Mon histoire du jeu vidéo (Part I)

Alors que les deux grosses nouvelles consoles viennent d'être lancées et que je reste dans le camps de la patience, c'est l'occasion de faire un retour sur ces jeux qui m'ont marqué à travers les différentes machines.

THE LEGEND OF ZELDA : Pour tout possesseur de la Nes, passer à côté de ce chef d'oeuvre aurait été un crime. Nintendo avait réussi à donner ses lettres de noblesse au terme "aventure". Pour l'époque des graphismes propres et colorés. Un durée de vie tout à fait honnête et un gameplay efficace.

ZELDA II : THE ADVENTURE OF LINK : Si je n'ai pas sauté dessus immédiatement, ce Zelda m'aura marqué. Et oui ce fut le premier que je finissais sur Nes. Assez déroutant après l'opus précédent, car ce Zelda II était nettement plus axé RPG ave ses points d'expériences, son listing de magie etc. Visuellement plutôt correct sans atteindre des sommets. J'ai aimé l'ambiance adulte et assez lourde que l'on trouvait dans certains palais. Des ennemis parfois hardcore comme les chevaliers et leurs épées qui pouvait vous envoyer au cimetière en moins de deux. On pourra juste regretter un gros boss final pas très charismatique surtout après un grand dragon des plus excitant à combattre.

CASTLE OF ILLUSION STARRING MICKEY MOUSE : Que l'on ait joué à la version Master System ou à la mouture Megadrive, on ne peut que se prosterner devant la prouesse graphique et l'animation de la célèbre souris. Certes, la durée de vie était un peu courte mais on prenait du plaisir à refaire ce jeu. Il y a pourtant eu de nombreux titres avec des personnages de Disney mais en ce qui concerne Mickey, Castle of Illusion reste LA référence. Et pour preuve, il y a récemment eu un remix HD.

ALADDIN : Uniquement et seulement la version Megadrive ! Qu'on se le dise, un véritable film interactif / jeu de plateforme à la réalisation de maître. Un gameplay qui était précis au pixel près. Il fut difficile à Capcom de réellement s'imposer avec une version particulièrement terne. Mes oreilles se souviennent encore des musiques du film que la console de Séga avait su restituer avec une grande fidélité. Moment mémorable, la fuite de la caverne aux merveille sur tapis volant.

STREET FIGHTER, LA SAGA (toutes versions confondues) : Je l'admets, j'exagère un peu mais Street Fighter sur console a révolutionné le jeu de baston à la maison. Jusqu'à la version Super Nintendo, il fallait se bouger en salle d'arcade pour agiter ses moignons et faire combattre Chun-Li contre Vega ou encore Ryu contre Ken. Les inoubliables cris des personnages comme hadoken et sonic boom sont entrés au panthéon du jeu vidéo. Capcom a toujours veillé à ce que la jouabilité soit un point fort de la série. Toutefois, les quelques essais 3D sortis sur PsOne ne m'ont pas convaincu. Amusants sans plus. A mon sens, Street Fighter III reste certes un très bon jeu mais trop dur à mon goût et au système trop technique. On attendait généralement plus cela de King of Fighters (SNK), autre très bonne saga de baston.

Mais avant de fermer ce paragraphe, un bon coup de gueule contre Capcom qui a inondé le marché de version et de trop nombreux chapitres prime, turbo, super turbo et autres mega fighting ultra arcade edition qui serve de doggy bag à des personnages sans charisme. L'insupportable a trouvé son paroxysme dans la génération DLC avec les packs de costumes tous plus ridicules et honteusement chers. Après, s'il y a des gogos couillons pour acheter, les éditeurs auraient bien tort de s'en priver.

DRAGON BALL Z II The Sayan Legend : Après un jeu de baston assez vilain et un RPG fan service, Bandai sort enfin un produit decent et qui a marqué les joueurs. Entre manipulation avec la manette pour passer en mode turbo et une autre pour plus de personnages, on trouvait un casting assez complet et l'on retrouvait plutôt bien l'esprit de gagabalien. Il faut dire que chez Sega, Bandait sortait quelques mois plus tard un "truc" vraiment moche et injouable. Je me souviens qu'il m'avait fallu changer mon adaptateur pour les jeux japonais car oui hélas, Nintendo menait alors une politique de protection territoriale :(

FINAL FANTASY : J'ai commencé à jouer aux RPG avec Final Fantasy III (ou alors c'était le VI)... Je perds la boule ? Non, juste que les Final Fantasy ne sont pas sortis dans le même ordre au Japon et aux Etats-Unis. Bref, il fallait comme pour les monnaies, une grille de conversion.

- Final Fantasy VI : 20 ans plus tard, il reste LA référence de la série. Une histoire solide, des graphismes incroyables. Chez Square Enix, les gars ont su exploité toutes les ressources de la Super Nintendo, pour un résultat super impressionnant. Un des rares jeux que j'ai pris du plaisir à faire deux fois dans son intégralité.

- Final Fantasy VII : premier à sortir sur la console de Sony. Square Enix montre à tout le monde comment on fait du vrai bon RPG avec parmi les plus belles cinématiques du moment. Et ce n'est pas pour rien, si en 2013, les fans de RPG réclament un remix HD ou même une suite.

