : le prix baissera et enfin des jeux dignes de ce nom arriveront.

Donc je reprends ;)

ZELDA, OCARINA OF TIME : acheter une console pour 1 jeu ? Oui je l'ai fait. La N64 simplement pour vivre ce qui est encore aujourd'hui la plus belle aventure de Link ! Une durée de vie tout simplement incroyable, une vraie sensation de liberté. Un arsenal grandiose car en effet, chaque objet pouvait servir ailleurs que dans son donjon d'origine. Et puis, il ne faut pas oublier de mentionner l'introduction d'un Link adulte beau comme un coeur.

Ocarina-of-Time-1_2

KINGDOM HEARTS II : Nombreux sont ceux qui ont été sceptiques à l'annonce d'un action-RPG mélangeant univers Disney et Final Fantasy. Pourtant, KH II est l'un des mes meilleurs souvenirs sur PS2. Une durée de vie de 40 heures mais de bien belles heures de bonheur maximum ! Et n'ayant pas eu l'occasion de faire le premier volet à l'époque, j'ai récemment acquis l'édition 1.5 HD de 2013. J'en veux tout de même à Square Enix d'avoir attendu la PS4 pour sortir la troisième volet :( Enfin mieux vaut tard que jamais et ce sera très certainement mon premier jeu sur la nouvelle console de Sony... dans deux ans !

Il est également très possible que KH 2.5 soit le seul remix que j'achète, ce qui voudrait dire refaire un jeu déjà fini; une grande première pour le joueur que je suis.

32

UNCHARTED II : J'avais beaucoup aimé le premier malgré ses défauts, c'est donc avec bonheur que j'ai vécu les aventures de Drake dans les paysages enneigés de l'Himalaya. Uncharted 2 est définitivement LE jeu qui m'a permis de comprendre pourquoi j'avais acheté une PS3. Avec une durée de vie très honnête, des personnages avec une psychologie bien écrite, Naughty Dog a réussi là une excellente alternative au monde féminin de Tomb Raider. Car ne nous voilons pas la face, il y a bon nombres d'influences évidentes dans la saga Uncharted. Pour autant, il ne s'agissait pas de bêtement refaire une aventure avec une version masculine de la célèbre Lara Croft. Il y a beaucoup plus d'actions que d'exploration sans pour autant que celle-ci soit absente.

J'admets le préférer à son successeur. En effet, j'ai trouvé Uncharted 3 bien moins rythmé. Certes, on apprend pas mal de choses sur le héros mais l'aventure m'a moins transporté. Sans pour autant dire qu'il s'agit d'un mauvais jeu, Drake's Deception est un cran en dessous d'Among Thieves.

MARIO KART (Super Nes) : Je me souviens encore des après-midis passés avec des amis à faire et à refaire les circuits de ce jeu mythique. Exploitant très bien le fameux mode 7 de la 16 bits de Nintendo. Des actions toute plus délirantes les unes que les autres. Même le plus réticent aux jeux de courses ne peut pas résister au plombier / coureur automobile. Il y a bon nombre de clones et aujourd'hui encore, Mario Kart est copié mais jamais égalé. Cela s'explique par son gameplay relativement simple mais suffisamment bien étudié pour permettre des actions variées et mettre au point des stratégie pour gagner les courses.

SECRET OF MANA (Super Nes) : Si vous aviez aimé Zelda III, difficile de résister à cette belle aventure signée Squaresoft. Le jeu déroute un peu au départ car d'une part assez difficile et surtout un système de combat qui bouleverse les habitudes. Mais une fois dans le bain, c'est un pur bonheur. Tous les ingrédients sont là pour un voyage exceptionnelle : des magies et des armes qui évoluent, des rencontres émouvantes et amusantes. Il faut du temps pour venir à bout de ce chef d'oeuvre. Certains boss (et surtout le dernier) ne sont à prendre à la légère et vous demanderont de bonnes phases de level-up; sans que celles-ci ne soient interminables non plus. Le jeu est disponible désormais sur smartphone ou via un émulateur.

POWER STONE : Il fut l'un des premiers jeux de baston proposé avec la Dreamcast et quel jeu ! Pour moi à l'époque j'avais le sentiment de vivre des combats à la sauce Dragon Ball Z. Certes, le nombre de combattants était limité mais suffisamment variés pour bien s'éclater avec des potes. De toute beauté avec des arènes où tout pourra être détruit, l'action peut se révéler un peu confuse par moment.

à suivre...

Article intéressant ?

Galerie photos

  • Ocarina-of-Time-1_2
  • OcarinaOfTimeBattle
  • windowslivewriterhowtoplaycellshadedocarinaoftimewithxbox-e6c8the-legend-of-zelda-2-2
  • kingdom_hearts_2_3
  • kingdom_hearts_2_013
  • kingdom_hearts_2_023
  • kingdom_hearts2-9
  • 32
  • 1780-uncharted-2
  • ps3-uncharted-2-1229368298-2
  • uncharted-2-amazon-map-685x385
  • uncharted-2-coeur-de-glace-1255562810
  • makasn021
  • mariokart2
  • supermariokart2
  • screen118
  • Secret_of_Mana_2
  • secret-of-mana-super-nintendo-meilleurs-jeux-snes1
  • SoM
  • 132-Power_Stone-1
  • postdc005
  • postdc006_m
  • Power Stone PAL DC-front

Découvrez les autres articles de gambarimasu

Commentaires

Ajouter un commentaire