- Final Fantasy X : on a reproché au XIII ses nombreux couloirs interminables et pourtant je me dis que le FFX était assez cadré et ne laissait pas non plus beaucoup de liberté. Pourtant, trois choses ont réussi selon moi à me faire fondre : les personnages attachants, une histoires vraiment émouvante et le blitzball. J'attends son remix HD avec un certain intérêt... et espère que le XII en profitera plus tard ;)

- Final Fantasy XII : bien que largement décrié comme étant une antithèse de tout l'esprit FF, à cause entre autre de son système de combat, ce douzième opus est le dernier qui m'ait autant tenu en haleine. Déjà parce que ce fameux système de combat, je l'ai tout simplement détesté puis adoré. Adapté de l'univers des MMO, c'est encore à ce jour celui qui m'a donné le plus grand sentiment d'immersion car en quasi temps réel. Le récit était d'une grande générosité malgré des personnages un peu en dessous des standards habituels de l'univers FF.

RESIDENT EVIL / BIOHAZARD :

Pourquoi est-ce que je ne joue plus à Resident Evil depuis le 5 ? Car selon moi, passé le 4, impossible de ressentir l'âme de la plus grande saga d'horror survival. Ce qui m'a déçu avec la génération passée c'est qu'aucun éditeur n'a été capable de créer un jeu qui provoque une sensation de peur ou d'angoisse. Reste que mes préférés restent :

- Resident Evil (version Gamcube) : un remake d'exception qui respectait totalement la version d'origine et qui offrait une réalisation impressionnante.

- Resident Evil II : offrant deux histoires, celle de Claire et Leon, cet opus avait une bonne durée de vie. Bien que se passant dans Racoon City, on baigne toujours dans un univers plutôt fermé et oppressant.

- Resident Evil, Code Veronica : le premier épisode avec une vraie 3D en temps réel. De fait, pas forcément beau mais incroyablement réussi dans l'ambiance et en matière de gamplay même si certains joueurs le trouvait un peu mou. Moi je reste marqué par la séquence d'introduction tout simplement bluffante. Je ne suis pas prêt d'oublier non plus les membres de la famille Ashford complètement barrés .Il reste un des titres majeurs de la Dreamcast.

- Resident Evil 4 : The very last of them. Le chant du cygne pour Capcom et Biohazard. Visuellement, il reste un de mes meilleurs souvenirs. En matière de gameplay, j'ai aimé son dynamisme qui n'empêchait pas d'avoir peur et de trembler dans des situations très délicates. A tel point que j'avais fini les versions Gamecube et PS2. J'aimerais tant que la série revienne à cette conception. Ils ont bien essayé avec le 5, mais trop d'action et un cadre géo-politique qui se prêtait pas une seconde à l'angoisse.

à suivre...

Article intéressant ?

Galerie photos

  • 1385691613
  • zelda2_startlarge
  • castle-of-illusion-starring-mickey-mouse-1_09016E011300137187
  • s_mickeycastle12
  • aladdin_megadrive_03
  • Street Fighter 4 video game image Ryu
  • street-fighter-iii-3rd-strike-online-edition-playstation-3-ps3-1307404112-007
  • Street-fighter
  • dragon-ball-z-2-la-legende-saien-super-nintendo-snes-015_m
  • dragon-ball-z-2-la-legende-saien-super-nintendo-snes-017
  • images
  • 1049271-ff-vii
  • Final_Fantasy_VI_by_lmichaels1
  • final-fantasy-xii-a
  • 7949
  • re2_4
  • resicvx_001-large
  • Screenshot-residentevilngc-4
  • 0706

Découvrez les autres articles de gambarimasu

Commentaires

16 Décembre 2013
08:51

Merci pour ton article, je suis assez d'accord avec ton histoire du jeu vidéo.
En ce qui me concerne, j'aurais ajouté quelques jeux Super Nes comme Mario World ou Zelda 3.
Les Final Fantasy ont vraiment marqués une époque, presque toutes les personnes de notre génération y ont joués au moins une fois.
P.S: il y a une petite faute dans la phrase "un produit descend" qui m'a interloqué ;)

16 Décembre 2013
16:31

Quel bonheur de tomber sur Aladdin!! J'ai eu la chance d'y jouer petite, mais n'ai à l'époque pas réussi à terminer le jeu (il était pas facile quand même! ) ... Par contre, fan inconditionnelle des final fantasy, j'ai fini plusieurs fois le VII, sans hésitation mon jeu préféré!! Je fais parti des fans qui rêvent d'un remix HD!! ^^ D'ailleurs tu m'as donné envie de m'y re-frotter!! Merci pour ton article!

16 Décembre 2013
18:49

Oops honte à moi, merci pour la correction ;) La liste n'est pas exhaustive bien sûr et il y aura une suite. Il me sera difficile de mettre des jeux sur consoles portables dans la mesure où je n'ai jamais réussi à jouer dessus...

16 Décembre 2013
18:50

S'ils font un remix HD de FFVII, il faut vraiment espérer que le portage soit digne de l'original !

Ajouter un commentaire